Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 17:29
MERCREDI, 07 SEPTEMBRE 2011 12:33  PDF Imprimer Envoyer
Un carton de plus de 750 CD du dernier enrôlement trouvé chez un agent de la CENI à Kenge !

Elections 2011
Kinshasa, le 06/09/2011

Le Journal en ligne: La Prospérité  

Comme dans toutes les provinces de la République Démocratique du Congo, la population de la province de Bandundu, particulièrement celle de Kenge, a participé massivement à l’opération d’enrôlement des électeurs lancée par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Malheureusement, les choses se sont passées d’une façon nébuleuse ; indiquent des sources proches du chef-lieu de ce district. La population de Kenge, très mécontente, dénonce la fraude qui a entaché la dernière opération de révision du fichier électoral. En effet, il a été découvert dans la maison d’un membre de la Ceni, un certain Christian un carton de plus de 750 CD avec au moins 75 mille enrôlés non déclarés et non comptabilisés au niveau de la compilation. Dégoûtée, la population crie à la fraude en réclamant le départ sans conditions de membres du bureau de la CENI/Kenge. Le week-end dernier, il était même prévu pour aujourd’hui, lundi 5 septembre, une marche de colère avec comme exigence l’élucidation de toute la situation et le départ de représentant de la CENI, Mme KAMIDI. Selon notre source à Kenge, c’est depuis presque deux semaines que le climat n’est pas bon dans cette contrée du pays ; ou la police est visible partout pour réprimer toute marche. A ce sujet, la Ceni a dépêché à Kenge, pour raison d’enquête, une équipe de personnes pour s’imprégner de la situation. L’on apprend que le grand frère du coupable et sa copine, tous deux travailleurs à la CENI de Kenge ainsi que la personne qui a dénoncé la supercherie seraient en détention préventive à Kinshasa. Aussi, la présidente du Bureau de la CENI du district de Kwango serait aussi détenue à Kinshasa pendant que les portes du bureau de la CENI/Kenge restent fermées. Et de là à se demander comment les candidats députés nationaux déposeront ils leurs dossiers pendant que la date butoir du 11 septembre approche. Par ailleurs, il semble, vu la gravité de cette affaire, que l’Avocat Matadi Wamba, candidat malheureux aux élections de 2006 et ressortissant de Kenge, a pris les choses en mains, en effectuant une descente sur terrain pour enquêter sur la situation. En guise de protestation, les notables de Kenge et la population lancent un appel à la CENI, demandant à cette dernière d’ouvrir l’œil et le bon en vue de tirer au clair cette situation. Ces derniers, déplorent déjà la perte d’un siège. Pour rappel, en 2006, la circonscription de Kenge avait 4 sièges. Cette année, elle en a 3 seulement alors que le nombre d’enrôles a sensiblement augmente. Cette situation très inquiétante, c’est le cas de le dire, risque, selon notre source, de compromettre les élections à Kenge et aussi, elle peut provoquer des échauffourées le jour des élections. Sinon, la question qui se pose est celle de savoir ce qui arrivera prochainement, la fraude étant consommée. Est-ce que ces enrôlés se présenteront le 28 novembre dans différents bureaux de vote pour élire ? Comme une maladie qui s’est déclarée, cela nécessite une intervention urgente. A propos, les notables de ce coin demandent à la CENI, parce que le problème est réel, d’intervenir et de trouver de solutions. Franchement, ce cas pousse les uns et les autres à dire que l’UDPS a raison d’exiger l’audit du serveur central du fichier électoral car il y a trop de zones d’ombres qui méritent d être éclairées

La Prospérité    

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com