Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 17:28
Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 11:58
Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 11:26

Pris sur le mûr ed Lucha RDCongo: #Goma: Images impressionnantes des braves artistes interpelés ce matin pendant une (auto) exposition dans un rond-point (Signers) pour dénoncer les massacres de Congolais dans les régions de Beni et du Kasaï. Qui a dit que les Congolais étaient un peuple amorphe ! Qui a dit que les artistes Congolais étaient insensibles au sort de leur société ! Qui a dit que la non-violence n'était pas une puissante arme pour dénoncer, revendiquer, et agir en tant que citoyens ! Voilà une action admirable, courageuse et originale qui ne peut qu'emporter le soutien de tous ! Voilà un exemple de l'esprit LUCHA que nous prônons et sommes fiers de revendiquer ! Mobilisons-nous tous pour exiger la libération immédiate et sans condition de ces artistes-patriotes: Benoit Mugabo, Benito Mupenzi, Precy Numbi et Cruzz Taylor. Après avoir été détenus quelque temps à la mairie de Goma, ils ont été transférés au parquet de grande instance, où ils sont actuellement auditionnés par un magistrat. Ceux qui sont à Goma peuvent s'y rendre nombreux pour leur témoigner de notre soutien et de notre solidarité. Debout Congolais, to telema !

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 09:41
Les traites de la vente de la RD Congo aux nouveaux colons Afrique du Sud
Les traites de la vente de la RD Congo aux nouveaux colons Afrique du Sud
Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 08:39

Jacob Zuma : « La RDC est maintenant politiquement stable et la situation sécuritaire s’est améliorée »

2017-06-25 19:22:07 Rédaction Actualité.cd

Le président sud-africain Jacob Zuma a félicité dimanche 25 juin 2017 son homologue Joseph Kabila pour ce qu’il a qualifié de progrès réalisé en RDC.

« Nous nous réunissons ici à un moment où votre pays traverse une transition politique à la suite de l’accord politique de décembre 2016. Cet accord trace un processus qui devrait déboucher sur les prochaines élections. Nous vous félicitons, Monsieur le Président,  pour les progrès réalisés jusqu’ici et de la façon dont vous avez traité le processus « , a déclaré Zuma, dans le cadre de la 10ème session ordinaire de la Grande Commission mixte Afrique du Sud-RDC qui se tient dans la capitale sud-africaine.

Pour Jacob Zuma, la situation en RDC s’est améliorée en dépit de la crise sécuritaire et humanitaire dans les Kasaï.

« La RDC est maintenant politiquement stable et la situation sécuritaire s’est améliorée. Là où il y a encore des défis, le gouvernement de la RDC, avec l’aide de la région, du continent et de la communauté internationale, travaille. À cet égard, nous vous encourageons, Monsieur le Président, et votre gouvernement à continuer sur cette voie « , a déclaré Zuma.

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 08:26

WATCH: Protesters slam Zuma for hosting 'an illegitimate president'

Politics

Pretoria - Democratic Republic of Congo (DRC) nationals protesting at the Sefako Makgatho presidential guesthouse in Pretoria on Sunday vowed they would not leave until they delivered their message to President Joseph Kabila who is on an official visit in Pretoria.  

"His term of office ended in December last year. Congolese people are saying no to an illegitimate president. [He cannot] continue engaging the international community, signing business deals on our behalf in the name of the government of Congo. He is no longer the head of the government of DRC," a protest leader Esaie-Prince Mpinda told media. 

Tell a friend
Scores of DRC nationals protest at the main entrance of the Sefako Makgatho presidential guesthouse in Pretoria as President Jacob Zuma hosted visiting DRC President Joseph Kabila. Photo: Jonisayi Maromo/ANA

As the DRC awaited new elections, Kabila should step down and allow a transitional authority to lead, he said.  

"Now that he has been hosted [by South Africa], that meeting is their private meeting between [President] Jacob Zuma and Mr Joseph Kabila the ex-president of the DRC. The meeting taking place is not in the name of the Congolese people. It is a private meeting," said Mpinda. 

Scores of DRC nationals protest at the main entrance of the Sefako Makgatho presidential guesthouse in Pretoria as President Jacob Zuma hosted visiting DRC President Joseph Kabila. Photo: ANA/Jonisayi Maromo

Zuma's hospitality to Kabila made him an "accomplice in the atrocities" committed in the vast central African country. 

"We are appealing [to] the president of South Africa, if he is indeed a man who stands by the law, who respects the Constitution. His welcoming of Joseph Kabila is saying to the world he is an accomplice in what is happening in the DRC. It is a betrayal. It is a treason case. Jacob Zuma cannot welcome an illegitimate president," said Mpinda. 

Scores of DRC nationals protest at the main entrance of the Sefako Makgatho presidential guesthouse in Pretoria as President Jacob Zuma hosted visiting DRC President Joseph Kabila. Photo: ANA/Jonisayi Maromo

Zuma was hosting Kabila in Pretoria on Sunday as part of the bi-national commission (BNC). In his opening remarks at the BNC, Zuma congratulated Kabila on the relative stability and progress made in the vast central African nation.  

“We gather here at a time when your country is going through a political transition following the December 2016 political agreement. This agreement charted a process that should lead to the next elections,” Zuma said. 

“We congratulate you, Mr President, on the progress achieved thus far and the manner with which you have handled the process. The people of the DRC need to determine and decide their internal political future. The best way to do so is through negotiations and dialogue. The people of the DRC have proven in the past their ability to dialogue.”  

Scores of DRC nationals protest at the main entrance of the Sefako Makgatho presidential guesthouse in Pretoria as President Jacob Zuma hosted visiting DRC President Joseph Kabila. Photo: ANA/Jonisayi Maromo

Zuma said given the close and strong collaboration between Kinshasa and Pretoria, the South African authorities were pleased to welcome Kabila on his official visit on Sunday.  

“We have used the BNC mechanism to identify critical areas of co-operation. The first decade of our BNC was largely consumed by efforts in assisting the DRC in areas of institutional capacity building,” Zuma said.  

This included training the DRC national army, police, and diplomats; providing technical electoral support; and conducting the public service census. 

“It is clear to us that we have made substantial progress over the years. The DRC of 2017 is different from that of 2004 when we started our collaboration within the context of the BNC. The DRC is now politically stable and the security situation has improved. 

“Where there are still challenges, the government of the DRC, with the assistance of the region, continent, and international community, is addressing those. In this regard, we encourage you, Mr President, and your government to continue on this path,” he said. 

Zuma urged parties in the DRC to commit to dialogue, even when they differed sharply. 

“We wish to reiterate that dialogue and not conflict is the best way to resolve problems. In this regard we wish to assure you of our continued solidarity and support,” he said. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
A leader of the DRC protesters at Sefako Makgatho presidential guesthouse in Pretoria Esaie-Prince Mpinda says by hosting President Joseph Kabila President Jacob Zuma becomes an accomplice to the atrocities taking places in that country. Video: ANA/Jonisayi Maromo

African News Agency

 
 
Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 09:59

RDC: le Haut-Commissaire Zeid se félicite de l'ouverture d'une enquête internationale sur le Kasaï

Écouter / Télécharger

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein – UN Photo/Jean-Marc Ferré

Dans un communiqué rendu public ce vendredi à Genève, le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme, s'est félicité de « l'ouverture d'une enquête internationale sur les violations odieuses des droits de l'homme et atteintes à ces droits dans la région du Kasaï en République démocratique du Congo ». Selon Zeid Ra'ad Al Hussein, cette résolution envoie aux auteurs présumés le message que la communauté internationale a fermement l'intention de les traduire en justice.

En effet, la résolution, adoptée à l'unanimité au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, appelle le Haut-Commissaire à nommer une équipe d'experts internationaux pour enquêter «sur les violations du droit international humanitaire et les violations des droits de l'homme et atteintes à ces droits commises dans la région du Kasaï.». Depuis 2016, environ 1,3 million de personnes originaires de la région du Kasaï ont été déplacées par les violences, et 30 000 se sont réfugiées en Angola.

«Nous soutenons pleinement l'établissement d'une commission d'enquête internationale et la considérons comme un pas de plus vers l'identification et la poursuite des auteurs de graves violations des droits de l'homme, a déclaré le Haut-Commissaire Zeid. «Les victimes – qu'elles aient été tuées, mutilées, soumises à des violences indescriptibles ou forcées de quitter leur maison – méritent qu'on leur rende justice.»

Le Chef des droits de l'homme de l'ONU rappelle que cette équipe mènera son enquête de manière entièrement  indépendante, dans le respect des normes internationales et conformément au mandat qui lui a été conféré par le Conseil. « La résolution réitère clairement l'importance d'assurer la protection de toutes les personnes qui collaborent avec l'équipe, ce qui souligne la nécessité que le groupe d'experts opère en totale indépendance », font remarquer les services du Haut-Commissaire Zeid qui comptent d'ailleurs « sur la pleine coopération des autorités, en particulier pour nous octroyer un accès illimité à tous les sites, dossiers, individus et lieux concernés.»

Le Haut-Commissaire a ajouté que ses services continueront  à observer la situation des droits de l'homme, à établir des rapports et à apporter une assistance technique aux autorités de la République démocratique du Congo.

La résolution demande au Haut- Commissaire de faire une mise à jour orale au Conseil à sa session de mars 2018, suivie d'un rapport détaillé en juin 2018.

(Extrait sonore : Liz Throssell, porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 15:52

Alerte rouge!!! Enfin la ville de Beni violemment attaquée et partiellement occupée par des pseudo-rebelles…
Posted in Les Dépèches By BLO On juin 22, 2017
Panique totale à Beni, comme les égorgeurs se déclarent « libérateurs »!
Depuis ce matin, la ville de Beni, au Nord-Kivu, est attaquée par des assaillants non autrement identifiés. Tout a commencé au niveau de Kalau, une localité située à une dizaine au nord-est du centre-ville de Beni, où des assaillants ont pris d’assaut une position des FARDC. Cette description géographique indique d’emblée que ces assaillants proviennent des zones utilisées par les égorgeurs et ne seraient autres que ces égorgeurs eux-mêmes.
45 minutes plus tard, d’autres groupes d’assaillants qui avaient débordé ont lancé un autre front directement sur le quartier Rwangoma, dans le sud-est de la ville même. On découvre ici que les assaillants font partie de l’équipe de ces hors-la-loi qui opèrent à Kabasha depuis environ une semaine. Entretemps, d’autres assaillants continuent à se manifester dans des places qui se rapprochent davantage du centre ville en progressant par les environs de Malepe.
Dans tous les cas, le premier constat indique que les assaillants sont lourdement armés, voire même autant ou plus que les soldats gouvernementaux se trouvant sur place.Les ennemis ont pu prendre en otage la radio Muungano dans la matinée, avant de déborder jusqu’à la Mairie de la ville de Béni, où il a été enregistré au moins quatre morts.
Cette situation intervient pendant que les finalistes du secondaires se retrouvent aux épreuves finales des Examens d’Etat dans quelque neuf centres à travers la ville de Beni. Un sadisme avéré est observé dans le chef des assaillants qui dont déjà ciblé quelques places publiques par des tirs des obus, entre autres l’institut Bungulu et un centre d’Examen d’Etat ont été visés par des bombardements. Déjà il s’annonce un bilan lourd dans un cas comme dans l’autre; il faudra tout de même un temps pour évaluer le détail des dégâts causés.
Pendant ce temps, on peut voir la MONUSCO qui est descendue en ville ainsi que des éléments FARDC sillonner dans les quartiers encore non atteints par les affrontements, apparemment sans capacité de riposte suffisante, en sorte que certains observateurs dénoncent la complicité des autorités à quelque niveau de la hiérarchie dans le montage d’un théâtre tragique.
Cet événement est le résultat du couvre-feu savamment planifié par les autorités, une stratégie éminemment sophistiquée qui avait l’objectif de permettre aux agents de la terreurs de Joseph Kabila de s’infiltrer dans nos villes en vue de faire subir la désolation à notre peuple. BLO avait certainement raison de l’avoir bien souligné dès le départ, le jour même de l’attaque et évasion de la prison centrale de Beni . Il sied d’exiger aux comités de sécurité local et provincial des explications pouvant justifier comment l’ennemi a pu pénétrer la ville de Beni pendant que, selon le Gouverneur de Province Julien Paluku, toutes les forces de sécurité de la place sont supposées patrouiller durant toute la nuit juste afin qu’une telle surprise malheureuse ne se produise pas.
On n’insistera jamais assez que l’ennemi des FARDC est dans les FARDC. Le couvre-feu a été utile pour permettre aux FARDC collaborateurs des terroristes pro-Kabila de venir installer nuitamment leur machine de terreur en pleine ville et de faire semblant d’une attaque d’invasion, pendant que l’invasion a été préalable aux attaques présentement en cours dans la ville.
La population devrait tenir bon et résister fermement jusqu’à sa dernière énergie à ce coup que le pouvoir en place monte dans le but de placer les autochtones sous la servitude des envahisseurs.
Ntina SANGULU
©Beni-Lubero Online.

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 14:51

Les genocides commises dans la RD Congo exigent des sanctions severes

 
La RD Congo connait pendant les deux decenies derniers une grande genocide de l'histoire humain (dans le temps et espace); dans cette periode de 1997 a 2017, la RDC compte plus de 10 millions de ses ames egorges, pendant que le monde entier au sens litteral represente par l'ONU jouait au jeu de l'aveugle-sourd-muet, quand bien meme que ce dernier sursaute de son reve nom par amour et/oula consideration du Peuple Congolais mais par le fait de la decapitation de deux de leurs envoyes au Congo par le pouvoir terroristes qu'il protegait jusqu'a ce jour et remercions le Tres Haut que l'on exige une enquette internationale.
 
Oui a l'enquette internationale, mais tout enquette nationale qu'internationale soit eĺle sans l'application des sanctions severes aux coupables est videe de son importance. Ou en sommes-nous avec le rapport mapping publier au Novembre 2003? N'est-ce pas que les feuils pourissent aujourd'hui dans les tirroires de l'ONU?
 
Nous sommes pour une enquette internationale non seulement pour le Kasai mais pour toute genocide commise dans la RD Congo et doit etre suivie des sanctions severes a ses  coupables.
 
Vive le Congo Libre, Uni et Propere
 
Joseph Diamena Matundu 
Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 11:41

KABILA PREPARE LES MASSACRES À GRANDE ÉCHELLE...

Sur institutions de Joseph Kabila, le  Générale Delphin kahimbi est entrain de former une brigade spéciale afin d'étouffer un éventuel soulèvement populaire. 
En effet, les éléments les plus dangereux de l'ex M23 sont recrutés au Rwanda et en Ouganda, puis renvoyés au camp Lukusa à kisangani pour une formation adéquate avant l'annonce du référendum. Sont déjà rentrés au pays en passant par les sentiers à côté de la frontière les officiers ci après : le lieutenant colonel germain Bahame 2( évadé de la prison de makala en 2013 puis réfugié au Rwanda) . 
2. Le lieutenant colonel pascal bagabo (anciennement chargé de sécurité du criminel  bosco ntaganda, c'est d'ailleur lui qui avait assassiné l'officier de renseignements affecté à la 8 région militaire du nord Kivu après réunification gouvernement de Kinshasa et le Rcd goma) . 
3. Le lieutenant colonel Dr. munyakazi (médecin traitant du criminel bosco ntaganda)
4. Le lieutenant colonel Gaston ( comd BN chez Bosco ntaganda)
5. Major kazungu alias kilo zulu. Comd sécurité en second du criminel bosco ntaganda. C'est d'ailleurs lui qui a été envoyé par Bosco Ntaganda à l'époque  pour récupérer les 6000000 de dollars dans l'affaire de l'or à l'aéroport de goma. 
C'est aussi lui qui était chargé par le M23 d'organiser les bracages de convois de véhicules de banque dans la ville de goma au compte de bosco ntaganda et Makenga.
6.Major Emmanuel ndungutse ( chargé de sécurité du Col Baudouin Ngaruye adjoint du Gen bosco ntaganda).
7. Major Gakuru safari ( cousin du Colonel Baudouin Ngaruye)
8.Major kanamugire ( comd BN chez bosco ntaganda)
9. Major Faustin 
10.Major Christian Manzi ( escorte du colonel Vianney kazarama du M23) 
11. Major Donati ( pnc M23)
12. Major voté (pnc 23). 
N:B. Major Emmanuel ndungutse vient d'être nommé commandant second du BN de la demiap de rutshuru. Basoda ebele bazokende mpona appel wana ya Gen Delphin kahimbi. 
- Le colonel Gaston,  le Major Christian Manzi et Faustin sont des proche du criminel sultan Makenga du M23
- Les colonel germain et pascal baza basé na goma pour accueillir les eenouveaux recrues et organiser leur transfert à kisangani. Ils se promène à goma librement avec les jeep de s FARDC

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com