Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 15:34

La nouvelle expédition du M23 a effectivement démarré, et les enrôlements stoppés

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

Après nos alertes qui ont quelque peu ressemblé à une cloche sonnant dans une jungle des habitants aux oreilles insensibles, finalement la nouvelle guerre du M23, qui est en soi la continuité de la guerre d’usure du siècle au cœur de l’Afrique centrale (en RDC), a été lancé ce lundi 20 février 2017. C’est dans le rayon de Matebe – Kisigari, rattaché à l’axe de Bunagana, en territoire de Rutshuru, que ça repart. Le déclenchement des affrontements entre les militaires de l’armée régulière et ces rebelles a été provoqué accidentellement, car les assaillants s’en trouvaient encore à la phase d’infiltration et du positionnement, en vue d’une offense généralisée et totale sur le petit Nord-Kivu.

 

 

Et, de manière instantanément, après l’inflammation des étincelles à Matebe, des éléments sont aussitôt devenus visibles dans plusieurs localités du territoire de Rutshuru. Les groupements Jomba et Busanza en sont leurs principaux foyers de concentrations; mais ils ont déjà un plus vaste terrain par cette infiltration qui porte leur présence actuellement à Bwito, à l’ouest de Rutshuru, où les paysans ne cessent de signaler des poches de leur regroupement.

 

 

La première occurrence du retour en action de cette rébellion, c’est évidemment la perturbation du processus de la préparation des élections. A Rugarama, dans le groupement de Busanza, les centres d’enrôlement ont été fermés. Les nouveaux rebelles ont pris positions sur toutes les collines de cette zones, et principalement à Rutezo.

 

 

La présence invasive des mêmes rebelles inonde le rayon Matebe – Mbuzi – Ntamugenga jusqu’aux environs de Rumangabo. Il y a donc une preuve suffisante que, déjà sans combat, le M23 a repris la presque totalité de l’espace qu’il contrôlait en 2013 au sud-est du territoire de Rutshuru.

 

 

Point n’est besoin de s’interroger sur la facilité avec laquelle le M23 a repris l’élan. Et, dès ce coup d’envoi il reçoit déjà l’encouragement de ses complices au pouvoir dans le pays, lorsque la hiérarchie exige aux vaillants soldats loyalistes de cesser de poursuivre l’ennemi après la débandade qu’ils lui ont infligée lundi dernier à Matebe. Voilà comment on se trouve devant la même mise à scène vécue à l’époque du CNDP et du M23 de 2012-2013.

 

 

N’est-il pas naïf d’espérer une solution au problème congolais de la part d’un chef de l’Etat sans mandat, et donc au pouvoir illégal et illégitime? Que saurait-il faire de mieux dans une telle situation de confusion renforcée par l’absence de toutes lois pouvant réglementer son règne?

 

Jean-Luc Br.

 

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

 

©Beni-Lubero Online.

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 09:19
Request to investigate the military, police and security chain commands of the Democratic Republic of Congo on their plan of extermination of the populations.


 

Joseph Diamena Matundu

Email: jdmatundu@gmail.com                                                 February 20, 2017

 

 

To the Prosecutor of the International Criminal Court,

Her Excellency Miss Fatou Bensouda

By email

 

 

CC :

Ø  The Secretary General of the United Nations

Ø  The Chairperson of the African Union

All by emails

 

 

Dear Her Excellency,

 

RE :    Request to investigate the military, police and security chain of commands of the Democratic Republic of Congo on their plan of extermination of the populations.

 

I Refer to the above and would like to bring into your highly responsibility and attention an undercover plan of extermination of the Congolese populations by the State military, police and security, Her Excellency, being the Natural born Citizen of the Democratic Republic of Congo (DR Congo), it extremely painful and unbelievable to notice the cemetery silence of the International Community in regard of the frequent and constant massacres of the Congolese populations.


Her Excellency,

The DR Congo is a country of this Planet Earth, situated in the middle of the Continent of Africa, lived by Human Beings, having red blood as any other Human Beings of this Planet as proven by the images and internet links below, therefore we deserve the RIGHT of living as well as the benefits of the Universal Declaration of Human Rights, adopted by the United Nations General Assembly on 10 December 1948.

 

Her Excellency,

The undercover plan of extermination of the Congolese populations reaches its extreme worse due to facts of its high frequencies and constants of mass killings since January 2015; security and military elements proceed regularly in their missions on mass killings of any human living on their passage (regardless the status, gender and/or the age as can be seen in the images and internet links below), and this is happening in each comers of the DR Congo; starting from the East and the North with the regular mass slaughtering of the local populations, trough the Center, South and West with the extra-judiciary killings of the unarmed militias and civilian populations by the use of excessive force, to Kinshasa the Capital with the mass repressive killings during and after people exercising their constitutional rights of manifestations. Her Excellency, evidences of this masses killings shall be compile on hundred’s pages which can be provided to yourselves once requested, however, the followings images and videos links shall be considered for the preliminary investigations:

  1. https://www.youtube.com/shared?ci=ohGKzfcuyBA

 

  1. https://www.facebook.com/jeunespatriotescongolais/videos/1409742495712450/

 

  1. https://www.facebook.com/mufoncol.tshiyoyo/videos/1173681356063196/

 

Inline image 1 

Her Excellency,

Based on the Universal Declaration of Human Rights and evidences of the mass killings as outlined above, would like to request your highly responsibility to institute an investigation on the chain of commands of the military, police and security of the DR Congo in this regard staring from the Chief in Command to the executors, and hope to reserve an urgent consideration to this request.

 

Yours sincerely,

 

 

Joseph Diamena Matundu

MCom Business Mgnt (UNISA)

Phone: +27 76 188 0417 +27 81 424 9935

Email: jdmatundu@gmail.com

 

Skype: joseph.matundu

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 02:42

Joseph Diamena Matundu

Email: jdmatundu@gmail.com February 20, 2017

 

 

To the Prosecutor of the International Criminal Court,

Her Excellency Miss Fatou Bensouda

By email

 

 

CC :

  • The Secretary General of the United Nations
  • The Chairperson of the African Union

All by emails

 

 

Dear Her Excellency,

 

RE :    Request to investigate the military and security chain of commands of the Democratic Republic of Congo on their plan of extermination of the populations.

 

I Refer to the above and would like to bring into your highly responsibility and attention an undercover plan of extermination of the Congolese populations by the State military and security, Her Excellency, being the Natural born Citizen of the Democratic Republic of Congo (DR Congo), it extremely painful and unbelievable to notice the cemetery silence of the International Community in regard of the frequent and constant massacres of the Congolese populations.


Her Excellency,

The DR Congo is a country of this Planet Earth, situated in the middle of the Continent of Africa, lived by Human Beings, having red blood as any other Human Being of this world as proven by the attached images and internet links below, therefore we deserve as well the RIGHT of living as well as the benefits of the Universal Declaration of Human Rights, adopted by the United Nations General Assembly on 10 December 1948.

 

Her Excellency,

The undercover plan of extermination of the Congolese populations reaches its extreme worse due to facts of its high frequencies and constants of mass killings since January 2015; security and military elements proceed regularly in their missions on mass killings of any human living on their passage (regardless the status, gender and/or the age as can be seen in the attached images and internet links below), and this is happening in each comers of the DR Congo; starting from the East and the North with the regular mass slaughtering of the local populations, trough the Center, South and West with the extra-judiciary killings of the unarmed militias and civilian populations by the use of excessive force, to Kinshasa the Capital with the mass repressive killings of people during and after the constitutional rights of manifestations. Her Excellency, evidences of this mass killings shall be the contents of hundreds pages which shall be provided on your request, however the followings images can be considered: for the preliminary investigations:

  1. https://www.youtube.com/shared?ci=ohGKzfcuyBA

 

  1. https://www.facebook.com/jeunespatriotescongolais/videos/1409742495712450/

 

  1. https://www.facebook.com/mufoncol.tshiyoyo/videos/1173681356063196/

 

Her Excellency,

Based on the Universal Declaration of Human Rights and evidences of the mass killings as outlined above, would like to request your highly responsibility to institute an investigation on the chain of commands of the military and security of the DR Congo in this regard staring from the Chief in Command to the executor, and hope to reserve an urgent consideration to this request.

 

Yours sincerely,

 

 

Joseph Diamena Matundu

MCom - Business Mgnt (UNISA)

Phone: +27 76 188 0417 / +27 81 424 9935

Email: jdmatundu@gmail.com

Skype: joseph.matundu

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 02:40

Repression des eleves a Kinshasa

Kinshasa: des élèves manifestent contre « la spoliation » de leurs écoles

Publié le lun, 20/02/2017

 

https://lh3.googleusercontent.com/-SmKPn1P1yk0/WKrtPhOg3MI/AAAAAAAB954/0NLiDDJenbEi9FyncRytxU1SMDRv8XmMACHM/s1280/DSC_0595.JPG?imgmax=500

Des élèves des collèges Alingba et Zuza ont manifesté lundi 20 février à Kinshasa contre la « spoliation » du site où sont construites leurs écoles. Radio Okapi/Photo Berry Lutshaka

Les élèves des collèges Alingba et Zuza ont manifesté lundi 20 février pour dénoncer ce qu'ils qualifient de «spoliation » du site où sont construits leurs établissements scolaires, situés sur l’avenue Kasa-Vubu, dans la commune de Kintambo à Kinshasa.

Ils accusent un officier de la police et un magistrat qui seraient devenus les propriétaires du site où sont érigées leurs écoles.

«Nous, élèves des frères chrétiens de Kintambo, venons dénoncer la spoliation du site qui abrite nos écoles, à savoir : Collèges Alingba et Zuza ainsi que notre imprimerie scolaire», a déclaré le représentant de ces élèves à Radio Okapi.

Selon lui, le site où sont construites les deux écoles appartient à la Congrégation des Frères des écoles chrétiennes depuis 1939.

 

#RDC: dizaines d'élèves manifestent sur Bvd 30 juin, suivis par policiers. Ils st en route vers Hôtel de Ville 1/2 pic.twitter.com/kBoZJsC2mt
— Sonia Rolley (@soniarolley) 20 février 2017

L’élève dit regretter que ce site reçoive depuis trois ans des visites des hommes en uniforme qui, selon lui, perturbent le fonctionnement de leurs écoles.

Vous pouvez écouter la déclaration du représentant des élèves des collèges Alingba et Zuza:

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 11:30

Joseph Diamena Matundu

Email: jdmatundu@gmail.com                                                                    February 20, 2017

 

 

To the Prosecutor of the International Criminal Court,

Her Excellency Miss Fatou Bensouda

By email

 

 

CC :

  • The Secretary General of the United Nations
  • The Chairperson of the African Union

All by emails

 

 

Dear Her Excellency,

 

RE :    Request to investigate the military and security chain of commands of the Democratic Republic of Congo on their plan of extermination of the populations.

 

I Refer to the above and would like to bring into your highly responsibility and attention an undercover plan of extermination of the Congolese populations by the State military and security, Her Excellency, being the Natural born Citizen of the Democratic Republic of Congo (DR Congo), it extremely painful and unbelievable to notice the cemetery silence of the International Community in regard of the frequent and constant massacres of the Congolese populations.


Her Excellency,

The DR Congo is a country of this Planet Earth, situated in the middle of the Continent of Africa, lived by Human Beings, having red blood as any other Human Being of this world as proven by the attached images and internet links below, therefore we deserve as well the RIGHT of living as well as the benefits of the Universal Declaration of Human Rights, adopted by the United Nations General Assembly on 10 December 1948.

 

Her Excellency,

The undercover plan of extermination of the Congolese populations reaches its extreme worse due to facts of its high frequencies and constants of mass killings since January 2015; security and military elements proceed regularly in their missions on mass killings of any human living on their passage (regardless the status, gender and/or the age as can be seen in the attached images and internet links below), and this is happening in each comers of the DR Congo; starting from the East and the North with the regular mass slaughtering of the locals, the Center, South and West with the extra-judiciary killings of the unarmed militias, populations and/or the use of excessive force, and in Kinshasa the Capital with the mass repressive killings during and after the constitutional rights of manifestations. Her Excellency, evidences of this mass killings shall be the contents of hundreds pages which shall be provided on your request, however the followings images can be considered: for the preliminary investigations:

  1. https://www.youtube.com/shared?ci=ohGKzfcuyBA

 

  1. https://www.facebook.com/jeunespatriotescongolais/videos/1409742495712450/

 

  1. https://www.facebook.com/mufoncol.tshiyoyo/videos/1173681356063196/

 

Her Excellency,

Based on the Universal Declaration of Human Rights and evidences of the mass killings as outlined above, would like to request your highly responsibility to institute an investigation on the chain of commands of the military and security of the DR Congo in this regard staring from the Chief in Command to the executor, and hope to reserve an urgent consideration to this request.

 

Yours sincerely,

 

 

Joseph Diamena Matundu

MCom - Business Mgnt (UNISA)

Phone: +27 76 188 0417 / +27 81 424 9935

Email: jdmatundu@gmail.com

Skype: joseph.matundu

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 14:33
Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 07:29

RÉACTION DE L'HONORABLE PUELA AU SUJET DE LA TRAQUE ARMÉE CONTRE NE MWANDA NSEMI. A très haute voix.

J'ai appris le droit à l'Université.
''Depuis 18 ans, j'exerce la profession d'Avocat en défendant également les droits de l'homme. 
En ma qualité de Député national, depuis dix ans, je participe à l'élaboration des lois qui régissent les domaines les plus diversifiés de la vie nationale...

Pour tout cela, et surtout pour d'autres considérations objectives, non parce que je suis mukongo, mais moi et tous les compatriotes épris de paix, de justice et d'élévation d'esprit, ne pouvons pas tolérer ce qui arrive.

En effet, pour rien au monde, je n'accepterai que l'on exécute l'honorable Ne Muanda Nsemi. Je le dis et le déclare en toute responsabilité.

Quelques torts qu'il ait commis, les lois existent dans cette République. Encore qu'il faudrait démontrer:
1. Qu'ill était et est toujours en possession de toutes ses facultés;
2. Que l'opportunité de l'usage de la force à son égard est au rendez-vous.

Autant je condamne avec ma dernière énergie et déplore les victimes innocentes du fait ou non des Bdk, autant je n'accepte et n'accepterai pas que ce compatriote soit exécuté. Car les conséquences seront imprévisibles et plus dramatiques.

Pourquoi cet amateurisme dans le chef de nos forces dites de l'ordre? L'honneur d'un individu, qui qu'il soit, vaut-il plus que les innocentes vies qui sont fâchées ?

Et dans ce cas, fallait-il un déploiement d'un bataillon pour mettre la main sur un simple Citoyen? Si le ridicule pouvait tuer!

"Lorsque Georges Bush tue Saddam Hussein, il n'avait pas calculé l'après Hussein. L'Irak est aujourd'hui un bourbier.

Lorsque Nicolas Sarkozy tue Mouhamar Kadaffi, il n'avait non plus calculé l'après Kadhafi. La Lybie est aujourd'hui un mouroir et les Lybiens regrettent Kadhafi.

Lorsque le pouvoir de Kabila décide d'avoir la tête du chef coutumier Kamuina Nsapu, il n'en a pas calculé les conséquences. Le Kasai central est devenu une boucherie où chaque jour on enregistre inutilement des morts.

Les décideurs de Kinshasa sont calmes dans leurs coins...l'esprit Kamuina Nsapu hante les provinces de l'Espace Kasaï''

Je refuse que cela arrive à ma province.

Lorsque vous avez célébré vos noces avec lui au Palais de la nation au prix connu de vous seuls, qui était convié ?

N'est-ce pas que l'épouse a même été éconduite en essuyant un grand revers de la part de siens?
Pour avoir annoncé urbi et orbi, la période triennale de ce mariage, n'est-ce pas qu'il a été lapidé ?

Au lieu d'en tenir compte, vous le prenez pour le dindon de la farce. Bande d'ingrats!

Pour avoir revendiqué le respect des clauses du contrat de mariage par vous conclu avec elle, vous sortez les biceps en écrasant les innocents, totalement tiers à votre idylle.

Les frappes promises, à travers l'extrait de la vidéo, largement partagé dans les réseaux sociaux, peut-être qu'elles ne sont que spirituelles, devraient-elles pour cela, mobiliser un arsenal militaire acheté à la sueur du pauvre contribuable congolais, en créant la terreur et la panique au centre de la capitale?

Depuis quand le BDM a été enregistré comme un mouvement insurrectionnel?

Si non, pourquoi a-t-on déroulé le tapis rouge lorsque son Président a été reçu au Palais de la Nation?

Au demeurant, la revendication de Bundu dia Mayala, relative à la considération de l'élite Kongo sur l'échiquier national et provincial, mérite d'être examinée, comme c'est le cas dans plusieurs provinces.

Toutefois, je condamne les dernières déclarations de Ne Mwanda Nsemi.

Encore que dans cette République, il y avait quelqu'un qui avait demandé qu'on arrête Joseph Kabila et qu'on le lui amène vif ou mort. Qu'a-t-on fait de cette personne?

Et qu'a-t-on fait du célèbre anthropophage du Katanga, Gédéon Mutanda, qui a même endeuillé les éléments de la police lors de son évasion?

En rapport avec l'opportunité, était-il temps de s'en prendre à Ne Mwanda Nsemi au moment où la Nation est en deuil et que les yeux de toute la Nation sont braqués sur la Cenco pour l'application de l'Accord de la St-Sylvetre?

''Vive la République des inconscients!" Réécrirait Modeste Mutinga!

Albert Fabrice PUELA, en toute responsabilité.

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 14:47

Ne Mwanda Nsemi: Une centaine de personnes en détresse dans la résidence du député (3e jour)

En ce 3ème jour d’opération, ce mercredi 15 février 2017, Ne Mwanda Nsemi, député national et chef du parti Bundu Dia Mayala, n’est toujours pas arrêté et ses...

PARTAGER

15 février 2017

https://actualite.cd/wp-content/uploads/2017/02/Nemwanda2-1132x670.jpg

En ce 3ème jour d’opération, ce mercredi 15 février 2017, Ne Mwanda Nsemi, député national et chef du parti Bundu Dia Mayala, n’est toujours pas arrêté et ses partisans résistent à la police.

« La nuit a été un peu calme » témoigne Philémon Mavinga, président du Mouvement Bundu Dia Kongo dans le Kongo central, joint au téléphone depuis la résidence encerclée du député national Ne Mwanda Nsemi sur l’avenue Haute tension dans la commune de Ngaliema.

« La police avec les militaires ont encerclé la parcelle de partout. La nuit, il n’y a pas eu des tirs, mais nous assistons ce matin à un repositionnement des forces de sécurité », ajoute-t-il.

Plus de cent personnes dans la résidence

« Il a plus de cent personnes ici dans la résidence. Des familles et des enfants aussi. Nous ne savons toujours pas comment sortir, alors qu’on doit se ressourcer… », indique que ce cadre de BDK.

Ne Mwanda Nsemi présent ou pas ?

A cette question, le cadre de ce parti et mouvement déclare: « Il est en vie et au pays, mais je ne peux pas vous dire s’il est avec nous ici ou pas, mais il est en vie et au pays… ».

Ce dernier signale, par ailleurs, que le nombre de morts et de blessés est revu à la hausse.
« Il y a maintenant au total 7 morts, une trentaine des blessés et une dizaine d’arrestations. Nous ne savons pas ce que le gouvernement recherche dans tout ça… » s’est-il interrogé.

Pour rappel, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, avait affirmé mardi 14 février 2017 que l’assaut lancé par les forces de sécurité le lundi 13 février, est destiné à l’arrestation du député national Ne Mwanda Nsemi pour des troubles du mois de janvier dans le Kongo central.

Stanys Bujakera


Read more at https://actualite.cd/2017/02/15/ne-mwanda-nsemi-centaine-de-personnes-detresse-residence-depute-3e-jour/#9JkUQBvSpTBwPESx.99

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 14:09

Regardez comment les résidences de Ne Mwanda Nsemi ont été attaquées 
 

http://www.congosynthese.com/video_reader.aspx?Id=14801#H8fOvr2Ihu5VQemY.99

 

 

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 12:38

Avis a nos lecteur du forum Congo Libre de l’adresse: congokdp@gmail.com

 

En reference de l’objet en marge, j’ai regret de vous announcer que le compte du forum Congo Libre sous l’adresse: congokdp@gmail.com, est desactive par Google mail depuis le Jeudi 9 Fevrier 2017, pour des raisons que nous ignorons; aucun peut ne pas se poser des questions sur notre position contre l’iperialisme et l’imposture au Congo de Lumumba. Je prierais a ceux qui ne sont pas sur la base des donnees de mes adresses personnelles reprise ci-bas de m’envoyer une demande personnel (sujet de filtrage) pour une communication temporaire rapide.

 

Patriotiquement votre

 

Joseph Diamena Matundu

MCom - Business Mgnt (UNISA)

Phone: +27 76 188 0417 / +27 81 424 9935

Email: jdmatundu@gmail.com

Skype: joseph.matundu

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com