Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 12:05

NECESSITE D’UN CHOC MAJEUR POUR S’EN SORTIR DU SYSTEME D‘INJUSTICE IMPOSE

 

Ce qui se construit en ce moment est la base d'un "nouveau monde", d'une nouvelle société fonctionnant sur un état d'urgence permanent, où tous les prétextes sont bons pour infantiliser et incriminer les citoyens, où la discrimination est devenue légale, où le harcèlement est devenu une norme et où la torture psychologique se banalise contre l'honnête citoyen, ce dernier devenant désormais un serviteur du système qui le dirige, chargé de contrôler son prochain, en devenant la marionnette docile du système qui le récompense en fonction de son asservissement à son système et en lui promettant toujours plus de cadeaux, d'avantages, de "privilèges" et de passe-droits.

Toujours plus d'illusions, de leurres et de faux espoirs, après les mensonges, trahisons, dénis et irresponsabilités.

Ce système "contamine" ses serviteurs avec un syndrome de Stockholm à grande échelle, le plongeant dans une hypnose par l'ingénierie sociale qui nécessitera, pour en sortir, un choc majeur et qui ne sera pas sans conséquences.

De 0 à 120 ans, nous sommes tous concernés.

Dans cette nouvelle société, les valeurs sont inversées, telle une dystopie quotidienne où la science-fiction devient réalité et où la normalité devient une fiction dans lequel le déni, l'inconscience, le suivisme considéré comme civique, altruiste et solidaire sont les crédos de la respectabilité.

Quant à la remise en question, au doute et à l'éventuel refus d'asservissement, ils sont érigés en mal absolu. Ceux qui le pratiquent n'ont plus à être considérés comme citoyens, mais comme "sous-citoyens". On doit les empêcher de vivre, leur "pourrir la vie".

Même des animaux ont meilleur traitement.

La pandémie est une fenêtre d'opportunité pour réinitialiser le monde et la réinitialisation est en cours...

Des esprits, des corps, des âmes, des idées.

Mais chut !

C'est pour votre sécurité.

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, mais l'indifférence des bons" Martin Luther King

 

Nicolas Bouvier

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
6 octobre 2021 3 06 /10 /octobre /2021 08:08

LE COEUR DU NEOCOLONIALISME

 

A propos de la présidence de Joaquim Chissano a la tête de l’OUA en 2003

 

À la fin de son discours, pendant la session de questions-réponses, un journaliste français lui a demandé quelle était sa position sur la dictature de Mugabe et comment les dictateurs comme Mugabe sont une menace majeure pour l'intégration africaine.  Et voici la réponse du président Joaquim Chissano :

 

L'une des plus grandes menaces pour l'intégration africaine est le contrôle étranger.

 

J'ai pris mon tour de présidence de l'OUA en juillet 2003 (juste après celui de Thabo Mbeki), au milieu d'une nuit, j'ai reçu un appel urgent du Président de la République du Bénin me disant qu'il était en situation d'urgence.

 

J'ai immédiatement pensé qu'il s'agissait d'un coup d'État militaire, car le Bénin avait connu de nombreux coups d'État militaires. Il m'a répondu : Non, c'est pire qu'un coup d'État militaire.

 

Le Président de la France vient d'envoyer un envoyé spécial pour me prévenir que si nous ne payons pas immédiatement nos 10 % à la France, nous aurons de graves conséquences.

 

Les 10 % sont l'un des 3 accords que tous les pays francophones ont signé avec la France comme conditions pour que la France nous accorde l'indépendance en 1960.

 

Les 3 accords étaient que :

 

(1) Chacun de nous adoptera le CFA comme monnaie commune et sera contrôlé à 100 % par la France,

 

(2) Chacun de nous versera à la France 10 % de ses recettes d'exportation en échange de la garantie par la France de notre souveraineté et de notre sécurité,

 

et (3) Chacun de nous conservera ses réserves nationales en France, et si nous y puisons sans l'accord de la France, cela sera considéré comme un prêt que nous rembourserons à la France avec des intérêts.

 

Maintenant, en raison d'une grave crise financière à laquelle le Bénin est actuellement confronté, mon Cabinet et moi-même avons décidé de suspendre tout paiement à des gouvernements étrangers jusqu'à ce que nous revenions à la normale.  L'Envoyé spécial refuse d'accepter notre explication ! 

 

Alors, pourriez-vous s'il vous plaît nous aider à mobiliser les États membres de l'Union africaine pour nous soutenir dans cette lutte avec la France?  S'il vous plaît ?"

 

Chissano a dit qu'il ne pouvait pas en croire ses oreilles. Il était choqué.  Il a alors répondu au Président du Bénin : "Mon Camarade Frère Président, je vous prie de rester très ferme. 

 

Je vais m'occuper de cette affaire très rapidement. Je ne suis pas sûr que le Président de la France (Jacques Chirac) m'écoutera, je vais donc appeler l'ancien Président Nelson Mandela qu'ils vénèrent pour qu'il intervienne, puis je reviendrai vers vous.

 

Chissano a ajouté que lorsqu'il a appelé et raconté l'histoire à Nelson Mandela, ce dernier était encore plus choqué que lui (Chissano). Il était sidéré. Il a immédiatement appelé le président Jacques Chirac et lui a dit que c'était pire que l'apartheid !

 

 

Pour faire court, la France a finalement renoncé au paiement du Bénin pour cette année-là, mais a déclaré que si le Bénin refusait de payer pour l'année suivante et les suivantes, il serait responsable, car il s'agit d'un traité contraignant qu'il a signé.

 

Ainsi va la FranceAfrique !

 

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
27 août 2021 5 27 /08 /août /2021 12:11

'ANALYSE DE L'ÉCOLE DOCTORALE ETS UPN

***************

CONSTAT?

L'EXPLOITATION MINIÈRE DANS UNE RIVIÈRE ANGOLAISE EN AMONT DE LA RIVIÈRE TSHIKAPA, DANS LE BASSIN VERSANT DE LA RIVIÈRE KASAÏ SERAIT À LA BASE DE LA POLLUTION DES EAUX DES RIVIÈRES TSHIKAPA ET KASAÏ.

********

POLLUTION ?

LES EAUX ACIDES H2SO4 HCL ET MERCURES ONT ENTRAÎNÉ PAR ÉCOULEMENT LA POLLUTION DU TSHIKAPA ET KASAI PUIS DU FLEUVE....

********

ACCUSÉ ?

Ça doit être des sociétés chinoises et ou indiennes, avec des machines Dragues des Chercheurs d'or et diamants dans les montagnes de sources de la Rivière TSHIKAPA EN ANGOLA.

*****"*""*""

QUI DOIT PAYER?

L'ANGOLA

À QUI À LA RDC.

ET L'ANGOLA DOIT MENER DES ENQUÊTES SUR SON TERRITOIRE ET ÉTABLIR À SON TOUR DES RESPONSABILITÉS.

NORMALEMENT, SOUS D'AUTRES CIEUX,  L'AMBASSADEUR ANGOLAIS EN RDC SERAIT INTERPELLÉ !

**"*""**"""""""*""

RESPONSABILITÉ DES PROFESSEURS ?

NOUS, PROFESSEURS CONGOLAIS ET CHERCHEURS DEVONS ÉTUDIER CETTE POLLUTION ET ÉTABLIR LA FACTURE À PAYER.

PROBLÈME ?

LES PROFS CONGOLAIS TROP DIVISÉS, TROP POLITISÉS QUE SCIENTIFIQUES, NOS ARGUMENTS SONT LIÉS AUX COULEURS ET INTÉRÊTS DE NOS MAÎTRES POLITICIENS D'ABORD. TRISTE.

********

L'ÉCOLE DOCTORALE DE TÉLÉCOMMUNICATION ET DE TÉLÉDÉTECTION SPATIALE ETS-UPN , INFORME PAR MA BOUCHE QUE LA POLLUTION DES EAUX N'EST PAS UNE QUESTION NOUVELLE EN RDC.

( LIRE LES TRAVAUX DE JOHN POTÉ PROF À L'ETS UPN, PROF À L'UNIVERSITÉ DE GENÈVE À UNIGE)

LE FLEUVE VERS LE POOL MALEBO EST TRÈS POLLUÉE PAR DES EAUX ACIDES H2SO4 HCL ET MERCURES SORTANT DES USINES DE GLYCÉRINE ET AUTRES QUI JONCHENT LIMETÉ, NOUS ÉCRIVONS ET PUBLIONS PERSONNE EN AMONT NE S'Y INTERESSE!

TOUS LES COURS D'EAU DE KATANGA DE LUALABA À KOLWEZI LIKASI ,SONT POLLUÉES EN RADIOÉLÉMENTS TOXIQUES ET EAUX ACIDES, AU POINT OÙ IL EST POSSIBLE D'INTERDIRE SELON MOI, LA CONSOMMATION DES FRUITS ET LÉGUMES AU KATANGA ET Y DÉCLARER L'ÉTAT DE CATASTROPHE ÉCOLOGIQUE DU SOL ET DE L'EAU, MON POINT DE VUE SCIENTIFIQUE AVÉRÉ D'UN EXPERT AVISÉ, AVEC LA PHOTOGRAMMÉTRIE SATELLITAIRE EN APPUI, SANS NUL DOUTE.

J'AI PUBLIÉ EN 2018 UN LIVRE INTITULÉ :

 << SHINKOLOBWE MUKUMBI, UN HIEROSHIMA FROID OU ENFER NUCLÉAIRE AU KATANGA>> , ÉDITION UNIVERSITAIRE EUROPÉENNE EUE. PROF KABASELE EN VENTE SUR AMAZONE EN e_LIBRAIRIE SUR INTERNET.

COMMANDEZ À 45 EUROS ET LISEZ.

LES MALADIES DE CANCERS RADIONUCLÉAIRES   ONT EXPLOSÉ À ENTENDRE LES HÔPITAUX DU KATANGA AU SERVICE DE CANCÉROLOGIE!

LA CARTOGRAPHIE NUMÉRIQUE DU SIG MINIER KATANGAIS FAIT PEUR.

L'ARGENT A DE LIMITE.

NOUS NE DEVONS PAS OUBLIER QUE L'ARGENT N'ACHÈTE PAS TOUT, L'ARGENT N'ACHÈTE PAS LA SANTÉ PUBLIQUE.

IL FAUT FAIRE DE L'ÉCOLOGIE DE NOS EAUX SOI DISANT EAUX DOUCES UNE PRIORITÉ NATIONALE !

TROIS THÈSES DE DOCTORAT SONT EN PRÉPARATION À L'ETS-UPN POUR L'AN 2023  : SUR LA POLLUTION DES EAUX DU BASSIN VERSANT DE : MUKUMBI SHINKOLOBWE LIKASI (1), SUR TSHIKAPA ANGOLA KASAÏ(2), ET N'DJILI MONT NGAFULA À KINSHASA (3).

QUI VIVRA VERRA....

LES PRÉLÈVEMENTS IN SITU SONT EN COURS POUR ETRE ANALYSÉS AU GPS PRÈS DANS NOS LABORATOIRES DE CONTRÔLE QUALITÉ À GENÈVE ET À L'UPN, EN COUPLANT LES DONNÉES SATELLITES DES ZONES INFECTÉES  AVEC LES ASCII MODIS RADARS EN ORBITE.

EN ATTENDANT, ABSTENEZ VOUS DES EAUX NATURELLES DES PUITS ET RIVIÈRES DE CES ZONES POUR LA CUISINE ET LES CULTURES MARECHERES.

AFFAIRE DIPLOMATIQUE À SUIVRE...

PROF KABASELE YENGA-YENGA DIRECTEUR DE L'ÉCOLE DOCTORALE ETS UPN KINSHASA

 

--

Diamena-Lema Matundu

Phone: +27 81 424 9935 / Signal & Telegram

Email: jdmatundu@gmail.com

Skype: jdmatundu

 

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 12:57

Notre spiritualité doit servir de fondement et de socle de création et de production de sciences, de nos propres technologies et techniques, de nos armes pour notre sécurité collective, la protection et la défense de notre espace vital, de notre sanctuaire et de tout ce qui émane de KAMA et pour les besoins de projections et de déploiement offensifs en relation avec nos intérêts.

Nous décidons nous d’investir les moyens logistiques, militaires, techniques, technologiques, humains avec une réciprocité dans la psychologie impitoyable « de choc et d’effroi » comme mesure conservatoire pour notre défense, notre sécurité et notre propre préservation ? La MAAT, ce n’est pas un pacifisme béat. C’est également savoir se défendre, se battre et se projeter, au besoin par la force brutale, par la création, par l’acquisition, par la disposition d’armes sophistiquées de dernière génération. La conscience Kamite, ce n’est pas de l’autoglorification ou la simple contemplation de notre passé de « premiers de la classe ». C’est surtout revisiter ce passé, l’extraire de la poussière et de l’amnésie, refaire l'itinéraire de notre errance civilisationnelle et reconstruire un présent et un avenir glorieux. Nous devons utiliser aussi nos propres forces cosmiques de destruction et de guerre à l’instar de SOUTE (SETH), SEKHMET, SHANGO, OGUN et autres. Nous devons sonner les trompettes d’apocalypse, celles de notre résurrection et de notre libération totale pour ensuite allumer les « Lumières » de notre Renaissance.

Elles sont où nos révolutions des « lumières Meiji », nos révolutions culturelles, ils sont où nos leaders charismatiques et éclairés ? D’autres se sont libérés du joug des envahisseurs (même si on peut toujours noter la présence militaire américaine au Japon et en Corée du sud relative aux circonstances de la « 2ème guerre mondiale »), avec peu de moyens militaires et matériels, juste de la volonté, de la bravoure et surtout de la conscience et de l'honnêteté envers eux-mêmes (le Vietnam contre la France, puis contre les USA) et sont devenus des références mondiales en inventions et innovations technologiques de pointe (Japon, Corée du Sud), en dissuasion nucléaire (Corée du Nord) ou des puissances économiques, politiques, militaires, démographiques et culturelles (Chine).

Sommes-nous réfractaires à la prospective et à la stratégie ? L’art de la guerre, de toutes les guerres, ne s’improvise pas. L’intelligence, la subtilité et la finesse d’exécution du bon général résident non seulement dans la recherche de la paix et de sa préservation, mais également dans son jeu de recherche d’alliances, son pragmatisme, son sens de l’équilibre des forces et son art de se servir des propres armes de l’ennemi ou de profiter des circonstances favorables.

Le Momentum est là devant nous. Nous sommes à la croisée des chemins, soit l’humanité prendra le chemin de l’élévation et KAMA y a un rôle majeur à jouer, soit l’élite dégénérée occidentale la plongera dans « le meilleur des mondes » de la servitude par le contrôle total.

C’est le moment également de sceller des alliances stratégiques avec tous les peuples du monde contre la Barbarie systémique de l’homme des Glaces qui est à l’aube de son effondrement, y compris le peuple leucoderme occidental qui, dans certaines de ses factions sociétales, est de plus en plus conscient de la monstruosité de ses élites et de la nécessité du soulèvement populaire car il est clair qu’il n’existe « point de solution au sein du système », « qu’il n’existe point de salut au sein du système, ni hier, ni aujourd’hui, ni demain". Il n’en demeure pas moins que nous sommes conscients que le citoyen occidental lambda, en général, est soumis, fainéant et se complaît dans le système qui le commande et qui lui dit tout ce qu’il doit faire puisqu’il y trouve son intérêt de petits privilèges de « blanc ». Il ne fait que payer, obéir et se distraire dans la futilité du divertissement et l’inutilité de la grande consommation et dans le cas contraire, il peut être dans la pauvreté, la précarité, le chômage ou carrément être exclu du système. Il n’a pas d’autres alternatives en dehors du système qui le maintient en survie par l’esclavage du salariat et a toujours été utilisé historiquement comme actuellement comme l’idiot utile raciste contre l’étranger ou l’élément d’un autre peuple.

Par rapport au contexte mondial actuel, la stratégie commune est de faire tomber, et le système et ses caciques, ses chacals, ses zélés. Croyez-moi que si vous réussissez à éliminer ou faire éliminer les élites d'un peuple (le peuple panafricain a expérimenté durant des siècles la férocité, la monstruosité de l’élite occidentale, et l’exploitation humaine et économique dont il a été victime et qui a servi cette élite mais aussi directement et indirectement le peuple occidental. Ce dernier commence à peine à découvrir la véritable nature de son élite qui lui montre depuis peu sa nudité macabre), vous n’aurez plus rien à redouter de ce peuple pour des siècles et des siècles à venir. Saisissez-vous où se trouve notre intérêt ? Comprenez vous l’art de la guerre ?

« Notre lucidité est leur défaite ».

HOTEP

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 12:55

Aussi, l’Africain du continent ou d’ailleurs n’a pas besoin de s’acculturer, il a une culture riche sinon la plus riche au monde. Le plus important, c’est d’avoir une conscience et un paradigme afrocentrés et panafricains. C’est cela qui différencie l’intellectuel au service de l’Afrique du lettré aliéné ; l’un pense et agit par soi-même et pour soi-même (pour son peuple), l’autre pense sous tutelle intellectuelle étrangère (comme un mouton du troupeau lobotomisé qui suit le berger "blanc", comme le "bon banania" qui imite de manière simiesque, comme le perroquet qui répète la vérité "blanche" à la suite de l'approbation "blanche") et agit au service de l’étranger. La mise hors d’état de nuire de ce dernier est un impératif chez nous.

Également, nous avons besoin d’ordre et de discipline pour ne pas céder à la cacophonie. Dans un peuple, il y a les scientifiques, les tenants de la Spiritualité, les politiques (le but, c'est de généraliser notre vision et nos objectifs pour KAMA. Qui dit Etat fédéral ou Etats-Unis de KAMA vise forcément la prise du pouvoir et la gestion effective du destin de puissance de l'Afrique. Bien évidemment, nous faisons de la politique, pas en marge mais au vrai sens du terme, pas de la politique politicienne comme on a l'habitude de la voir dans nos différents pays. Comment prendre le pouvoir et par quels moyens, ce sont là des sujets intéressants que nous développerons prochainement ? Comprenez juste une chose, notre paradigme est révolutionnaire), les « philosophes », les soldats et le grand peuple dans ses différentes activités et spécialités. Pas de confusion des genres, chacun doit être dans son rôle. Resserrons les rangs, « épaule contre épaule », dans l’unité, la solidarité et la reconnaissance de l’utilité de tout un chacun. Pour savoir comment nos ancêtres ont bâti la civilisation la plus aboutie sur Terre, demandez aux fourmis, aux termites et aux abeilles comment ils construisent et défendent la fourmilière, la termitière et la ruche.

Par ailleurs, si une action sans pensée est aveugle, la réflexion sans action s’avère être de la masturbation intellectuelle pour le plaisir de l’ego et la fanfaronnade pour impressionner les plus faibles en esprit et les plus inaptes à la critique.

« C’est l’intelligence qui gouverne le monde et c’est l’ignorance qui en porte le fardeau », et mieux la mise en pratique de cette intelligence par une farouche volonté, par les moyens nécessaires et adéquats.

Nous avons la civilisation la plus vieille et la plus grandiose en termes d’humanité et de réalisations sur cette planète, la spiritualité la plus intelligible et la plus morale, la culture la plus riche en diversité et en spécificités, la population la plus en vigueur en raison de sa jeunesse et de sa vitalité, les terres les plus arables, les sols et sous-sols les plus prospères, la faune et la flore les plus nombreuses et variées, les paysages les plus sublimes et magnifiques…KAMA, c’est l’Eden historique mais également et toujours celui d’aujourd’hui. Pour combien de temps encore ? Terre bénie et protégée par IMANA-RA, par les NTJR, certes !

Pour citer le Sn Ousseynou Sy, devons-nous seulement nous contenter « de ne toujours pas saisir l’imminence des dangers qui nous guettent et nous complaire sempiternellement dans des divagations « irrationnelles » qui consistent à fuir nos responsabilités en nous remettant à l’intervention d’entités qui pourraient nous épargner l’apocalypse »?

A juste titre, le Sn signifie qu’il ne faut point de fainéantise et guère de lâcheté. Nous avons laissé les étrangers violer nos femmes, nos filles, assassiner nos fils et frères, les réduire dans la bestialité de la servitude, détruire nos villes et nos cités…Ce que nous n’avons pas défendu par les armes et le sang, nous ne le retrouverons pas par les prières, les lamentations et cette torpeur séculaire.

L’apocalypse, nous l’avons connue dans la destruction de toutes nos civilisations partout sur la planète par les leucodermes et leurs élites. Et chaque fois que nous en avons reconstruit à d’autres époques et en d’autres endroits, même dans la forêt équatoriale la plus dense et impénétrable, tel un boomerang d’apocalypse, les mêmes reviennent pour les détruire de nouveau avec les mêmes procédés de ruse, de tromperie, de malice, d’attaques, de techniques militaires d’invasion et d’occupation, d’armes et de moyens de destruction inventés…

 

A Suivre....

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 10:23

L’art de la guerre, de toutes les guerres

Par Shemsu Anta

 

On ne prétend pas tout connaître mais on essaie d’apprendre tout, partout, tout le temps, toute notre vie, de tout le monde y compris de l’ignorant. Le modèle d’Homme de référence, pour nous, est l’Homme multidimensionnel, au savoir pluridisciplinaire (pas le spécialiste en…dissection). Cet Homme est humble dans son sens de transmission et de partage de connaissances mais il est aussi juste, vrai, rigoureux, exigeant et intransigeant avec un franc-parler tranchant. Ce modèle d’Homme, je le vois en Imhotep, Ptah-Hotep, Cheikh Anta Diop, John Henrick Clarke, Dr Frances Cress welsing, Chancellor Williams, Dr Bobby E. Wright, Ama Mazama…et tant d’autres que je ne saurais citer dans cet article. Soyons, comme eux, sous la protection de Djehuty et son égide.

Cet Homme a une dimension scientifique et intellectuelle, une fécondité dans la pensée. Son œuvre ne peut avoir qu’une portée universelle et d’éternité car elle fait écho à l’intelligence « humaine » suprême, la plus profonde. Il n’est pas dans les incantations puériles et folkloriques, ni dans l’étalement de logorrhées insipides et loin d’être savantes si ce ne sont de fausses « expertises » égotiques.

Il a un background intellectuel et scientifique, un parcours académique auréolé de titres et de compétences durement acquis durant des années. On ne peut pas balayer d’un revers de main, presque de manière frustrante, tout cet effort personnel par la sentence du diplôme qui équivaudrait à un « certificat d’aliénation ». C’est « à formation égale que la vérité triomphera ». On peut accumuler des connaissances et des compétences dans les expériences de la vie, à « l’école de la vie », au niveau professionnel mais nous invitons les nôtres, nous insistons sur le fait qu’ils doivent se former et faire des études dans les domaines de leur choix, de leur prédilection, de leur « prédestination ». Certes, nous avons perdu la maîtrise et le contrôle de notre « Education nationale » mais en attendant, à KAMA, en sus de nos systèmes initiatiques toujours en vigueur et en teneur en termes de connaissances, de codes et de savoirs, l’érection d’écoles, de collèges, de lycées, de centres d’études, d’universités, d’instituts…véritablement africains, culturellement recentrés et au service de KAMA, nous nous devons de nous armer, même jusqu’en Chine, de sciences, de techniques, de technologies dans tous les domaines pour la construction de nouveaux joyaux à l’instar d’IPET ISOUT ou de OUASET.

 

A suivre.

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 12:06

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 07:57
Le néocolonialisme au KoNgo

Le néocolonialisme au KoNgo

 

Par Diamena-Lema MATUNDU

Publié le Lundi, 21 Décembre 2020

 

 

http://kongolibre.over-blog.com/2020/12/le-neocolonialisme-au-kongo.html

‘’Tous les premiers gouvernants de l'Afrique libre travailleront au bénéfice des Blancs.’’  (KIMBANGU), TOUS signifie TOUS, rappelons-nous qu’il prophétisa que le KoNgo aura deux indépendances, et que nous sommes à la fin de l’ère de la première car la deuxième, en cours du souffle du vent sera celle de la reprise de notre dignité KoNgo.

Avant de développer notre sujet, dressons d’abord le tableau sommaire de l’occupation du KoNgo, par contrainte du temps nous limitons cette note qu’a l’occupation des SAUVAGES du MONDE ; période, types et mode d’opérations d’occupation car ces SAUVAGES sont en fait les commanditaires de toutes occupations, c’est d’ailleurs angle principal du néocolonialisme.

L’occupation du KoNgo débute le lendemain de la deuxième aventure de Diego Cao sur le sol de nos ancêtres (1485-1486), depuis lors notre pays le KoNgo, demeure occupé par les SAUVAGES DU MONDE sous formes physique par gouvernance directe par les SAUVAGES du MONDE et/ou par gouvernance indirecte par les traitres-marionnettes et autres représentations des SAUVAGES du MONDE.

Ci-après est le tableau descriptif de l’occupation :

 

 

 

Tableau 1 : Occupation du KoNgo de 1486 à ce jour

Période

Description

Acteurs

Mode d’operations

1486 - 1885

Eldorado

Tous voraces attirés par l’instinct de la sauvagerie.

  • Pillage de nos ressources,
  • La traite négrière,
  • Persécution des populations.

1885 - 1959

Colonisation

Représentants belges tant administratifs que religieux respectivement d’escroc Léopold II (1885-1908) et de la Belgique (1908-1960) au KoNgo, ces derniers fut les gestionnaires des ‘’intérêts’’ de tous les SAUVAGES du MONDE – Créditeurs (par investissement criminel), pourtant débiteurs des crimes commis au KoNgo pendant la colonisation.

  • Prédation systématique de nos ressources,
  • Travaux forcés, persécution et manipulation systématique des populations,
  • Semer des divisions des populations pour mieux régner,
  • Destruction et la falsification systématique de notre identité ; histoire, culture, spiritualité, …..

1959 - 1960

Première indépendance

Administrateurs Belges assistants les KoNgo dans la transition de passation du pouvoir

  • Transition machiavéliquement  convertie en préparation des marionnettes pour le néocolonialisme,
  • Achats et recrus des consciences faibles par des corruptions morales, matérielles, financières et/ou sexuelles,
  • Stimulation des divisions des populations pour mieux régner,
  • Accélération de la destruction et la falsification systématique de notre identité ; histoire, culture, spiritualité, …..

1960 à ce jour

Néocolonialisme

  1. Les traites, marionnettes des SAUVAGES du MONDE :
    1. gouvernants,
    2. leaders d’opinons,
    3. partis politiques,
    4. société civile.
  2. Autres représentations organisationnelles des SAUVAGES du MONDE :
    1. sociétés multinationales,
    2. confessions religieuses,
    3. ONU et tous ses satellites,
    4. Organisations des ‘’droits de l’homme’’.
  3. Les voraces attirés y compris nos voisins particulièrement les illusionnaires de la création de l’empire tutsi.
  • Prédation systématique de nos ressources,
  • Achats et recrus des consciences faibles par des corruptions morales, matérielles, financières et/ou sexuelles,
  • Persécution, répression et manipulation systématique des populations, planifiant même l’extermination des certaines d’elles en remplacement d’espèce tutsi jusque-là faisant obédience totale du plan des maîtres SAUVAGES,
  • Divisions machiavélique et systématique des populations pour mieux régner,
  • Sabotages systématiques de l’économie nationale,
  • Maintien et multiplication de la déstabilisation du pays par des guerres par procuration et manifestations téléguidées,
  • Expédition Destruction et la falsification systématique de notre identité ; histoire, culture, spiritualité, …..
  • Gouvernance par télécommande.

Source : Self composition

Le tableau ci-dessus décrit en noir sur blanc la situation sombre de l’occupation du KoNgo par tous voraces du monde sauvagement attirés sur les bénédictions du Créateur sur KoNgo ; occupation occasionnant le bain du sang de plus d’une vingtaine des millions des KoNgo et la prédation systématique des centaines milliards des ressources du KoNgo depuis XVème Siècle. En outre, il est de noter que, pour maintenir leur suprématie et contrôle total du KoNgo pendant la période néocoloniale, les SAUVAGES du MONDE opèrent en synergie à travers tous leurs agents principalement acteurs 1 et 2 qui sont interdépendants liés les uns envers les autres malgré qu’en public semblent apparaitre comme entités différentes parfois opposées pour ne faire qu’amuser la galerie.

Pour notre information, plus de 90% de la composante de la société civile est du réseau des SAUVAGES du MONDE, n’en parlons même pas des religieux, l’apparence est trompeuse dit-on ! En fait, TOUS, je répète TOUS (et ceci par expérience) ceux dont ont fait confiance-aveugle appartiennent du réseau des SAUVAGES du MONDE. Voici comment le KoNgo est SAVEMENT pris en otage, et sur tous les secteurs d’activité par SAUVAGES du MONDE pendant la période néocoloniale en asphyxiant le peuple, lui laissant aucune alternative ou manœuvre de bouger, respirer ou de s’élever car ils sont partout prétendant d’être avec et pour le peuple pourtant étouffant si pas suçant dans l’œuf tous ses efforts et énergies de la  Création. Bref, retenons que tout opérant sur télécommandes qu’en tant que marionnettes et représentations, ce réseau contrôle systématiquement la quasi-totalité de tous secteurs d’activité du pays depuis 1960.

Revenons à notre sujet, le néocolonialisme dans son sens restreint peut être défini comme une nouvelle forme de colonialisme qui impose la domination économique à une ancienne colonie devenue indépendante, tandis que dans un sens plus large il peut être défini comme une nouvelle forme de colonialisme qui impose la domination sur tous les secteurs de gouvernance d’un d’une ancienne colonie devenue indépendante par son ancien maitre colonial et/ou un groupement des nouveaux maitres, c’est de son sens élargi que le KoNgo est néocolonial depuis 1960 à ce jour.

En Septembre 1921, KIMBANGU décrira la situation du néocolonialisme que traversons actuellement comme suite :

Les richesses du Congo deviendront pour les étrangers’, puis ajoutera   que

‘’ Les étrangers et les Congolais vont créer des amitiés pour empêcher le développement de ce pays, mais rien pour rien. Ils ne réussiront jamais, car il y a des promesses. Malheur au fils du Congo qui empêchera ce chemin, car il récoltera ce qu'il aura semé.’’

Sur sa prophétie, KIMBANGU met sévèrement en garde les traites-conformistes du retombé de leurs traitises. 

Tenant compte de l’état et degré de l’occupation du KoNgo tel que décrit dans le tableau 1, et de la définition du néocolonialisme susmentionné, Il est aberrant et incompréhensible de l’Elite KoNgo de CAUTIONNER et justifier avec insistance l’officialisation de l’occupation actuelle du KoNgo à la fois massive, multiforme, stratégique et systématique par LES PLUS SAUVAGES du MONDE sous prétextes qu’ils sont toujours là depuis le temps ! Est-ce que ladite Elite a-t-elle évalué les conséquences immédiates, à court, moyen et long termes de cette occupation agressive ? Est-ce que ladite Elite ignore-t-elle les conséquences historique des occupations du pays même les plus récentes de 1996 à ce jour où entre autres les banyarwanda-urundi-uganda et la MONUSCO qui se sont métaphorisés en terroristes respectivement ‘’bayamulenge’’, champions d’extermination systématique des populations autochtones de l’Est du pays en les remplaçants progressivement et silencieusement, et forces de la sécurisation systématique des persécutions des populations autochtones et des prédations de nos sources ? Si par télécommandes ce réseau contrôle systématiquement la quasi-totalité de tous secteurs d’activité du pays depuis 1960, que deviendrait le pays comme ils sont officialisés d’operer physiquement ? Dans la logique de l’Elite est que comme ils étaient toujours là, il faut les officialiser pona kimia ekota to kokotisa kimia na mboka ! Come on ! C’est comme de tenter d’entrer au ciel sur le dos du satan, dixit inconnu ! (malgré ça soit composé des concepts illusoires de manipulation des psychoses ;  ciel et satan, la citation démontre mieux l’absurdité et l’irrationalité dédite Elite à ce propos). Kamwa !!!!! J’accuse cet Elite !!!!!

Je suis trop fier de mon éducation basic du premier cycle universitaire de l’Institut Supérieur de Commerce (I.S.C.) de Kinshasa, kaka na I.S.C. – Gombe wana, I.S.C. - Kinshasa,  j’ai appris, au-delà de mes cours de base de la gestion financière certains cours de la connaissance générale en l’occurrence l’introduction au droit civil (droit commercial faisant partie des cours de base), psychologie, sociologie et logique, de ces cours parviens de maitriser aujourd’hui les aspects généraux respectivement des droits, des comportements humains, interactions sociétaires et de faire des déductions logiques des situations et des faits. Sur ce, quand une Elite, accumulateurs des multiples papiers scolaires et académiques (La valeur d’un papier est déterminé par son détenteur ; chacun l’accorde la valeur correspondante qui en fait varie de papier hygiénique, certificat/attestation aux diplôme par ses raisonnements, comportements et conceptions logiques des situations et faits) de toutes les institutions du monde ne parvient de faire la déduction des conséquences d’une situation causant à répétions sa foncée exponentielle dans l’abime ! Alors le souci se trouve nullement ni sur les cours appris sur les bancs des écoles, institutions supérieures et/ou universitaires, moins encore sur les enseignants et méthodes d’enseignement desdits cours ou institutions éducatives particulières, car apprend-on que la vraie éducation formative de KIMOTO est la passion ardente d’apprendre, d’acquérir la CONNAISSANCE sur un sujet et/ou un domaine donné, et cela ce fait généralement après cours et/ou hors des programmes officiels et/ou conventionnels, en autodidacte comme celle de LUMUMBA. Le souci d’irrationalité de l’Elite est plutôt sur le degré de son aliénation[i], d’une part, et d’autre part par les complexes de supériorité et/ou d’infériorité, et des égrégores[ii] auto-dépouillant sa capacité de raisonnement logique ; elle s’est auto-captivé par le conformisme et le fanatisme-aveugle qui noient complétement son cerveau d’émotionnel.

Cheikh Anta Diop a encore parfaitement pointé et identifié cet aspect des choses en disant lors de sa conférence de Niamey en 1984 :

«Je crois que, le mal, que l’occupant nous a fait, n’est pas encore guéri, voilà le fond du problème. L’aliénation culturelle finit par être partie intégrante de notre substance, de notre âme, et quand on croit s’en être débarrassée, on ne l’a pas encore fait complètement.

Souvent, le colonisé ressemble un peu, ou l’ex-colonisé-même, ressemble un peu à cet esclave du XIXème siècle, qui, libéré, va jusqu’au pas de la porte et puis revient à la maison, parce qu’il ne sait plus où aller. Il ne sait plus où aller… Depuis le temps qu’il a perdu la liberté, depuis le temps qu’il a acquis des réflexes de subordinations, depuis le temps qu’il a appris à penser à travers son maître, c’est un peu ce qui est arrivé aussi à l’intelligentsia africaine, dans son ensemble; parce que en dehors de quelques questions, toutes les questions que vous m’avez posées reviennent à une seule: Quand est-ce que les blancs vous reconnaîtront-ils ? Parce que la vérité sonne blanche. L’ensemble de l’élite intellectuelle africaine est aliénée.’’

Il est évident que l’Elite KoNgo, par son aliénation et ses complexes ainsi que sa légèreté fait partie intégrante en facilitant les SAUVAGES du MONDE de maintenir et d’alourdir la situation catastrophique que nous traversons depuis 1960, date qu’on devrait commencer de reprendre notre dignité KoNgo. Les SAUVAGES du MONDE profite de la naïveté dédite Elite enfin de faire assoir leur plan machiavélique de nous maintenir captifs à vie car c‘est elle qui engage toute la nation soit par la prise des décisions suprêmes en tant que gouvernants, soit elle facilite la prise des décisions suprêmes en tant que conseillers des gouvernants ou la crème de la société considérable à ce propos pourtant aliénée et intellectuellement fragile, une proie facilement malléable, façonnable et dirigeable sans résistance aucune suivant les vouloirs des SAUVAGES du MONDE.

Parlant de la deuxieme independance, KIMBANGU dira :

‘’II faudra une longue période pour que l'Homme Noir acquière sa maturité spirituelle. Celle-ci lui permettra d'acquérir son indépendance matérielle. Alors s'accomplira la Troisième Etape. Dans celle-ci naîtra un Grand Roi Divin. Il viendra avec Ses Trois Pouvoirs :

  1. Pouvoir Spirituel (Kinzambi)
  2. Pouvoir Scientifique (Kimazaya)
  3. Pouvoir Politique (Kimayala).’’

En fait, quand l’Elite KoNgo cautionne l’occupation officielle actuelle du KoNgo, elle ne fait pas exception, plutôt elle ne fait que confirme l’immaturité spirituelle prophétisée par KIMBANGU  tout nous informant de l’arrivée du Roi Divin (qui en fait en un groupement des élus qu’en parlerons plus tard) avec ses trois pouvoirs utilisant efficiente de son KIBOMOTO dans le processus de la reprise de son identité KoNgo, En outre, KIMBANGU nous rassure que :

‘’Quand ces troubles seront terminés les élus vont construire très bien le pays et formeront un bon gouvernement. Ainsi le Kongo sera en paix.

Quand le Peuple Kongo commencera à se libérer, tout pays qui osera attaquer le Kongo sera englouti sous les eaux.

Quand le Kongo (Congo) sera totalement en paix, l'Afrique aussi le sera; la race Noir se réveillera et Noir deviendra blanc.’’

Le KoNgo, notre chère patrie connaitra bel et bien sa deuxième indépendance, non par absurdité-mirage des ou chemins ténébreux d’introduire les loups dans la bergerie, plutôt par le processus définie par KIMBANGU :

‘’La séparation des étrangers et sera trop pénible. Les élus dans cette promesse vaincront avec la puissance du Créateur.’’

Toteyama !!!

En lisant bien les signes des temps, il est évident que nous sommes à la fin du néocolonialisme au KoNgo que les SAUVAGES du MONDE en sont plus conscients que nous, nous devons alors nous préparer moralement, psychologiquement, physiquement et spirituellement pour  éviter tous risques de déviation et/ou retardement de notre libération par les SAUVAGES du MONDE car cette libération devient tangible qu’à la prise de notre maturité spirituelle et celle-ci est possible que par la connaissance de l’enseignement AUTHENTIQUE de KIMBANGU révélé et/ou à révéler qu’aux prédisposés en Ames, Corps et Esprits.

VIVE LA DEUXIEME INDEPENDANCE DU KoNgo PROCLAMÉE PAR KIMBANGU !

Diamena-Lema Matundu

Phone: WhatSapp +27 76 188 0417 / Appels +27 81 424 9935

Email: jdmatundu@gmail.com

Skype: jdmatundu

 

 

[i] L’aliénation est un processus visant à faire en sorte qu’une personne aie l’esprit égaré, ne soit plus elle-même, soit étrangère a elle-même, soit en perte totale de ses propres repères, ne s’appartienne plus de façon à ce qu’elle soit manipulable et exploitable à souhait et devienne la proie et l’esclave de celui qui l’aliène.

[ii] L'égrégore est une forme pensée ou champ énergétique construit par un groupe de personne ayant la même intentionnalité.

 

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
14 septembre 2020 1 14 /09 /septembre /2020 09:23

Le non-respect des engagements : un poison retardé des psychoses des KoNgo et du pays

Par Diamena-Lema MATUNDU

 

Publié le Lundi, 14 Septembre 2020

Par notre expérience nous allons démontrer dans cette note la pratique courante du non-respect des engagements par l’élite KoNgo et comment cette pratique est suicidaire à l’avenir du KoNgo, les alliés, les sacerdoces Royal, et les bénéficiaires de la protection de Ngo. Ngo est l’Energie Existante – Energie de la Création – La Création. Par ailleurs, pour une bonne compréhension de la note nous commençons par expliciter certaines notions clés relatives au respect des engagements.

Le respect des engagements est l’une des valeurs majeures de la personnalité d’une personne. Cependant l’engagement peut être défini comme une action de se lier par une promesse ou une convention.  L’engagement peut être soit personnel soit collectif.

Tout engagement collectif implique plus d’une partie, et les parties s’engagent soit verbalement soit par écrit. Notons que l’engagement verbal peut être aussi accompagné d’un acte en titre d’un pacte entre les parties, et qu’en principe l’en engagement écrit émane d’un accord verbal. Bref, tout engagement pris en soi ou avec les tiers tant verbal que par écrit un est une action de la conclusion d’une alliance envers soi ou avec les tiers.

Sur ce, la personnalité d’une personne est plus mesurée sur le respect de ses paroles que par le respect des écrits ; logiquement parlant celui/celle qui respecte ses paroles est plus plausible de respecter les engagements que celui/celle qui ne respecte pas ou moins ses paroles. Ouvrons la parenthèse pour la bonne compréhension des illustrations relatives. En principe, toutes les organisations sous les législations des Associations sans But Lucratif (A.S.B.L.) tant nationales qu’internationales notamment partis politiques, société civile, et humanitaires ont un  objectif commun, c’est celui de la défense et amélioration du bien-être communautaires, et la composition et gestion dédites organisations sont réglementées d’être collectives, sauf bien sûr des fondations quoique poursuivant même objectif que les autres A.S.B.L., les fondations quant  à elles sont des initiatives privées opérant principalement de leurs fonds propres, d’où leurs compositions et la forme gestion des gestions dépendent. Fermons la parenthèse.

Pour qu’il y ait respect des engagements, toutes les parties impliquées doivent initialement être transparents, honnêtes et francs les uns envers les autres. Par contre chez nous, dans ce qu’on appelle actuellement la République Démocratique du Congo (RD-Congo) dès son dessein étant qu’un semblable pays par les sauvages du monde en 1885 à Berlin jusqu’à ce jour, la majorité des engagements des A.S.B.L se font par l’hypocrisie ou par des agendas egocentriques cachés, sectarisme, clientélisme, et opportunisme des parties; d’une part pour des motifs egocentriques d’utilisation et de domination des autres pour la gloriole personnelle par entre autres la promotion et l’enrichissement personnels ou d’un groupe d’individus, et de l’autre pour l’unique et seul motif egocentrique opportuniste principalement de positionnement, et vice-versa. C’est la raison même de manque d’une union organisationnelle ou plateforme crédible chez nous ; pas des transparences ni même sincérités les uns envers les autres, personne ne fait confiance à personne, on se fait des alliances qu’à la limite des motifs susmentionnés, rien absolument rien des communautaires sauf par la démagogie machiavélique agressivement promotionnelle en vue séduire les populations ciblées.

Voici mes quatre tristes expériences démontrant la malhonnêteté en termes du non-respect des engagements :

  1. Entre 1999 – 2001, nous avons évolués en Afrique du Sud dans un cercle de réflexion dénommé ‘Renaissance Congo 2000’’, avec être autres Dr. KANKU membre de notre Forum ‘’KoNgo Libre’’, et Hubert KABASUBABO ex gouverneur du Kasaï-Occidental de son époque. Un cercle très influent du temps du point de vue respectivement de la communauté, de l’Ambassade, et du corps diplomatique de la place, et avons parvenus de publier un du livre: ‘Crise et Renaissance politique du Congo (ex-Zaire) ; Exploration à la lumière de l’expérience Sud- Africaine”. Renaissance Congo 2000. Johannesburg-RSA, 2000. Pour couper court la triste expérience, nous soulignons que malgré son influence, le cercle s’est noyé en 2001 pour plusieurs raisons malhonnêtes entre autres sectarisme, manipulation, et escroquerie; le sort était scellé le jour où les véritables textes constitutifs de l’organisation étaient présentés à tous. Les textes demontrant la propriété privée des membres fondateurs dédite organisation en forme d’une entreprise, information qui jusque-là n’était pas disponible à tous, le fonctionnement du club semblait être collectif sur le reste des membres adhérents. Cette triste réalité a fait que je puisse me prendre complètement distance de tout activisme pendant la période allant de 2001 à 2006.
  2. Une autre escroquerie du genre de la place (que je ne perdrais pas mon temps), c’est vers 2013, surgit un certain Mr. Bernard KATOMPA avec une initiative d’une plateforme d’organisations, une plateforme dénommée ‘’Génération Déterminée’’ mort-née suite à la malhonnêteté et escroquerie voire même financière;  le Mr. a fait embaqué les gens d’en place dans une démarche semblerait collective, faisant croire aux gens étant des membres consultatifs et constitutifs, beaucoup des membres du Forum étions parmi les victimes, entre autres Dr. SONGABAU, le plus grand victime, Jean Claude MODAUSI, Dr. KATUMBA, Jean MASSAKA, Dr. KANKU, et Jospin MVUEMBA, pourtant le motif du Mr. était purement egocentrique, et en tout sur tout il avait une équipe originale qu’il travaillé avec au Canada qu’il a présenté à la fin et c’est à la grande surprise de beaucoup car nous autres était avertis et avons pris distance bien avant le naufrage.
  3. En Avril 2018, je reçois l’appel d’un compatriote de la Grande Bretagne me recommandant d’entrer en contact avec une ‘’personnalité de marque’’ d’une nationalité étrangère (non congolaise) en mission en Afrique du Sud, à l’appel de la recommandée qui envisageait déjà une rencontre d’une équipe restreinte ayant dans sa liste initiale quatre noms d’autres compatriotes y compris celui du ‘’collaborateur’’, j’ai exigé au préalable une rencontre à deux de la restitution du cahier des charges, ce qui était fait malgré cela soit à trois (sur sa demande) avec un autre Congolais, son ‘’collaborateur’’, leader d’un mouvement ‘’citoyen de renommé’’ en RD-Congo. Le cahier de charge n’était autre que d’asphyxier politiquement alias Kabila à partir de l’Afrique du Sud pour que ce dernier ne se représente pas aux élections du décembre 2018, et était convenus que nous, membres de l’équipe restreinte dont j’ai proposais deux autres compatriotes de confiance, devraient être les pilotes concepteurs et exécuteurs du projet, en cours de l’exécution nous (mes recommandations et moi) réaliserons avec la grande surprise tout était dicté de l’extérieur, nous étions ni concepteurs, moins encore exécuteurs plutôt des simples figurants. Nos planifications subissaient des censures à travers leur agent marionnette, par exemple, nous avons préparés une conférence relative à la situation du pays dont je devais présenter le sujet relatif de l’occupation du pays, le lendemain de la préparation ceci a était catégoriquement déclasser en remplacement d’un sujet ennuyeux, l’influence et la manipulation externes devenaient de plus en plus insoutenables jusqu’au point où l’on commençait de nous demander de rejoindre des rencontres à quelques minutes de l’heure prévue tout en soulignant que cela non par nécessité de nos présences, mais suivant nos disponibilités ; rencontres jamais planifiées, sans demande au préalable la disponibilité de chaque membre. J’étais le premier à quitter le groupe, certains de ceux restés me donneront raison après entre autres mes recommandés tout en condamnant ma réaction prompte, et l’un qu’on a écartés pendant la phase préparatoire de la messe noire de Genève.
  4. En Décembre dernier, un religieux du forum propose que nous puissions organiser un plaidoyer contre alias Joseph Kabila à la Cours Pénale Internationale, et nous nous sommes investis avec quelques membres du Forum ; deux semaines d’intense de travail de planification en Janvier dernier pour que le religieux se soustrait et garde un silence des cimetières à ce propos jusqu’à ce jour, pourtant nous savons que les ‘’oints de Dieu’’ utilisent le même projet en sectarisme comme fonds de commerce pour donner du souffle et/ou faire positionner leurs poulains ‘’politiques’’ dans la mangeoire, ainsi que promouvoir le poulain du SAUVAGE Louis Michel avec un conflit monté de toutes pièces….. En fait, ces religieux sont des agents marionnettes, éléments principaux en faces déguisées du réseau du maintien d’esclavagisme des opprimés commandité par leurs maitres SAUVAGES du monde. De nos jours il est facile de donner plus des crédibilités aux soulards qu’aux religieux, car avec les soulards on peut minimiser le risque en limitant le degré d’engagement envers la personne, or avec les religieux les soutanes nous tentent de placer toute confiance à l’interlocuteur pourtant malicieux manipulateurs, et c’est de là qu’on ait déçu car plus est le degré de confiance accordée, plus on ait déçu en cas d’abus.

Les faits mon expérience exposés ci-dessus démontrent jusqu’à quel degré la quasi-majorité de notre élite y compris les religieux sont malhonnêtes et ceci a pour conséquence que personne ne fait plus confiance à personne, en marketing on dit un client trompé, c’est un client perdu ; tous les malices de la manipulation du peuple par ladite élite et partenaires en crimes finissent toujours d’être exposées quel que soit le temps cela prend, et une fois révélées ca démotive le peuple jusqu’au point de lui rendre amorphe, insensible, désintéressé en matière de la gestion de la cité. Le non-respect des engagements profitent qu’à un conglomérat des malhonnêtes, experts opportunistes à tout prix voir même à celui de leurs personnalités, des véritables roseaux dirigés que par l’égocentrisme

En fait le comportement de l’Elite à ce propos fait qu’accomplir consciemment en tant que traitre-marionnette, ou inconsciemment en tant qu’ignorant-egocentrique le plan systématique de la domination éternelle du peuple KoNgo pour mieux dilapider ses ressources naturelles, un plan allant jusqu’à l’extermination dudit peuple et expropriation de ses terres déjà occupées par tous les voraces du monde en générale et les banyarwanda-urundi-uganda en particulier.

Il est de l’élite KoNgo de prendre conscience du danger collectif que les pratiques malicieuses du non-respect des engagements réserve à l’avenir du KoNgo ; il y a lieu de se faire connaitre et se faire de l’argent ou se positionner dans toute honnêteté sans manipulation des autres car ceci fait ronge lentement mais surement KoNgo de sa puissance qui est le peuple en lui forçant de devenir indiffèrent d’où inactif aux matières d’intérêt suprême. Cette élite doit absolument et urgemment se revêtir de sa valeur morale en commençant au préalable de toute prise des décisions d’engagement par évaluer ses paroles et/ou engagements écrits, d’une part, et de l’autre part, d’honorer fidèlement ses engagements à ce propos et d’assumer pleinement la responsabilité des résultats tant positifs que négatifs des décisions prises. Notons qu’un bon leader ne revient pas à ses décisions car il les évalue au préalable et en assume les conséquences, en cas d’une mauvaise décision prise, un bon leader pour conserver sa personnalité s’excuse sans réserve, pour les incidents dommageables, le leader doit immédiatement démissionner et ceci est idem lorsque ce dernier constate le devenir du contraste entre ses convictions et la direction de l’organisation et/ou à ses engagements initiaux, sans de sa part succès de ramener l’organisation à la raison; il ne peut demeurer complaisant ni se rebeller à la fameuse organisation jusqu’à être révoqué car ce dernier est un acte de honte et non de la gloire ou victoire comme on le constate aujourd’hui chez nous ! Les rebelles révoqués des oppresseurs deviennent automatiquement et sans transition des ‘’opposants’’, come on ! Qui a dit qu’ils ont renoncés à leurs convictions opportunistes-egocentriques ? D’ailleurs, notre attitude accommodative en blanc fait que les oppresseurs créent des conflits fictifs entre eux pour envoyer leurs agents d’infiltrer l’opposition.

La prise de conscience de l’elite KoNgo suivi du respect des engagements francs entre les KoNgo déclenchera le processus de bâtir la confiance mutuelle avec le peuple enfin de neutraliser le plan machiavélique des SAUVAGES du monde, celui de vouloir nous garder captifs à vie à tout prix pourtant nous sommes les KoNgo, les alliés, les sacerdoces Royal, et les bénéficiaires de la protection de Ngo. Ngo est l’Energie Existante – Energie de la Création – La Création, d’où comportons-nous dignes des VERITABLES KoNgo.

 

VIVE LE KoNgo LIBRE, UNI ET PROPERE !

 

Diamena-Lema MATUNDU

Phone: +27 76 188 0417 / +27 81 424 9935

Email: jdmatundu@gmail.com

Skype: joseph.matundu

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com
10 septembre 2020 4 10 /09 /septembre /2020 10:02

10 Septembre 1921 – 10 Septembre 2020; 99 ans de la prophétie de KIMBANGU sur le Peuple KoNgo

10 Septembre 2020 est la date cosmogonique du début de la phase préparatoire de la deuxième indépendance du KoNgo telle que prophétisée par KIMBANGU dont nous trouverons ici-bas l’extrait plus objectif de l’évènement du 10 Septembre 1921 à Mbanza –Nsanda, un des villages du Territoire de Mbanza-Ngungu dans l’actuelle Province du Kongo-Central de la République Démocratique du Congo.

Cette phase est précédée des tribulations ou agitations telle que prophétisée tant sur le plan international que national, entre autres l’apparition de la pandémie mondiale COVID-19, et l’assassinat de George Floyd aux USA d’une part, et de l’autre les dernières agitations des Banyarwanda-urundi-uganda particulièrement pour le maintien et/ou renforcer leur position d’occupation prémisse de l’amputation de nos terres ancestrales machiavéliquement regroupées à celle qu’ils appellent illusoirement la Commune Rurale de Minembwe, et l’invasion de la ville de Bunia par les rebelles dits de CODECO. Ces agitations ne sont pas une surprises pour nous autre avertis car me rappel de partager constamment entre Avril-Mai derniers avec un membre de ce forum à ce propos, la personne était trop frustrée qu’il y auraient des troubles au pays entre Mai-Juin derniers, l’avait rassurée que rien absolument rien ne se fera pendant cette période, plutôt sur base des données cosmogoniques des tribulations débuteront dès le début du mois de Septembre encours et c’est exactement ce que nous avons tous expérimentés, et nous répétons que ce n’est que le début beaucoup plus à venir jusqu’à l’avènement de deuxième indépendance,  quand et comment ? Je ne sais pas, sauf qu’il y aura des tribulations comme on peut les lire sur l’extrait ici-bas car dorénavant tout est spirituel.

Sur ce ne soyons pas emporter par les évènements, nous devons par contre être attentifs à ESPRIT AUTHETIQUE, non celui de manipulation qui nous sera investi à temps comme au jour du 4 Janvier 1959. Etant avertis, nous devons en outre nous DISSOCIER COMPLETEMENT de tout engagement allant à l’encontre de la prophétie car comme on peut le lire, cette fois-ci le châtiment sera trop dur aux ennemis tant internes qu’externes, diffèrent de la première indépendance impliquant que les étrangers ; avant de tout engagement surtout aux évènements qui sembleraient être justes et nobles il faut bien examiner : 1. Qui sont les organisateurs, 2. Qui les soutiennent ou sont les commanditaires, 3. Pour quel but est l’évènement car l’expérience démontre que ces évènements sont pour soit des glorioles personnelles, ou soit pour la manipulation psychologique du peuple de pouvoir lui maintenir dans la captivité. Nous ne cesserons de souligner que toutes les organisations existantes et opérantes sur le KoNgo depuis 1960, TOUTES tant religieuses, partis politiques, société civile que dites internationales SONT EGOCENTRIQUES ET/OU AGENTS DES SAUVAGES DU MONDE, logiquement pensons un peu si seulement-si ces FAMAUESES organisations étaient efficient et pour le KoNgo, pourquoi qu’elles nous amènent toujours et ceci depuis 1960 dans des négociations bidons que accouchent TOUJOURS DES DIVISIONS ET DESTABILISATIONS du pays ? TOUTES les FAMAUESES organisations existantes DOIVENT TOMBER, d’ailleurs la PROPHETIE se réalisera soi-même TRES BIENTOT, et le PEUPLE KoNgo reprendra sa DIGNITE confisquée depuis XVème siècle, telle sera la LIBERATION DU PEUPLE NOIRE.

 

Ainsi dit !

 

VIVE LE KoNgo LIBRE, UNI ET PROPERE !

 

Diamena-Lema MATUNDU

 

…….

 

Extrait de Prophétie de Simon KIMBANGU du samedi 10 septembre 1921 à Mbanza-Nsanda, dans la province du Kongo-Central, en République Démocratique du Congo.  

 http://simonkimbangukiangani.org/page25.html

 

Voici Son discours tout au début du culte matinal, vers 9h00 ; alors qu'Il entrait dans l'enclos en rameaux, le visage grave, le regard vif, Il s'adressa en ces termes à la foule :

 

« Mes frères, l'Esprit est venu Me révéler que le temps de Me livrer aux autorités est arrivé. 

 

Tenez bien ceci : avec Mon arrestation, commencera une période terrible d'indicibles persécutions pour Moi-même et pour un très grand nombre de personnes. 

 

Il faudra tenir ferme, car l'Esprit de Dieu Tout-Puissant ne nous abandonnera jamais.

Il n'a jamais abandonné quiconque se confie en Lui (1).

 

Les autorités gouvernementales coloniales vont imposer à Ma personne physique un très long silence, mais elles ne parviendront jamais à détruire l'oeuvre que J'ai accomplie.

Car, elle vient de Dieu le Père (2). 

 

Certes, Ma personne physique sera soumise à l'humiliation et à la souffrance. 

Mais, Ma personne spirituelle se mettra au combat contre les injustices semées par les peuples du monde des ténèbres qui sont venus nous coloniser.

 

Car, J'ai été envoyé pour libérer le Peuple du Kongo en particulier et le Peuple Noir en général. 

 

" L’Homme Noir deviendra Blanc et l'Homme Blanc deviendra Noir ". (C'est une métaphore). 

 

Car, les fondements spirituels et moraux, tels que nous les connaissons aujourd'hui seront profondément ébranlés. 

 

Les guerres persisteront à travers le monde. 

 

Le Kongo sera libre et l'Afrique aussi.

Mais les décennies qui suivront la libération de l'Afrique (les indépendances nominales des années soixante) seront terribles et atroces. 

Car, tous les premiers gouvernants de l'Afrique libre travailleront au bénéfice des Blancs. 

Un grand désordre spirituel et matériel s'installera. 

Les gouvernants de l'Afrique entraîneront sur le conseil des Blancs, leurs populations respectives dans des guerres meurtrières où ils s’entre-tueront. 

La misère s'installera. 

 

Beaucoup de jeunes quitteront l'Afrique dans l'espoir d'aller chercher le bien-être dans les pays des Blancs. 

Ils parleront toutes les langues des Blancs. 

Parmi eux, beaucoup seront séduits par la vie matérielle des Blancs. 

Ainsi, ils deviendront la proie des Blancs. 

Il y aura beaucoup de mortalité parmi eux et certains ne reverront plus leurs parents.

 

II faudra une longue période pour que l'Homme Noir acquière sa maturité spirituelle. 

Celle-ci lui permettra d'acquérir son indépendance matérielle. 

 

Alors s'accomplira la Troisième Etape. 

Dans celle-ci naîtra un Grand Roi Divin. 

Il viendra avec Ses Trois Pouvoirs : 

Pouvoir Spirituel (Kinzambi) 

Pouvoir Scientifique (Kimazaya) 

Pouvoir Politique (Kimayala).

Je serai Moi-même le Représentant de ce Roi (3).

 

Je liquiderai l'humiliation que depuis les temps les plus reculés, l'on n'a cessé d'infliger aux Noirs. 

Car, de tous les peuples de la Terre, aucun n'a été autant maltraité et humilié que le Peuple Noir.

 

Continuez à lire la Bible. A travers ses écrits, vous arriverez à discerner les actes de ceux qui sont venus vous apporter ce livre et les écrits ou principes moraux contenus dans ce livre. Il faut qu'un voleur soit saisi avec l'objet qu'il a volé !

 

Nous aurons notre propre Livre Sacré, dans lequel seront écrites des choses cachées pour le Peuple Noir et le Peuple du Kongo. 

 

Un Instructeur-enseignant viendra avant Mon retour pour écrire ce Livre et préparer l'arrivée du Grand Roi Divin (4).

Il sera combattu par la génération de Son temps, mais petit à petit, beaucoup de gens comprendront et suivront Son enseignement. 

 

Car, l'arrivée du Roi sera sans pardon. 

Ce pourquoi, il faut que le Peuple du Kongo soit instruit avant cet événement.

 

Vous ne savez pas encore ce que c'est qu'une guerre spirituelle. 

Quand le Peuple Kongo commencera à se libérer, tout pays qui osera attaquer le Kongo sera englouti sous les eaux. 

Vous ne connaissez pas encore la Puissance de Ceux qui sont envoyés par Dieu Tout-Puissant.

 

La génération du Kongo perdra tout. 

Elle sera embrouillée par des enseignements et des principes moraux pervers venus du monde Européen. 

Elle ne connaîtra plus les principes maritaux de ses ancêtres. 

Elle ignorera sa langue maternelle. 

Alors, Je vous exhorte à ne pas négliger ni mépriser vos langues maternelles. 

Il faut les enseigner à vos enfants et à vos petits enfants. 

Car, viendra un temps où les langues des Blancs seront oubliées. 

 

Dieu a donné à chaque groupe humain une langue, qu'ils s'en servent comme une alliance de communication ».

 

 

simonkimbangukiangani.org

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by kongolibre.over-blog.com