Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 10:47

L’Onu renvoie la RDC à Kampala - Voir autrement la meme realite

Vempires-copie-1

Peut-on voir, autrement, la même réalité: cette perception qui consiste à voir un complot ourdi contre la RDCongo et son peuple avec comme aboutissement logique possible, l'implosion (que beaucoup qui ignorent la réalité de l'Est ancrée dans l'instrument juridique du droit international, "uti possidetis juris", appellent balkanisation).

J'observe que quand la RDCongo et ses amis veulent lever la tête, diplomatiquement je veux dire, il existe un mécanisme fort négatif de l'isoler en l'amenant au fameux Groupe politique de la région des grands lacs où Museveni est le gourou. Tout ce que cet organe décide, reprenez toutes ses décision pour voir, est négatif (toujours un recul).

La question, pourquoi notre pays y a-t-il adhéré? Pourquoi ne sort-il pas de là en claquant la porte? Qui arrive à convaincre Kin que l'Est serait à risque s'il met son peuple (ses intérêts les plus légitimes) au devant? N'est-ce pas que Goma a marché "pour la guerre et pour les Fardc"? N'est-ce pas que des paisibles citoyens, nos frères et soeurs, se sont exposés aux armes de la communauté internationale pour exiger l'action des ces troupes étrangères installées chez nous? Pourquoi Kin ne suit pas son peuple pour faire taire le discours négatif et suivre la voie tracée par le peuple?... Ces questions ne peuvent être autrement clôturées qu'en se demandant pourquoi les rencontres de Kampala??? Avez-vous peur que Goma ne tombe? Quelle malheur dans cette façon de voir! Goma, Bkv et Uvira sont très exposées, il est vrai. Elles peuvent facilement tomber. Mais, faut-il hypothéquer tout le future du pays juste avec cette crainte? Un Congo, en mode de combat de libération de la nation, ne peut rien perdre face aux pays de l'Est. Tout le contraire: c'est ces négociations continues avec des Terroristes étrangers qui hypothèquent sérieusement l'avenir de toutes et de tous.

JSchrame avait occupé temporairement Bkv. Le Congo n'est pas allé à genoux négocier. Tandis que Massiala, Potopoto et Kaniki harcellaient les mercenaires, Kin préparait un commando qui a failli prendre JShcrame au colet...

Aussi, pourquoi Kin musele-t-il le peuple et son parlement? Pourquoi cette tendance à arrêter ou à déchoir tous ceux qui, sur la ligne de front au Kivu, rapportent ce que le peuple vit? Tous ces éléments et d'autres -- comme le fait de ne pas faire intervenir les cours internationales tout en activant les nôtres -- sont ceux qui permettent des discours aussi négatifs sur la RDCongo. Si l'internationale voyait ou lisait une vision et une grande détermination dans la poursuite nationale de la recherche de la paix, en préparant la guerre donc, son discours changerait. Son discours ne serait rien d'autre que l'interprétation mortelle des hésitations et, pire, des distractions mortelles (genre concertations ...) de la direction du pays.

Juste une autre façon de voire la même réalité, triste soit-elle.

 

Mastaki

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com