Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 12:35
Beni-territoire: qui arme donc les Adf ?

Beni-territoire: qui arme donc les Adf ?

Forum des As, 23/10/15

Le week-end dernier, les islamistes ougandais des ADF avaient attaqué plusieurs villages dans le voisinage du centre de Oïcha, chef-lieu du Territoire de Beni à une vingtaine de kilomètres de Beni-ville. On avait dénombré lors de ces incursions une dizaine de morts et certains habitants qui manquaient à l’appel. Mais hier, dans la forêt à 10km de là, les villageois ont découvert des corps sans vie, tués par balles, d’autres à la machette. Leur nombre pourrait atteindre la dizaine. On peut deviner la colère de la population de la contrée qui était déjà montée de plusieurs crans lors des attaques similaires de la semaine dernière.
Plusieurs cibles avaient été visées sur l’axe Eringeti-Beni où ils ont même attaqué un véhicule de transport et pris en otage quatre voyageurs qu’ils ont conduits à une destination inconnue. Sous la conduite de la Société civile, la population a décidé de ne plus payer l’impôt jusqu’à ce que le gouvernement par le biais des Fardc mettra un terme à cette terreur des ADF.


Pris à partie par la population, le commandant de SUKOLA-2, le général Mupeke s’est expliqué en disant qu’il est lui est impossible, en termes d’effectifs de positionner les soldats dans chaque agglomération. En plus, la mission de l’Armée n’est pas de défendre les cités.

PAS DE CIBLE FIXE

Quant aux actions même des ADF, ils pratiquent la guérilla et ne disposent donc pas d’une cible fixe que les Fardc peuvent attaquer. Ils opèrent et disparaissent en forêt. Après les attaques de la semaine dernière, nombreux sont ceux qui s’interrogent pour savoir si c’est vraiment les mêmes ADF ou un autre corps armé par les Ougandais. En effet, cette fois-là, les ADF n’ont opéré qu’à l’arme lourde. Roquette RPG et obus de 60mm. Chose curieuse, ils disposent même des canons anti-aériens. Car, comme on le sait, ils ont réussi à atteindre l’ " hélico " d’assaut de la brigade d’intervention de la Monusco qui a été touché par le projectile. C’est la toute première fois que les ADF utilisent des canons antiaériens, exactement comme une armée nationale. Malheureusement, cet acte est passé inaperçu et l’incident grave passé aux compte pertes et profits. Pourtant, on devrait s’interroger pour savoir qui arme donc ces Ougandais-ADF ? Qui les ravitaille ?

LES ADF ONT UN ARMEMENT ANTIAERIEN

Comment comprendre que ces terroristes ougandais qui ont perdu tout leur armement lourd lors de la perte de leur bastion de Kamango, au bas du massif Ruwenzori, à quelques encablures de la frontière ougandaise aient pu reconstituer leur armement ? Au point d’avoir un armement antiaérien. Pourtant la zone dans laquelle ils évoluent est adossée à l’Ouganda, leur pays. La voie la plus facile pour un ravitaillement aussi important en armes et dans un temps record ne peut se trouver que là. C’est la piste ougandaise. D’autant que l’armement en possession de ces rebelles ougandais est quasiment le même que celui livré aux rebelles pro-Rwandais du M23.


Les deux Etats qui ont soutenu la guerre du M23 sont bien connus. C’est le Rwanda et l’Ouganda. Ce sont eux qui continuent à alimenter par leurs Services la plupart des groupes armés évoluant à l’Est de la RDC. Comme par exemple les Hutu rwandais des FDLR, les Ougandais des ADF et la plupart des milices locales " Maï-Maï " qui tiennent la région de Masisi-Walikale sous coupe réglée.KANDOLO M.

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com