Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 12:52

Tshisekedi à la conquête de l'Est




Une publication de Patrick Kanku

A un mois de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC), Etienne Tshisekedi entamera le 25 octobre une tournée dans l'Est du pays. Le leader de l'UDPS entendra démontrer une nouvelle fois sa popularité sur des terres généralement acquises au président sortant Joseph Kabila et à son rival de l'opposition Vital Kamerhe. Une tournée cruciale pour le candidat Tshisekedi.

La bataille électorale devrait s'intensifier dans les prochains jours en RD Congo. Après une tournée en Europe et aux Etats-Unis, Etienne Tshisekedi débutera une longue série de meetings électoraux à l'Est, à partir du 25 octobre. Le candidat de l'UDPS à la présidentielle du 28 novembre prochain battra campagne sur les terres de ses deux principaux concurrents : le président Kabila et Vital Kamerhe. Objectif affiché pour le "sphinx de LImete" (le surnom d'Etienne Tshisekedi) : mobiliser ses soutiens à l'Est et prouver une nouvelle fois sa popularité, après ses meetings réussis de Kinshasa et Lubumbashi.

Un double défi attend pourtant Tshisekedi à l'Est de la RDC. Sécuritaire tout d'abord. Les provinces orientales sont encore secouées pour de nombreuses violences. Une dizaine de groupes rebelles sème la terreur et 1,7 million de Congolais sont encore réfugiés. Second défi : mobiliser la population sur des terres qui ne sont pas acquises à l'UDPS. Originaire du Kasaï, Etienne Tshisekedi n'est pas "un homme de l'Est" et doit rivaliser avec deux autres candidats très bien implantés au Nord et au Sud-Kivu : le président sortant Joseph Kabila et son ancien allié passé à l'opposition, Vital Kamerhe.

Tshisekedi compte pourtant sur deux atouts pour s'attirer les foules à l'Est. Le patron de l'UDPS compte d'abord "surfer" sur la vague de mécontentement qui gronde dans la région depuis 2008. Le président sortant, Joseph Kabila, avait en effet promis le retour de la paix à l'Est, pendant la campagne électorale de 2006. Après les accords de Goma et la reddition du CNDP, la population n'a rien vu venir. Les combats se poursuivent toujours entre FDLR, Forces gouvernementales (FARDC), LRA, Mayi-Mayi… les congolais de l'Est sont fatigués de cette guerre sans fin. Pour de nombreux habitants de la région, le bilan sécuritaire de Kabila est donc largement négatif et Etienne Tshisekedi espère bien capitaliser sur le ras-le-bol de la population. Le deuxième atout du candidat de l'UDPS à l'Est s'appelle Valentin Mubake, son conseiller politique, originaire de la région. Depuis plusieurs semaines, Mubake parcours sans relâche l'Est du pays, avec un certain succès populaire. Le conseiller politique de Tshisekedi se présentera d'ailleurs aux législatives dans la circonscription de Bukavu-ville.

En visitant la partie orientale du pays, Thsisekedi sait bien qu'il joue un moment clé de sa campagne. De nombreux observateurs estiment en effet que les élections se gagneront dans les provinces de l'Est, massivement pro-Kabila. Si Tshisekedi arrive à inverser la vapeur… tout devient alors possible. Etienne Thsisekedi se rendra d'abord à Kisangani, puis Buta, Isiro, Bunia, Aru, Bunia, Goma, Beni Butembo, Rutshuru, Bukavu, Kindu, Uvira, Fizi, Shabunda, Kasongo, Kindu, Kalima et Kalemie…Une tournée qui se déroulera sous haute tension, l'UDPS craint en effet les provocations des partisans de Joseph Kabila et Vital 

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com