Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 22:51

RD Congo - La police disperse une marche de l'opposition, un journaliste attaqué

La police congolaise a dispersé au gaz lacrymogène jeudi à Kinshasa une marche de l'opposition au cours de laquelle un journaliste a été attaqué par des jeunes membres présumés du parti au pouvoir, a-t-on appris auprès de l'opposition, de la police et du journaliste attaqué.
La marche a été rapidement dispersée par la police peu après son départ du siège de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), dont le leader et opposant historique Etienne Tshisekedi est candidat à la présidentielle du 28 novembre.
Les quelques centaines de manifestants de l'UDPS et ses alliés prévoyaient de marcher jusqu'au siège de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour réclamer plus de "transparence" dans l'organisation des élections en République démocratique du Congo.
Le chef de la police à Kinshasa, le général Jean de Dieu Oleko, a indiqué à l'AFP que les autorités locales avaient d'abord autorisé la marche, avant de demander à l'UDPS de la reporter à un autre jour, ce que le parti "n'a pas accepté". La manifestation a donc été dispersée peu après son départ, a expliqué le général.
Le secrétaire général de l'UDPS, Jacquemin Shabani, a déclaré à la presse avoir été "victime d'un guet-apens de la police qui a (...) sauvagement dispersé notre marche pacifique".
Il a par ailleurs accusé des membres de la Ligue de jeunes du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, au pouvoir), d'avoir "attaqué" les manifestants à "coups de pierre et de bouteilles" peu avant la dispersion par la police.
Un journaliste cameraman congolais, qui filmait la manifestation pour une télévision étrangère, a déclaré à l'AFP avoir été attaqué par des membres présumés de la Ligue des jeunes du PPRD, qui lui ont pris sa caméra et confisqué une cassette.
Légèrement blessé notamment à la tête, John Kinkendu a été "frappé et tabassé" par un groupe de jeunes après que l'un d'eux a crié "il faut attraper les cameramen", a-t-il précisé.
Le président de la Ligue des jeunes du PPRD n'était pas joignable en fin d'après-midi.
Le 6 septembre, un partisan de l'UDPS était mort lors de la dispersion par la police d'un rassemblement près du siège du parti.
©Agence France-Presse
  

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com