Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 12:04

Pour mettre fin aux conflits amés dans l'Est de la RDC : Des ONG européennes pour une législation contre les minerais du sang

Lundi, 14 Octobre 2013 09:09

Carte RDC



Préoccupée par l'interminable crise armée en République démocratique du Congo, une soixantaine d'ONG européenne a introduit le week-end dernier une requête à l'Union européenne, demandant à Bruxelles d'imposer une législation stricte afin d'empêcher les firmes occidentales d'acheter des minerais qui financent les conflits armés en RDC.

Ces ONG mettent un accent particulier sur le conflit congolais qui s'éternise, provoquant ainsi, soulignent-elles, plus de cinq millions de personnes mortes depuis le milieu des années 1990 dans l'Est de la RDC sans compter la détresse des populations locales.

Les ravages des mines sur les populations ne sont pas à démontrer. Des enfants abandonnent l'école pour aller travailler dans des carrières de mines d'or ou encore de coltan. Le sous-sol congolais qui regorge de richesses minières. Malheureusement, ces richesses suscitent la convoitise des diverses rébellions et alimentent le commerce d'armes.

Devant le drame qui se déroule dans l'Est, ces ONG européennes ne sont pas restées indifférentes. C'est pourquoi elles se sont adressées à Bruxelles, lui exhortant d'imposer aux firmes européennes de ne plus acheter ces minerais comme l'or, le diamant, le cobalt ou le zinc.

D'ailleurs, indique-t-on, une législation européenne est en préparation sur ce thème. C'est l'occasion ou jamais estime Sophia Pickles, chargée de campagne à l'ONG Global Witness, pour que l'Europe prenne les mesures nécessaires et impose un contrôle des firmes sur leur chaine d'approvisionnement en minerais: "C'est une question de responsabilité des grandes firmes européennes. Elles doivent s'assurer que l'approvisionnement des minerais qu'elles utilisent est fait de manière responsable. Selon nous ces firmes ont une responsabilité par rapport à leur activité économique. Et trop souvent les entreprises européennes, asiatiques ou américaines investissent de manière irresponsable ", a-t-elle soutenu.

Déjà renseigne-t-on, plusieurs entreprises ont commencé à mettre en place ce genre de contrôle. Il ne nuit donc pas à la compétitivité des firmes européennes, estime Sarah Pickles, car au contraire elles peuvent ainsi afficher leur souci de l'environnement et de la transparence. Ce qui est positif pour leur image.

Toujours en rapport avec l'exploitation illicite des minerais dans l'Est de la RDC. Le rapport publié par l'ONG Enough Project le 10 octobre sur l'exploitation des minerais par les groupes armés dans l'Est de la RDC, indique que l'exploitation de l'or rapporte aux milices 500 millions de dollars américains chaque année. L'ONG accuse notamment la rébellion du M23 de financer ses activités militaires grâce au commerce de l'or illégalement exploité.

A en croire de rapport, le M23 travaille avec d'autres groupes armés dans ce trafic. Il cite notamment la milice de Cheka à Walikale, celles d'Hilaire Kombi et de La Fontaine plus au Nord de la province du Nord-Kivu. Cette exploitation illégale de l'or toucherait également l'Ituri par la milice de Cobra Matata.

" On a découvert que c'était tout un réseau mafieux qui est en train de causer une hémorragie financière à hauteur de 500 millions de dollars qui devraient plutôt être logés dans le Trésor public congolais ", souligne Fidel Bafilemba, chercheur d'Enough Project.

Dovin Ntelolo Diasonga 

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com