Leçon 5: On ne se bat jamais contre le peuple car ce dernier gagne toujours. Badivé Badibanga a le droit comme tout citoyen d'adorer son imposteur et prédateur, mais delà à narguer, invectiver toute la Communauté pour ses convictions joséphistes, cela est inadmissible et inacceptable. Depuis la marche victorieuse des Résistants-Patriotes-Combattants à Paris, Badivé est porté disparu de la circulation. Il est devenu introuvable à la Gare du Nord, où il a l'habitude de vadrouiller. C'est tout dire, le troubadour-fuyard a tout compris.