Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 17:09
MEILLEUR CANDIDAT PREMIER MINISTRE 
par Fungula Fumu lemaniKongo

Si j’avais la vertue et dons que Nzambi Mpungu donna a Tata Simon Kimbangu pour percevoir l’au-dela, je pourrais vous dire aujourd’hui qu’Etienne Tshisekedi sera le president de la Republique dite democratique du Congo a la suite des elections presumees pour la fin de cette annee. Etant seulement un etre ordinaire comme tant d’autres, je me contenterai de faire ce que nous sommes capables: speculer.
Speculer ou pronostiquer n’est pas, neamoins, un exercice aussi derisoire qu’on le croit.  La science, qui nous a apporte toutes les merveilles inventees par l’homme depuis que le monde existe ne fait rien sans speculer ou pronostiquer.
Avez-vous jamais souffert de malaria? Vous rappelez-vous de la haute temperature, des maux de tete, des tremblements de tout votre corps ressentis a cette occasion? Avant que le scientiste invente la quinine qui a permit de sauver tant de vies humaines dans les regions africaines devastees par la malaria, il lui a fallu speculer. C’est-a-dire, imaginer, tenter, supposer, prendre des risques, quelquefois tres serieux; allant parfois jusqu’a tuer bien d’autres etres humains.
 Il en fut de meme avec nos ancetres qui, bien avant les scientistes avaient decouvert les plantes d’arbres a base desquels ils traitaient la malaria avant la fabrication de la quinine.  Si vous ne le saviez pas, le scientiste qui a produit la quinine ne l’as pas invente du neant. Il s’est servi des elements  - dans le cas en espece, de certaines plantes, raciness ou ecorces d’arbres connus de nos ancetres ou ailleurs; mélanges a bien d’autres elements qui lui permirent finalement de produire la poudre que nous appelons maintenant quinine.
C’est dire que toute solution d’un probleme commence par la speculation, les prognostics.  Les scientistes appellent ces speculations ou prognostics, premices. Autrement dit indications ou signes qui vous conduit du point A au point B etc. Quand on a une certaine notion de la methode scientifique d’analyse, on peut meme sans etre un scientiste arriver a faire des speculations ou prognostics surprenants. Et c’est ce que je vais tenter de faire ici.
SI ETIENNE TSHISEKEDI ETAIT ELU PRESIDENT DE LA RDC
J’ai quitte Kinshasa il y a de cela 32 ans le 12 fevrier prochain.  J’y suis seulement retourne une fois et passe huit mois de mon sejour en detention politique sur ordre de mon camarade president Laurent Desire Kabila. Mais avant d’etre incarcere, j’ai ose speculer sur la duree du pouvoir de MZee. Deux de mes  meilleurs amis, dont Modeste Mutinga sont encore vivants a Kinshasa. Ils se rappeleront certainement les premices de mon pronostic a l’epoque. Tenant compte du caractere des alliances de Kabila avec l’armee rwandaise et la mise de tout notre pays sous le controle des forces etrangeres, j’ai dit a mes amis qu’a moins d’un changement radical, Laurent Kabila serait renverse ou assassine dans moins de 5 ans. Nous etions alors en 1998.
Je connais mal les realites de la vie dans l’ensemble de notre pays a l’heure ou nous sommes. Mais si on prend en consideration tous les drames que nous avons vecus au cours des 50 annees depuis l’independence; les guerres; l’anarchie; les crimes sociaux, politiques et economiques; la spoliation de nos valeurs traditionnelles; l’incurie des hommes au pouvoir; la misère noire a travers toute l’etendue de notre territoire; les humiliations de toutes sortes; null ne saurait nier que le peuple Kongolais brule du desir de revolte dans sa conscience.
Nous etions dans cet etat d’ame a la vieille de 1960. C’est ce desir de revolte qui provoquera l’insurrection du 4 janvier 1959 a la Place de la Victoire. J’etais present a Kinshasa et ressentait ce desir comme le reste des populations de la capitale. Les Belges nous traitaient comme si nous etions des animaux. Ils nous appelaient d’ailleurs “macquaques”. Et nous en avions marre!
Patrice Lumumba, un des leaders politiques vivant a Kinshasa a ce moment-la a vite compris ce sentiment et s’en servira pour galvaniser l’energie du people  Congolais pour reclamer l’independence immediate, mettant ainsi fin au projet de la colonisation Belge pour un processus d’emancipation echellone sur 30 ans.
Etienne Tshisekedi se trouve, en ce moment, dans les memes conditions que  Lumumba. Il a compris que le peuple Kongolais est a la limite de sa patience. Tshisekedi peut se derober comme il le fit en 2006 et jetter le peuple dans le fleuve Kongo, a ses risques et perils; ou il peut agir comme Lumumba qui, tout en sachant  qu’il ne tenait pas tous les atouts, prit neanmoins les commandes du navire deja chancellant.
En choisissant d’assumer et de s’assumer cette fois-ci, Tshisekedi, comme Lumumba en son temps, prend des risques enormes. Soyons en tous conscients. Quelque soit l’opinion ou les pretentions de tous ceux qui sont pour ou contre lui, il n’ y a pas, aujourd’hui, dans l’histoire de notre pays, un autre individu Kongolais capable  d’ une telle mission. Il en etait de meme pour Lumumba en 1960. Ce n’est pas par hazard qu’il subira la mort comme ration de la part des grandes puissances qu’il a pu si bien manoeuvre et humilie.
 Le Kongo, selon l’avis de ces grandes puissances est trop grand et trop riche pour etre laisse dans les mains des “negres” selon l’affirmation d’un diplomate Americain a Kinshasa en 1960.
UN  PREMIER  MINISTRE  DOIT  S’IMPOSER
Patrice Lumumba n’a pas ete choisi premier ministre par le ministre Belge des colonies comme prevu par les textes de la constitution en vigueur au moment  de l’independance. L’elite politique belge s’etant ressaisie en derniere minute face a l’ouragan du Mouvement National Congolais-Lumumba qu’ils n’avaient pu stopper a gagner la majorite electorale,  tenta de lui coupper l’herbe sous les pieds en nommant, a tour de role, deux autres individus Kongolais au titre de formateur de gouvernement. Sans doute avec l’espoir que Lumumba ne s’en rendrait pas compte.
Reagissant comme la “foudre” qu’il etait, Lumumba fit comprendre en termes clairs et nets a la Belgique qu’il etait le chef de la majorite parlementaire issue des elections democratiques et etait, a ce titre, le seul a former le gouvernement.  La Belgique se courba a sa volonte en faisant semblant de se conformer aux formalites.
La premiere tache de Tshisekedi elu president de la republique – si les elections sont tenues selon les regles legales – sera le choix d’un premier ministre. De qui s’agira-t-il?
Si vous etes perspicace, vous avez surement compris a travers les lignes precedentes, que nous sommes presque dans la meme situation dans laquelle notre pays s’est trouve en 1960. N’est-ce pas que l’histoire est souvent la repetition du passé! Le people Kongolais est, dans sa majorite, pret pour la revolte ou la revolution selon votre perception.
Si Tshesekedi est elu president, ce ne sera qu’une acalmie. Comme fut la proclamation de l’independence.  Pour que la colere du people qui gronde donne place a une attente retenue, ensuite a l’espoir, et enfin a l’enthousiasme, il faudra, a cote de Tshisekedi, une personne qui caracterise le reve du people Kongolais tout entier. De meme que Lumumba a su incarner les espoirs des Kongolais en 1960 aux cotes de Kasavubu, le tasciturne.
Tell que je connais l’elite politique Congolaise d’aujourd’hui, il n’existe personne parmi tous ceux qui ont evolue avec Mobutu, Laurent Kabila ou Joseph Kabila Kabange, un seul homme ou femme capable de jouer ce role.
Rappelez-vous d’abord que si Tshisekedi est elu president de la republique, ce n’est pas en fonction des qualities politiques ou autres qu’il aura demontre au cours de sa vie. C’est plutot par la vertue historique  et symbolique que sa personalite represente en ce moment dans la conscience du peuple. Tshisekedi est une personalite qui a toujours refuse de se soumettre; de quemander; de negocier avec les ennemis de notre people.  C’est pour cette marque de dignite que Tshesekedi est reconnu par tout Kongolais/Kongolaise comme guarant de notre fierte nationale, de notre honneur, de notre droit a la terre de nos ancetres.
De meme, le choix du futur premier ministre devra etre base sur la vertue, l’attachement aux valeurs qui distinguent notre people de tous les autres. Ces memes valeurs qui unissent tout notre people de l’est a l’Ouest, du nord au sud, jusqu’a ce jour a la memoire et au reve de Patrice Lumumba. Il n'est pas question ici d'un candidat lumumbiste. Un de ces fantomes qui pretendent etre les heritiers de Lumumba du genre Gizenga et autres sans meme rien connaitre de ce grand homme. Je parle ici des patriotes Congolais de la nouvelle generation. Ces Kongolais et Kongolaises qui, depuis leur enfance n’ont jamais cesse de creuser partout pour gagner la lumiere, la sagesse. Je parle de ceux-la pour qui le plus grand bonheur est de liberer le peuple Kongolais de l’ignorance, principale cause de l’oppression et l’exploitation dont il est victime depuis pres de 600 ans.
Le candidat premier ministre de Tshisekedi devrait etre un Kongolais ou Kongolaise visionnaire au sens plein du terme. Un visionnaire qui connait la difference entre un gouvernement  au service des classes ou groupes d’interets et un gouvernement au service du bien-etre de chaque Kongolais Kongolais. Un visionnaire qui non seulement connait mais vit les valeurs intrinseques du people Kongolais, valeurs leguees de generation en generation par nos ancetres: Bolingo, Bondeko, Bosalisani, Lokumu et Bwanya.
Un candidat premier ministre de Tshisekedi doit etre un visionnaire qui s’imposera non seulement par sa sa rigueur en matiere des regles scientifiques mais mieux encore, par sa maitrise des regles morales et spirituelles. Le candidat premier ministre de Tshisekedi devrait etre une etoile qui s’impose au chef de l’etat et au people non pas par le nombre  de ses parchemins, mais plutot par le projet de son gouvernement; par son programme de retablissement de la dignite de notre people en Afrique et dans le monde; par ses methodes d’approche des problemes quotidiens; par son amour inconditionnel envers notre peuple et par l’exemple de sa vie publique et privee.
Le choix d’un tel visionnaire exigera que Tshisekedi commence, des maintenant la collecte et l’etude des candidatures des Kongolais et Kongolaises qui se definissent en tant que tels et se croient capables d’un pareil honneur. Il est vrai qu’ils ne sont pas les plus connus ou les plus populaires parce que la sagesse n’est pas une commodite exposable sur le marche public, mais ils ne sont pas invisibles.

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com