Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 12:46

COMMUNIQUE DE PRESSE

Kinshasa, le 07 octobre 2011

 

Les ONGDH s’insurgent contre la brutalité policière lors des manifestations pacifiques

 

ANMDH, OCDH, OSD, SCCD, Toges Noires et VSV ; des organisations non-gouvernementales des droits de l’homme (ONGDH) de la RDC sont préoccupées par la recrudescence de la brutalité policière lors des manifestations pacifiques organisées par les partis politiques d’opposition et condamnent ses actes non-justifiés de nature à porter atteinte au déroulement apaisé des élections.

 

Les ONGDH signataires notent que la répression de la manifestation pacifique du jeudi 06 octobre 2011, avec mort d’homme, est la troisième du genre en moins de deux mois. Cette succession d’actes similaires porte à croire que la police procède de manière systématique à la création d’un climat de terreur et de psychose généralisée.

 

Les ONGDH ne s’expliquent pas comment les éléments de la police qui bénéficient de la formation professionnelle adaptée au contexte électoral de la part de la MONUSCO, des Etats membres de l’Union européenne (France, Belgique) et des Etats membres de la SADC (Angola et Afrique du Sud) peuvent utiliser abusivement des armes à feu contre des manifestants pacifistes qui n’exigent que le respect des lois et valeurs démocratiques de transparence.

 

Les ONGDH, qui croient fermement au principe démocratique d’alternance politique par la non-violence, en appellent au Gouvernement de la République à prendre des mesures nécessaires afin d’identifier les présumés auteurs de ces actes criminels et de les déférer devant la justice.

 

En outre, les ONGDH recommandent à la MONUSCO, aux Etats membres de l’UE et de la SADC qui participent à la formation des policiers congolais d’exiger du Gouvernement congolais le meilleur encadrement des manifestations publiques légitimement organisées par la population.

 

Enfin, les ONGDH appellent la population congolaise à s’indigner de ces dérapages qui risquent de conduire le pays à la violence et aux agents de police de respecter la Constitution qui exige de ne pas exécuter des ordres manifestement illégaux.

 

Les Organisations signataires

 

Amis de Nelson Mandela pour la Défense des droits humains (ANMDH)

 

Observatoire Congolais des Droits Humains (OCDH)

 

Œuvres Sociales pour le Développement (OSD)

 

Synergie Congo Culture et Développement (SCCD)

 

Toges Noires (TN)

 

Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV)

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com