Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 16:20

Samedi 8 octobre 2011

Les Combattants Congolais d'Europe mérite un prix Nobel de Paix !

Les Combattants Congolais d'Europe mérite un prix Nobel de Paix !          
                                                                                      Par Hippolyte Kimbalanga


Malgré les listes noires de Tambwe Mwamba, le tartuffe qui trône au ministère des Affaires étrangères et aux menaces de la police politique de Joseph Kabila, l’opposition congolaise d’Europe  affiche une santé excellente face aux intimidations du pouvoir de Joseph Kabila,  qui ne jure plus que sur son asservissement. Jamais une opposition n’a été aussi combative et combattue par un pouvoir en place, depuis la fin de la guerre froide. Les Congolais eux aussi en ont ras-le bol de l'occupation au même titre que les Palestiens  ou les  Afghans.

 

Face à des dirigeants fortunés grâce à la rapine et aux pillages des ressources de ce pays qui est l’un des plus riches du monde, des dirigeants qui usent de corruption  pour mater des manifestations pacifiques de l’opposition, les congolais d’Europe maintiennent la déterminations de changer les choses.

 

Si seulement le pouvoir de Kinshasa n’avait pas le soutien des partenaires extérieurs qui profitent des pillages de la RDC pour remplir pleinement leurs poches, les combattants congolais  auraient déjà eu raison du pouvoir de Kabila et de ses complices.


En Europe, les partis politiques et les associations des droits de l’homme congolais, ont révolutionné la vie politique congolaise.L’Apareco, Tolingi congo, Toponi Congo, Bana Congo, Bakolo Congo, Jeunesse Code, Objectif Congo etc ont crée un nouveau style d’opposition. 

 

Les jeunes congolais d’Europe militent ouvertement contre le pouvoir totalitaire de Joseph Kabila. Rex Kazadi, Youyou Muntu-Mosi, Odon Mbo, Mama Louise Kadhafi , Martin Sali, Babin Masombo etc… agressent les gouvernants-joséphistes en mission en Europe. Les Résistants-Patriotes-Combattants à Bruxelles, Paris ou Londres sabotent les conférences et tabassent les hommes du pouvoir. Les résistants congolais de toute l’Europe sont aujourd’hui réunis dans une plate forme. Les patriotes n'hésitent plus à manifester violemment leur hostilité vis-à-vis du pouvoir de Kinshasa.

 

Les concerts sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

 


Rompue en communication, en analyse et stratégie politique, grâce à l'internet  l’opposition congolaise d’Europe  donne des sueurs froides à Joseph Kabila et à ses acolytes qui prennent l’attitude des rats et souris lors de leurs visites en Europe. Ils rasent les murs !

 

Jamais, une opposition n’a  dompté des moyens de communication comme les congolais aujourd’hui en Europe. Ils ont plus de 50 sites (Debout congolais, Kabila doit Partir, Congoindependant, Congotribune,  Apareco.org, Congo horizon, Le Fouineur de la RDC etc.. Et  plusieurs webradios dont (Bendele, Kimpwanza, Bonsomi, Tshiondo, Likembe, Lisolo, Raki, SBN, Réveil-FM International).

 




Une opposition avec des journalistes ambitieux et talentueux qui s’affichent ouvertement de l’opposition. Hippolyte Kimbalanga, ancien de Tropicana TV est allé à Clairefontaine pour sensibiliser les joueurs de l’équipe de France de football aux problèmes des droits de l’homme au Congo.

 

 Roger Bongos a fait plus de 50 interviews avec de hommes importants de ce monde.

 

Freddy Mulongo a approché certains dirigeants européens importants.

 

Lambert Ngoi de Congonetradio, a diffusé plus de 100 interviews de dirigeants de l’opposition.

 

James Ngumbu, le Secrétaire Général de l'Association de la Presse Panafricaine (APPA)  a organisé plus de 50 conférences-débats en France pour sensibiliser les congolais d’Europe.

 

Candide Okeke, Roger  Bongos, Freddy Mulongo, Hippolyte Kimbalanga ont  été cités dans une liste noire des personnes à abattre par l’Agence Nationale des Renseignements (ANR), liste initiée par Tambwe Mwamba.

 

En 2008, lors de la première et l'unique voyage de Joseph Kabila à Paris, les journalistes Congolais résidant en France: Lilo Miango, James Ngumbu, Freddy Mulongo, Hippolyte Kimbalanga... avaient écrit au président français Nicolas Sarkozy: c'est une première fois que cela se faisait pour dénoncer les violations massives des droits de l’homme en République démocratique du Congo, et ils avaient mis en exergue  les assassinats de leurs confrères par la milice de Joseph Kabila. L'entretien Nicolas Sarkozy-Joseph Kabila n'avait duré que vingt minutes. La lettre  des journalistes Congolais au Président Français avait été diffusée par les plusieurs journaux et sites français dont le très célèbre journal du parti communiste « Humanité » du 18 juillet 2008 et le site RUE 89.

 

Par solidarité de leurs confrères Congolais, les journalistes français n’avaient pas parlé de la visite officielle  de Joseph Kabila en France. Pas d'interview, ni de bande son, encore moins des écrits. La visite de JoKa en France fut un non événement.

 

Une grande première, la pression de l’Association des Journalistes Congolais en France était à la base de l’échec du séjour du dictateur de Kinshasa en France.


Les officiels congolais  en séjour en Europe, passent leur temps en incognito  pour éviter la foudre des Résistants-Patriotes-Combattants Congolais. 

 

Un embargo européen clair et net  décrété par des Combattants, existe pour Joseph Kabila, ses acolytes et musiciens. 

 
A Kinshasa, le phénomène Combattants fait les petits.  A l’Université de Kinshasa (Unikin), certains étudiants ne cachent pas leur admiration à l’égard des Résistants-Patriotes-Combattants.  

 

En janvier dernier, certains leaders étudiants:  Pierre Makwiza, Rodrigue Ntela Vita, Richard Lwamba, Jean-Pierre Mbombo...  ont été traités des combattants parce qu’ils ont osé affronter la police de Kabila.

 

Deux d’entre eux sont mort en martyrs: Fiston Nzomambu et Michel  Mbaya  retrouvés pendus. Certains sont en prison et d'autres sont en fuite !


Dans le souci de rependre la main, la communication de Joseph Kabila est sous la supervision d’un cabinet parisien qui avait déjà trompé Mobutu Sese Seko dans le passé. Avoir un bon conseiller en communication c’est bien, mais être un bon produit à vendre c’est mieux.

 

 L’ambassade de la République démocratique du  Congo à Paris met 40.000 euros  à la disposition de 40.000 des troubadours,  danseurs et  flatteurs joséphistes pour une soi-disante et hypothétique "Marche Pro-Kabila" à Paris, le 22 octobre prochain. Qui vivra verra !

 

 Les pratiques du Mobutisme, vont-ils donner donnent des résultats aujourd’hui ?

 

La corruption, le pillage généralisé dans la cour de Joseph Kabila et l’incompétence notoire qu’affichent ses conseillers ne laisseront aucune chance à ses spins d’élaborer une stratégie de communication.


Certains experts pensent que toutes les conditions sont réunies pour présenter un dossier au bureau du prix Nobel de paix en Suède.

 

L’opposition congolaise  d’Europe mérite un prix Nobel de paix. C’est aux leaders de l’opposition de former un cartel afin de présenter le projet au bureau du prix Nobel. L’opposition congolaise a fait preuve de beaucoup de courage depuis plus de 20 ans. Il est normal que le prix Nobel lui soit attribué . 

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com