Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 17:56

Le M23 et l’invisible (ou imperceptible) génocide de haute technologie

La plus récente propagande sur la RDCongo

Ces tueurs tutsi comb-copie-2

La propagande occidentale est, de nouveau, en train de chantonner le refrain selon lequel « les rebelles au Congo ont été défaits ». Les tous derniers de ces soi-disant « rebelles » – les forces du M23 – sont en effet des troupes du gouvernement rwandais, pas des rebelles. (Les vrais « rebelles » congolais, tels les Mai Mai [aussi appelés Mayi Mayi] sont souvent dénigrés par le système international de grands media).

Les reportages apparaissant présentement en Occident font état du fait que les « rebelles du M23 » se sont rendus aux forces ougandaises » ou « faire de même volontairement » au Rwanda. Ceci est faux dans la mesure où ces forces sont, en effet, des forces de défense du Rwanda (RDF), beaucoup d,entre eux anciennement « rebelles » du Cndp, eux-mêmes précédemment « rebelles » du RCD, eux-mêmes précédemment « rebelles » APR et mouvement FPR, eux-mêmes précédemment Forces de défense du peuple ougandais (UPDF) et ceux-ci précédemment « rebelles » de la NRA en Ouganda. (Ceci est spécialement vrai pour les commandants, par exemple Kabarebe, LNkunda, et beaucoup d,autres). Les incarnations variées de « rebelles » dans l,Est de la RDCongo ont toutes et en tout temps été soutenues par Museveni (Ouganda) et Kagame (Rwanda), eux-mêmes soutenus par les Etats-Unis, le R.-U. et Israël. De même pour le M23 : une autre armée essentiellement issue de l,élite Tutsi/Hima – pas les paisibles populations de l,Ouganda, du Rwanda/Burundi ni l,ensemble des ces hommes, femmes et enfants innocents partout où ils vont.

Pendant ce temps, à Kinshasa, le Président Joseph Kabila est en train de démontrer sa traitrise continuelle et consistante du peuple du Congo par son appel au M23 d’être inclus dans le processus politique. Comment et pourquoi le président du Congo peut-il être en train d’inviter une guérilla défaite qui a commis des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et de génocide (1996-2013), au Rwanda (1990-1995) et en Ouganda (1980-1985) à participer dans le processus politique ? Kabila est un autre membre de l’élite Tutsi (son oncle James Kabarebe) et son rôle en tant que Cheval de Troie consiste à intégrer/infiltrer les combattants et politiciens rwandais dans les structures congolaises. Les reportages médiatiques ont exagéré les combats entre les Fardc et leurs partenaires de la Brigade (UN) contre les M23 : beaucoup avaient été avisés de l’assaut et s’étaient sauvés d’avance au Rwanda et en Ouganda.

Cependant, les compagnies multinationales opérant à l’Est de la RDCongo à la connaissance des media, lesquels sont engluéss dans le sang congolais comprennent Banro Gold, Casa Mining, Randgold, Mwana Africa, Loncor, Anglo-Gold Ashanti, Kilo Gold et Moku Gold. Il y a des compagnies minières américaines, canadiennes, australiennes et européennes et elles bénéficient du fait d’avoir un Tutsi rwandais à Kinshasa (Kabila). Elles ont toutes des liens solides à l’extorsion criminelle, au lavage de l’argent sale, à la fraude et au vol derrière le pillage et la dépopulation dans les pays des Grands lacs ; lequel lien les rattache à Kagame, Museveni et leurs agents.

Pendant ce temps, les forces des Nations Unies (Monuc, Monusco) et la Brigade d’intervention rapide (notons l’importante présence des forces Sud-Africaines et la compagnie minière South African mining à l’Est de la RDCongo !) sert un agenda d’affaires. Retenons que près de la moitié du milliard de budget annuel de la Monusco est allé aux sous-contractants de la compagnie américaine Lockheed Martin, les Architectes et Ingénieurs du Pacifique – des Militaires privés (lisez : mercenaires) aussi impliqués dans l’invasion américano-canado-britannico-israëlienne du Zaïre (1996-1997) et du Congo (1998-jusqu’ici).

Cette semaine, Time Magazine (11 nov 2013) a publié un clip propagandiste faite par une journaliste blanche, Jessica Hatcher, intitulée « Sauvons les gorilles du Congo ». Dans une vision typique du journalisme occidental, le gorille est dépeint comme la plus grande victime de la guerre dans la région des Grands lacs. L’idée vise à détourner l’attention de l’opinion publique occidentale et l’amener à soutenir l’intervention des compagnies occidentales au Congo. Pas pour les gens mais plutôt pour les primates. Au fond, il s’agit de soutenir les exploitants occidentaux ; ceci y compris la Fondation Diane Fossy pour les gorilles, la Jane Goodall Institute, la Conservation International, CARE, Save the Children, Unicef, etc. Oh, n’oublions les millions de dollars d’investissement d’affaires par Ben Affleck et Eve Ensler (exige un support entier des gouvernements criminels de l’Ouganda et du Rwanda).

La page-et-demie de l’histoire de Time offre un schéma intéressant à quiconque voudrait comprendre la nature du pouvoir et la politique économique des media ayant pignon sur rue. Par exemple, si vous ne le savez pas déjà, l’ex-Sénateur du Massachusetts, John Kerry, est l’actuel Secrétaire d’État (ministre des affaires étrangères) en remplacement de Hillary Clinton. La petite histoire des gorilles ne cite pas du tout JKerry, pourtant il l’aurait du, parce que JKerry a déjà visité le Rwanda et maintient un lien fort avec Kagame. Aussi, JKerry a ouvert une nouvelle coopération diplomatique (PEPFAR) avec l’Afrique du Sud (remarquons la présence de toutes ces compagnies minières Sud-Africaines et les troupes SA au Congo !), le Rwanda et la Namibie (dirigé par une autre entreprise criminelle soutenue par Washington ; surtout et spécialement par le Cartel diamantifère mondial). PEPFAR constitue la partie visible de l’effort d’AIDE, lequel est la partie visible des opérations de dissimulation. Mais encore une fois, la petite histoire de gorilles ne mentionne pas JKerry. Par contre, elle fait mention d’une réserve de gorilles presque jamais révélée, le Centre pour les orphelins de gorilles de montagnes de Senkwekwe, décrite by Le Time comme « un camp de réfugiés pour les primates victimes de la guerre ».

Ne vous en faites pas des centaines de milliers de réfugiés humains dans la région ou le génocide en cours contre les peuples congolais… Et n’oublie pas que la soi-disant charité « humaine » (ainsi nommé parce qu’elle ne « fait pas de profits », CARE INTERNATIONAL est en partenariat avec Banro Gold Corp dans les collines ensanglantées du Sud-Kivu, RDCongo. Ceci est un nouveau fascisme humanitaire.

Allons donc, suivons la trace ouverte imprudemment par le Time pour nous. Le Centre pour les orphelins de gorilles de montagnes de Senkwekwe, est en fait selon l’information obtenue auprès des entreprises capitalistes Buffet – en particulier, la Fondation Howard G. Buffet. La petite histoire de gorilles dans Time ne vous dit pas ceci.

Le Time ne nous dit pas que Warren Buffet, Howard G. Buffet et leurs compagnies, Berkshire Hathaway sont très intimement liés au pillage et à la dépopulation dans la région des Grands lacs et le Soudan. La Fondation Howard G Buffet dit avoir fait don d’un million de dollars au Programme alimentaire mondial. Tout journaliste honnête qui y jetterait un regard constaterait, un retour en impôt substantiel, beaucoup de bénéfices à la compagnie, tout ceci aux dépends des contribuables américains. En se passant pour un bienfaiteur du programme mondial pour l’alimentation qui comprend du protectionnisme dans l’industrie agricole, la Fondation y gagne beaucoup. Des compagnies comme la ConAgra et Archers Daniels Midland – toutes deux liées aux Buffet – lesquels remplissent le Programme mondial de malbouffe avec le soutien des politiciens. Buffet dit également avoir assisté les opérations en faveur des rangers du Parc national des Virunga et du soutien humanitaire pour contrer la LRA. Assemblez les projets et vous verrez la vraie laideur du capitalisme prédateur. « Du support humanitaire pour contrer les efforts de la LRA ??? » Comment « contrer les efforts de la LRA pourrait-il, si possible, avoir quelque chose d’ ‘humanitaire’ » ? La guerre, c’est la paix.

Allons approfondir un peu plus dans Time, alors, nous voilà ! Regardez ce que nous trouvons. Warren Buffet est également parmi les exécutifs de la H.J.Heinz Corporation. En fait, Berkshire Hathaway a acquis la H.J.Heinz en juin 2013.

Qu’est-ce que H.J.Heinz a affaire avec le Congo ?

Pourquoi JKerry y a fait un voyage ?

Quels sont les vrais intérêt de Buffet dans la région ?

Je veux juste vous livrer une petite vue de la chose à l’intérieur : l’épouse de JKerry, Tereza Heinz, de la fortune H.J.Heinz.

Au bas de la page : RIEN DANS LES REPORTAGES RÉCENTS DES GRANDS MEDIA OCCIDENTAUX N’A RÉVÉLÉ NUL CHOSE PROCHE DE TOUTE LA VÉRITÉ CONCERNANT LE GÉNOCIDE EN COURS ET LA DÉPOPULATION EN AFRIQUE.

Si vous êtes en train de consommer les media occidentaux (Time Magazine, New York Times, New Yorker, etc.), vous êtes en train, par le fait, de contribuer à votre propre maladie mentale et à la guerre contre les peuples d’Afrique.

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com