Comme le Bundu dia Mulaya (originaire du Bas-Congo) et récemment interdit, le Front de libération nationale du Congo (FLNC) est une émanation des «Tigres du Katanga». Ce mouvement issu des célèbres "gendarmes katangais" s'était battu dans les années 1960 pour l'indépendance de la riche province du Katanga, avant de fuir en Angola. Les "Tigres" sont aujourd'hui connus sous le nom de Front de libération nationale du Congo (FLNC), le parti d'Elie Kapend Kanyimbu, redevenu très actif, au Bas-Congo, à la frontière de l'Angola, leur refuge depuis une quarantaine d'années.