Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 08:44

Le compte a rebours a commence

(Quand on signe pacte avec le diable.....)
Arrestation des officiers ex Mai Mais du Sud-Kivu

Nous venons d'apprendre l'arrestation des Nakabaka, Dunia, Mutupeke et un notre Colonel de Kabare (tous ex Mai-Mai).
Et selon la meme source contactee a Uvira,  la chase aux ex Mai Mai viens de commencer, a qui le prochain tour?.Quelquechose qui confirme ce qu'on a tjr dit. 
Masunzu commadant de la 8eme region militaire (Sud-Kivu) seconde par un Bisogo de meme ethnie que masunzu, c'est le meme officier qui a remplacer Nakabaka a la logistique militaire provinciale comme quoi mon frere tu prend le commandemant et ton cousin prend la logistique. Ces autres ne peuvent pas se revolter sans armes ni munitions....

Huruma K. Nashimbi
-----

Le sort des Mai Mai congolais qui ont cru aux théories d'intégration de l'Armé National Congolaise!

Les chefs Maï Maï qui ont intégrés l'unification de l'Armé National sont entrain de payer les frais de toute la résistance populaire congolais à travers les institutions prises en otage.
Voilà comment les institutions congolaises tronquent la bon foi d'intégrer l'unification de l'armé national. La résistance contre les agresseurs de tous bords au sein des institutions en vue des intérêts collectifs congolaise doit être libéré car elle est encore aujourd'hui prise en otage.

Ernest

-----
Je pense que ces chefs Maï Maï sont entrain de payer les frais de leur égoïsme, de leur ventriotisme, de leur manque de tout sens d'organisation, de leurs luttes intestines. Ils n'ont jamais pensé honorer l'image de la vaillance de leur résistance contre les agresseurs de tous bords. Tout ce qu'ils ont réussi à faire était de courir derrière des postes, à tout prix. Ils avaient cru qu'en oeuvrant pour l'isolement de leurs pairs Zabuloni, Dunia, Mayele, Kayamba et Nyerere ou en se laissant instrumentaliser pour des basses besognesils passeraient pour des meilleurs élèves de l'école kabiliste, alors seulement voilà: tout retourne contre eux. Les Tutsi eux ils ne se font pas la guerre, ils sont solidaires, ils voient loin, ils savent s'organiser en vue de leurs intérêts collectifs. La haine viscérale que Nakabaka et Mutupeke avaient nourrie contre leurs pairs, rien que pour se retrouver à la mangeoire ou pour conserver leur position, retourne contre eux. Ceci devrait servir de lecon aux autres et leur permettre de ses serrer les coudes puisque l'heure est grave !

Charles Nasibu
Norvège

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com