Jeudi 26 mai 2011 4 26 /05 /Mai /2011 08:36
La Nouvelle Société Civile Congolaise en guerre contre la balkanisation de la RDC

« …c’est un vilain amant qu’un homme qui vous désire plus qu’il ne vous aime… (Pierre MARIVAUX). A l’occasion du lancement officiel du Front Commun des Congolais de lutte contre la Balkanisation du Congo, FCCB, en sigles, la Nouvelle Société Civile Congolaise a organisé une matinée « d’éveil de conscience » sur le bien-fondé de l’intégrité nationale. Le front commun de congolais de lutte contre la balkanisation se veut un cadre de promotion de l’unité du territoire national dans ses limites lui tracées depuis la Conférence de Berlin. Le projet de balkanisation de la RD Congo se mijote dans le chef ‘des grands de ce monde’ au mépris du respect des frontières et de l’intégrité nationale. La voix ténor du FCCB est que ‘le Congo reste et restera un et indivisible’. Notez que le FCCB n’est pas la première organisation congolaise de lutte contre la balkanisation de la RDC. Le RACODIT (Rassemblement Congolais pour la Défense de l’Intégrité du Territoire National) née à Butembo, active dans tous les territoires du Nord-Kivu depuis 2001 et dirigé depuis 2007 au niveau national et international par Mr Edgar Kahindo, se bat depuis sa fondation contre la balkanisation de la RDC.

00abalkanisation

Organisateurs de la plateforme FCCB

La matinée de réflexion et d’éveil à la conscience nationale a eu lieu dans la salle polyvalente de la paroisse Notre Dame de Fatima à Kinshasa, Commune de la Gombe, le samedi 30 avril 2011. Elle en est en sa quatrième édition. Tous les membres de la société civile et les chefs coutumiers y ont pris part. 

00abalkanisationfoule

Vue de participants à la plateforme

Ouverte par l’hymne national, ‘le Debout Congolais’, la conférence d’éveil était précédée par des slogans tels que : Non à la balkanisation de notre pays ; non à l’exploitation illicite de nos ressources naturelles ; Oui à l’unité et à l’intégrité nationale ; peuple congolais, débout. Défendons notre pays. Animée par l’initiateur de la plateforme, la conférence était par moment, entrecoupée par des scénettes et chanson dont le refrain commun était : non à la balkanisation de notre pays. Balkanisation est synonyme d’affaiblissement, de démembrement avec comme conséquence : la haine, le tribalisme qui conduisent à la guerre, celle-ci, à l’extermination des fils et filles d’un même pays… bref, la balkanisation c’est la mort d’une nation. Les articles 63 et 66 de la Constitution ont nourri la méditation des participants à la plateforme. 

Le conférencier a pris soin de souligner avec force et détermination que le peuple congolais, un et uni ne peut plus accepter de faire marche arrière comme s’il se trouvait encore dans ‘la ferme’ appartenant à Monsieur Léopold II au temps de la colonisation. La RDC est vieille de 50 ans d’indépendance!

De son vivant, le Maréchal Mobutu disait : « même s’il faut faire alliance avec le diable, le Zaïre (actuel Congo Démocratique) restera un et indivisible ». Des voix s’élèvent encore aujourd’hui pour décrier ce virus qui taraude les cœurs et les pensées de certains prédateurs africains et européens qui, comme nous le lisons en 1 Rois ; 21,1-16 : Acab, roi de Samarie, dit un jour à Naboth : « cède-moi ta vigne, elle me servira de jardin potager car elle est juste à côté de ma maison… Naboth répondit à Acab : « Que le Seigneur me préserve de te céder l’héritage de mes pères ! » (Continuez la lecture, s’il vous plaît). 

Ce n’est plus un secret pour personne : le projet de balkanisation de la RDC, surtout de sa partie Est, est presque connu de toute personne avisée et qui sait lire les signes du temps. D’ailleurs au Rwanda voisin, il semblerait que dans le cours d’histoire dispensé à tous les niveaux primaire, secondaire et universitaire, il est dit à haute voix et en maintes répétions que la République du Rwanda s’étend jusqu'au Kivu et que la guerre à mener serait celle de reconquérir cette partie du territoire congolais qui appartiendrait au Rwanda ! Pendant que dans les écoles du Congo démocratique, on apprend l’histoire de la France, de la Belgique jusqu’aux petits détails de cours d’eaux et d’affluents des pays européens. N’est-ce pas là une balkanisation au niveau intellectuel ?

Le FCCB s’engage dans la lutte pour barrer la route à l’impérialisme. Cet impérialisme n’a peur que du peuple, de la population. Il ne faut pas que ce peuple soit distrait, il doit rester éveiller et lutter pour la non ‘balkanisation’ de la terre de ses aïeux. Ce peuple doit rester éveillé pour foutre hors d’état de nuire certains ‘congorais’ qui jouent au double jeu ; ils sont complices du malheur de leurs frères et sœurs congolais. Dommage ! 

00abalkanisationcoutumiers

Représentants de chefs coutumiers

Les chefs coutumiers congolais se rangent derrière cette initiative. La nouvelle société civile qui a lancé le front espère que sous leur bénédiction et leur pouvoir, elle parviendra à triompher de l’ennemi commun attaqué par le virus de la convoitise du bien appartenant à autrui. Tout congolais épris de patriotisme est appelé à leur emboiter le pas, leur tenir main forte pour que la bataille engagée récolte le fruit escompté.

00abalkanisationfoulebis00

Débout congolais! 

François Nzanzu

Kinshasa

©Beni-Lubero Online

Par kongolibre.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés