Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 16:41

LA LETTRE DU NORD: LE RWANDA, UN PAYS SANS VRAIS GENERAUX!

21 octobre 2013

 Kagame4

Politiki

Le général américain, George Patton des forces alliées, pendant la deuxième guerre mondiale a dit que « Un bon général forme ses hommes en étant rigoureux et en imposant une discipline sévère à eux, alors une fois qu’il a gagné leur respect, il tourne sa stratégie pour les faire comprendre qu’il est non seulement leur commandant, mais aussi de leur côté. Quelqu’un sur qui, ils peuvent compter, quelqu’un, qui se montre courageux partout où il peut mener ses opérations militaires. »

Le Dictateur Paul Kagame et son organisation mafieuse du FPR, depuis des années ont abusé des grades militaires au sein de l’armée. Des rangs au sein de RDF ont été attribués par favoritisme, la race et le népotisme. Ceux qui ont des idéologies Kagamistes ont été propulsés au faux grade de général.

Anthony Livesey dans son livre “Great commanders and their battles page 68”, a déclaré que « Les grands généraux doivent être innovants, avoir de l’amour pour leur pays, être prudents, instruits et charismatiques, et ils se dissocient de tout crime. » Mais cette analogie n’existe pas au Rwanda, car tous les » les généraux « de Kagame, n’ont aucun amour pour le pays, ce sont des criminels en uniforme militaire nationale.

Comment obtenir une promotion dans la milice armée, RDF de Kagame?

L’actuelle armée rwandaise a des techniques que suit la RDF afin de promouvoir les hommes et les femmes dans ses rangs, Ci.dessous quelques-uns de ces aspects techniques:

Vous devez être un grand disciple de Kagame, afin d’être promu au sein de RDF et les individus doivent jurer l’ élégance à Kagame et le FPR. Ceux qui sont promus sont des personnes, bien identifiées par la DMI comme des idéologues Kagamistes.

  • Vous devez parler Luganda ou Runyankole, afin d’être premier à être tiré suivant les critères de promotion de RDF, vous devez apprendre à parler la langue ougandaise. C’est un élément important au sein de l’ entité de la milice du dictateur Kagame. Le lieu où la personne a grandi est également un enjeu important pour obtenir les faux rangs au sein de l’organisation mafieuse du FPR.
  • Le patronage, pour obtenir une promotion rapide au sein de la milice RDF, vous devez avoir une personne pour vous soutenir dans la hiérarchie de la milice. C’est pourquoi les anciens escortes sont maintenant des officiers supérieurs.
  • Vous devez être un excellent agresseur de droits humains, afin d’être promu au sein de la milice du dictateur Kagame. Ceux qui ont montré la volonté de tuer des civils sont dubitativement promu par le dictateur Kagame. C’est pourquoi la RDF est gérée et commandée par d’excellents tueurs des civils innocents.
  • Vous devez être un Tutsi, afin d’obtenir une promotion rapide au sein de l’organisation de la mafia, RDF de Paul Kagame. Il faut être un Tutsi et si un individu est de clan Abega la promotion devient encore plus facile.
  • Vous devez être de la religion adventiste du septième jour, afin d’obtenir une promotion rapide au sein de l’ équipe RDF il faut être de la foi protestante. Pour les musulmans et les catholiques pour occuper de meilleurs rangs dans la RDF, c’est comme gagner à la loterie rwandaise.

L’analyse ci-dessus montre comment RDF n’est pas une armée nationale mais une entité qui est utilisée pour protéger le régime de la mafia du FPR. RDF est une organisation illégitime qui doit être dissoute car elle n’est pas une institution nationale mais une institution personnelle qui est là pour protéger l’actuel souverain, Paul Kagame alias Afande Hitler du Rwanda.

Les caporaux du Rwanda

La semaine passée, le monde a assisté à l’enterrement du général Vo Nguyen Giap, un grand général vietnamien qui a battu les Français en 1954 pendant la guerre d’Indochine, et vaincu les Américains en 1975, pendant la guerre du Vietnam. Le général Vo Nguyen Giap était un stratège militaire reconnu et un tacticien militaire de haut niveau, ses stratégies militaires sont enseignées dans toutes les écoles militaires partout dans le monde, à partir de WestPoint en Amérique, à Whampoa en Chine et à Sandhurst au Royaume-Uni.

Aujourd’hui, le Rwanda a vu des caporaux de l’armée être appellés des généraux, où le dictateur Paul Kagame peut décider qui doit être promu ou rétrogradé. La partie la plus bizarre de la sinologie RDF, est que tous ces caporaux de RDF doivent répondre devant François Ngarambe le secrétaire général du FPR, à l’exception bien sûre du caporal Paul Kagame et le caporal Jack Nziza.

Classer les généraux actuels du Rwanda comme les caporaux n’est pas une théologie de haine, mais c’est la réalité qu’on doit faire face, lorsqu’on prend RDF comme une armée nationale. Je vais démontrer pourquoi les généraux actuels de RDF sont caporaux plutôt que généraux.

Les caporaux sans aucun pouvoir de commandement:

Caporal alias « Général » James Kabarebe: le ministre de la défense du Rwanda est généralement désigné comme un général. Dans le secteur de commandement, les lecteurs d’ Ikaze Iwacu doivent savoir que le caporal James Kabarebe n’ a jamais commandé une section; entre 1990-1996 ce caporal travaillait comme escorte du dictateur Paul Kagame (OC Kivera).

En 1996, c’est quand le dictateur Kagame, lui a donné une autre mission de surveiller feu Laurent Kabila et de coordonner la guerre au Congo, et tout le monde sait ce qui s’est passé au Congo. Grâce à ses opérations militaires imprudentes au Congo, le génocide des Hutus a été réalisée. En 1998, le caporal James Kabarebe a accepté une mission qu’aucun tout soldat réel et professionnel accepterait. James Kabarebe a été commandé par le caporal-chef Paul Kagame du Rwanda à s’envoler avec des troupes à Kitona et de commencer une nouvelle campagne militaire d’enlever Laurent Kabila du pouvoir à Kinshasa.

La campagne désastreuse de Kitona démontre pourquoi cet homme ne devrait même pas être mentionné comme un général, sa stratégie militaire et la capacité est celle d’un caporal. Un vrai général ne permet pas que des civils soient maltraités, tués et privés de leurs droits humains fondamentaux. Mais ce «général» permet à ce que tout cela se produise sous ses yeux. Il a même permis que ses propres membres de famille soient incarcérés par le caporal Paul Kagame.

Le grade de général de James Kabarebe est une farce dans les milieux des stratèges militaires, son patriotisme est discutable car il a permis aux Rwandais d’être gouvernés par un homme fou. Le général vit actuellement dans la peur jusqu’à s’imposer le couvre-feu, qui l’exige d’être chez lui à partir de 18 heures.

Caporal alias « Général » Patrick Nyamvumba:L’actuel chef de RDF a montré les attributs les plus bas qu’un vrai général ne peut jamais posséder. Tout le monde sait que ce «général» boite en marchant, le Caporal Patrick Nyamvumba a été touché par balle alors qu’il s’enfuyait de ses fonctions de protection de son commandant en chef et Cousin Major Chris Bunyenyezi. Ce«général» a laissé derrière lui son propre membre de famille pour être exécuté par les mêmes personnes qu’il sert.

Entre 1990 t0 2000, ce caporal n’avait jamais commandé une section. En 2000, c’est lorsque le caporal Paul Kagame l’a envoyé à Kisangani pour commander la RDF contre l’armée ougandaise. Il était capable de vaincre l’armée ougandaise pour un coût élevé, avec plus de 300 soldats rwandais, qui sont morts, et les troupes rwandaises ont été comptées de 5 à 1; pour un soldat ougandais, il y avait cinq soldats de RDF.

« Général » Nyamvumba a montré un niveau élevé de son non – patriotisme en permettant d’être traîné dans le sang par le caporal Paul Kagame. Au cours des dernières années, il a eu la chance de survivre à des missions de sang et de violations des droits de l’homme de Paul Kagame. Caporal Nyamvumba connaît maintenant des violations des droits de l’homme de son patron, mais il n’a même pas le courage de les arrêter, et c’est pourquoi son grade de général est une plaisanterie à la société rwandaise.

Lisez ce lien; ce caporal est même impliqué dans le meurtre d’une femme âgée . http://www.umuvugizi.com/?p=9093

Caporal alias « Général » Fred Ibingira: En promouvant cet homme au rang de général, on montre à quel point le régime actuel du FPR est une organisation terroriste. En tant que dirigeant militaire, vous devez être capables de lire et d’interpréter une carte militaire. Mais ironiquement, ce général ne peut même pas lire son propre nom. Son rang lui a été donné par le favoritisme comme il est l’élève du caporal Kagame. « Général » Fred Ibingira a été recruté à partir de la rue connue comme Buganda road en 1987 par le dictateur Paul Kagame pour se joindre à la DMI de l’Ouganda.

Le caporal Fred Ibingira a seulement fait une formation militaire de base de six mois en 1987, et maintenant ce tueur en série est considéré comme l’un des stratèges militaires du Rwanda. Dans certains milieux, il est même considéré comme un patriote qui aime le pays, quelle honte ! Le caporal Fred Ibingira estime Paul Kagame comme «Dieu», ce général a été giflé à plusieurs reprises par Paul Kagame dans la mesure où il a pris cela comme une norme. Est-il possible qu’un vrai général puisse de permettre d’être giflé par un président criminel?

Caporal alias « Général » Emmanuel Karenzi : Contrairement aux caporaux ci -dessus, ce «général» a trop de traits d’un villageois en lui. Caporal Karenzi est un homme instruit, mais à cause de la peur et le manque de principes il a décidé de garder ses connaissances dans une armoire. Ce «général» est le chef des services nationaux de renseignement du Rwanda ( NISS), mais il n’a aucun pouvoir. Son contrôle au sein de cette organisation est semblable à celui d’un caporal; en raison de craindre, parfois ce corporal salue ses subalternes avec les honneurs militaires, comme le colonel Fred Muziraguharara.

Alors que d’autres se battaient pendant la guerre du FPR, ce paysan caporal se livrait à tuer les garçons tutsis et hutus qui avaient rejoint le FPR / APR. Le Rwanda comme un pays ne dispose pas d’un seul général, le pays ne dispose que des criminels, qui ont été promus en tant que généraux.

Caporal alias « Général » Jerome Ngendahimana : Ce «général» n’a aucun trait, qui peut permettre qu’on le qualifie comme un général. Son seul patriotisme est le dollar, l’homme est capable de trahir son pays pour l’argent et donc pour être promu au rang de général, c’est une blague dans le pays et une honte dans les rangs des généraux.

Caporal alias « Général » Richard Rutatina : C’est une honte nationale pour classer ce tueur en série comme un général. Dans les milieux de RDF, cet homme est connu comme Docteurr Poison. Cet homme n’a même jamais commandé une section, comme d’habitude le dictateur Paul Kagame promeut et nomme les idiots au sein de sa franchise criminelle. Ce général a personnellement administré la mort à ses collègues soldats de RDF sur les ordres de Paul Kagame. C’est une galère pour le Rwanda d’avoir ce lâche criminel comme un général. Ce général a tellement peur de Kagame dans la mesure où, il salue les escortes de ce dernier, une fois qu’il les croise sur la route. À plusieurs reprises, il a été vu en saluant les officiers subalternes, en particulier ceux au sein de la garde présidentielle.

Caporal alias « Génèral » Joseph Nzabamwita, Dan Munyuza et Faustin Kalisa : Toute personne avec un esprit sage n’aurait jamais se référer à ces trois amigos criminels comme les généraux. Aucun d’entre eux n’a jamais assisté à un cours militaire de haut niveau, mais ils ont été promus au rang des généraux d’ une étoile parce qu’ils sont les machines à tuer de Jack Nziza et de Paul Kagame. Ils ont maîtrisé l’art de tuer des civils sans défense plutôt que de commander sur un champ de bataille militaire.

Les caporaux ayant un pouvoir de commandement :

Caporal alias « Général » Paul Kagame: stratège criminel du Rwanda, est parfois désigné comme général. Mais maintenant tous les Rwandais savent que le dictateur Paul Kagame n’a jamais encore commandé une section. Au cours de la guerre de 1990-1994, tous les plans militaires étaient toujours architecturés par le colonel Steven Ndugute avec l’aide de l’information de renseignement du colonel Lizinde. Il est choquant d’avoir un assassin antipatriote comme général et cela montre comment le Rwanda est dirigé par un auto-proclamé seigneur de guerre .

Toutefois, il est important de noter que le criminel Paul Kagame est le seul général au Rwanda en matières de puissance et de contrôle. Il a le pouvoir de nommer et de rétrograder ses généraux, et il considère tous les généraux au sein de la RDF comme ses garçons de ménage. Quand il dit que personne ne peut faire un coup d’Etat au Rwanda, c’est parce qu’il sait bien que le pays n’a pas de vrais généraux, mais un lot de caporaux.

Caporal alias « Général » Jeannette Kagame: Le Rwanda est désormais devenu une propriété familiale, au Rwanda aucune nomination militaire peut s’effectuer, sans l’approbation du caporale Jeannette Kagame. Jeannette Kagame reçoit des briefings militaires quotidiennes de Jack Nziza, et maintenant elle s’est donnée les pouvoirs de Dieu de tuer quiconque, elle souhaite. Tous les faux généraux en face d’elle, la caporale Jeannette Kagame est devenue rigoureuse, impitoyable et avide de pouvoir, elle se positionne maintenant pour être le prochain souverain du Rwanda.

Caporal alias « Général » Ivan Cyomoro : Lieutenant Cyomoro a maintenant plus de muscles militaires par rapport aux généraux douteux de Kagame. Bientôt, tous ces caporaux vont commencer à saluer Ivan Cyomoro comme leur nouveau général. Avec le temps, l’influence de ce jeune homme va grandir comme il consolide son pouvoir autour de la milice de son père, RDF.

Caporal alias « Général » Jack Nziza : Après le dictateur Kagame; Jack Nziza, le tueur en série, est le plus célèbre au Rwanda. Promouvoir Jack Nziza au rang de Général Major est l’un des principaux signes, qui montrent que la RDF est un groupe de militiens plutôt que d’une armée nationale. Il serait impossible pour cet homme de même obtenir un grade de caporal dans l’armée appropriée. Le caporal Jack Nziza a été recruté pour rejoindre la DMI de l’Ouganda par le dictateur Paul Kagame en 1987, il a passé une formation militaire de base de six mois, et avant cela, il était homme d’affaires, qui vendait de la banane.

Maintenant, Inspecteur général général de l’armée rwandaise, Jack Nziza n’ a même jamais commandé une section; pendant la guerre du FPR alors que d’autres garçons et des femmes se battaient, cet homme avec son patron Paul Kagame étaient toujours à Kabale, Mbarara et Kampala en profitant de leur vie. Le caporal Jack Nziza a été envoyé en Zambie en 2001 pour un stage de haut commandement à l’académie militaire Zambienne , mais il a échoué de façon drastique, au point d’être expulsé en raison de l’incompétence académique.

Maintenant Jack Nziza est le coordinateur des caporaux de Paul Kagame, tous les » généraux » au Rwanda ont totalement peur de cet homme dans la mesure où quand ils reçoivent un appel de Jack Nziza, certains urinent presque sur eux-mêmes. C’est une honte pour le Rwanda et les Rwandais de promouvoir un homme incompétent au grade de général. Dans l’art de tuer des civils sans défense et les Rwandais innocents, cet homme est bien crédité. Son jeu de tuer d’abord et demander plus tard a été sa vision idéologique, le caporal Jack Nziza est également bon au jeu de la fabrication de mensonges contre ses adversaires.

Quand vous lisez les noms des généraux rwandais actuels, ce que vous trouverez, c’est est un lot d’incompétents voyous du FPR / RDF qui ont vendu leurs âmes à leur commandant suprême, le caporal Paul Kagame. C’est un abus de mentionner que le Rwanda a des Généraux; ces généraux ont participé et participent toujours à l’ assassinat des civils. Ils ont permis d’être utilisés comme des garçons de ménage pour le dictateur Kagame, et bientôt son fils va lui aussi commencer à les giffler.

Conclusion

Tous les Rwandais sages sont estomaqués par les comportements barbares de l’ambassadeur du Rwanda en Ouganda , le caporal » général » Frank Mugambagye. Comment peut-on expliquer un général avec le titre d’ambassadeur être impliqué dans l’enlèvement, l’empoisonnement et le meurtre de civils innocents ? Mais au sein de l’armée du Rwanda, les généraux ont été transformés en voyous et des assassins dans la mesure où ils tuent aussi leurs propres parents. C’est incroyable que les Rwandais souffrent aux mains de ceux qui sont censés de les protéger.

A cause de la course à la richesse de Kagame, ces caporaux mènent des Rwandais innocents à la mort au Congo. Leurs gaffes militaires, et leur vision illogique ont conduit à la perte de vies humaines au sein de RDF et les civils. Maintenant RDF est devenue une organisation maudite que personne ne veut se joindre à ces caporaux et c’est pourquoi ils ont eu recours à des tactiques de recrutement forcé à travers les enlevements.

Les généraux de la milice de Paul Kagame ne savent même pas les principes des droits humains fondamentaux, de la démocratie, la liberté de parole et d’expression etc. Ces caporaux ne savent pas que Dieu a donné aux êtres humains des droits, qui doivent être protégés à tout prix. Ils devraient savoir que le Rwanda a existé avant eux et il sera toujours là. La justice prévaudra toujours à tout prix et c’est une question de temps avant que nous gagnions notre liberté.

Regardez aussi cette video:

http://ikazeiwacu.unblog.fr/2013/10/21/la-lettre-du-nord-le-rwanda-un-pays-sans-vrais-generaux/

 

Par notre Correspondant

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com