Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 13:25

La découverte de caches d’armes est fréquente dans l’ex-fief du M23, selon la Monusco

Denière mise à jour le 17 juillet, 2014

Ces tueurs tutsi comb-copie-2

Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.

L’armée congolaise et les forces de la Monusco découvrent fréquemment des caches d’armes dans l’ancien territoire occupé par la rébellion du M23 au Nord-Kivu, a indiqué mercredi 16 juillet le porte-parole militaire de la Monusco, le colonel Felix Bass. Il réagissait ainsi à des rumeurs de réorganisation de ces rebelles suscitées par la découverte d’une importante cache d’armes à Chanzu, la semaine dernière. Selon le colonel Bass, il s’agit bel et bien d’armes abandonnées par les rebelles du M23 dans leur fuite.

Le porte-parole de la Monusco a fait cette mise au point au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies à Kinshasa.

«J’aimerai d’abord préciser que cette région de Chanzu fut d’abord occupée par les rebelles du M23. Et pas seulement Chanzu, mais aussi Mbunzi et Runyoni», a-t-il affirmé.

Selon lui, les rebelles avaient l’habitude de créer des caches d’armes dans la région pour leur permettre, en cas d’offensive de l’armée et de la Monusco, de s’approvisionner aussi bien en armes qu’en munitions au cours de leurs replis.

C’est une de ces caches d’armes qui a été découverte récemment, a-t-il affirmé.

«Mais, depuis la débâcle du M23, les FARDC et la Monusco occupent le terrain. C’est ainsi qu’il ne se passe plus un jour où la force de la Monusco et les FARDC ne procèdent à la capture de ces armes qui étaient dans des caches non connues à priori», a-t-il expliqué.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com