Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 11:34
« Kabila » achète du matériel informatique préprogrammé pour truquer le résultat des élections

Son conseiller, Monsieur Fuamba Mutombo est actuellement en mission secrète en Chine et à Hong Kong

 

Notre source qui nous livre cette information évolue au cœur même du système « Kabila ».Elle vient de nous alerter au sujet d’une opération de dernière minute que vient d’entreprendre « Joseph Kabila », avec la complicité du Révérend Pasteur NGOY MULUNDA Président de la CENI. Le but de cette opération est de doter la CENI de matériel électronique pirate, dans lequel sera inclus d’avance les « résultats définitifs » des présidentielles, à partir des fausses données d’enrôlement des électeurs .Des données inscrites dans le serveur central des ordinateurs de la CENI. Vous comprenez donc pourquoi le Président de la CENI, Monsieur Ngoy Mulunda, est pratiquement prêt à sacrifier sa vie plutôt que de permettre à l’opposition politique congolaise d’avoir accès au serveur central de la CENI.

 

Pour accomplir cette délicate opération, un conseiller de « Kabila », Monsieur FUAMBA MUTOMBOpour ne pas le citer, est parti en mission secrète en Chine pour négocier l’achat de ce fameux  matériel électronique pirate dans lequel sera programmé d’avance des données devant garantir ainsi la victoire de l’imposteur Hyppolite Kanambe aux prochaines présidentielles sous la barbe des observateurs internationaux qui n’y verront que du feu. Les candidats aux prochaines élections sont donc déjà bien servis.

 

Mais, selon notre source, les « partenaires » chinois ont décliné la commande de « Kabila » en prétextant qu’ils n’ont plus de ce matériel disponible dans leur stock et que sa fabrication prendrait beaucoup de temps. Pour preuve, notre source nous a fait parvenir le message électronique que FUAMBA MUTOMBO a envoyé, ce mardi 23 Août à 20h30 à partir de la Chine, à son ami et collègue MICHEL LUBOYA , à la Présidence de la République à Kinshasa. Ce message électronique , bien qu’émis en langage à peine voilé ne laisse pas de doute sur le caractère sulfureux de cette mission. Dans ce message en effet, Fuamba confie à son collègue : « Je ne trouve toujours pas ce dont pour lequel le Raïs m’a envoyé ici et sur son accord , je devrais m’envoler après demain pour Hong Kong dans l’espoir d’en trouver  (…)».

 

 

Nous reproduisons en annexe la copie de ce message électronique pour laisser à chacun le loisir devérifier l’authenticité de l’adresse électronique du destinataire. Par ailleurs, les milieux politiques et diplomatiques peuvent facilement, s’ils le veulent vérifier où se trouve en ce moment le conseillerFUAMBA MUTOMBO qui demande à son collègue Michel Luboya de : « garder discrétion sur mon absence et de continuer à faire comprendre aux gens que je suis à Louozi pour mission de service(…) ». On peut donc aussi vérifier très facilement si Monsieur FUAMBA MUTOMBO est en ce moment à Kinshasa ou à Louozi. Le caractère suspect de sa mission apparait clairement dans ce message quand il donne avec insistance cette consigne au sujet de son « absence (qui) sera prolongé » : « (…) et surtout l’opposition ne devrait pas s’en apercevoir ». Nous présumons donc qu’à partir de ce jeudi 25 Aout Monsieur Fuamba Mutombo devrait se trouver à Hong Kong pour négocier en catimini l’achat de ce matériel destiné à la fraude électorale.

 

Nous ne le diront jamais assez à nos compatriotes et leaders politiques congolais, qui tente de mener tout le peuple dans cette aventure sans issue depuis 2006 :  On ne libère pas un pays des mains de ses occupants en acceptant de participer aux simulacres d’élections que ces mêmes occupants organisent et contrôlent dans le but averé de légitimer leur occupation ! C’est une pure utopie.De la naïveté puérile. De la cécité politique.

 

En 2005 et 2006, http://www.aparecordc.org/forum/portal.php?pid=270 malgré que l’APARECO et son Président vous aient apporter plusieurs preuves de tricherie et de galvaudage des élections par « Joseph Kabila » et ses complices, vous avez quand même amené le peuple congolais à cette malheureuse aventure comme des moutons à l’abattoir. Cette fois encore, nous vous mettons devant vos responsabilités de conducteur d’hommes quant aux conséquences de cette deuxième mascarade. Comme d’habitude, il y aura malheureusement des congolais et non pas des Rwandais, qui se lèveront pour lancer des imprécations contre nous parce que nous venons une fois de plus de dénoncer les manœuvres diaboliques qui font parti du complot contre notre pays et notre peuple, un complot qui est en train d’atteindre son terme bientôt.

 

Mais l’histoire est là ! Elle jugera sévèrement chacun de nous à travers les générations futures. Réfléchissons-y bien ! Quant à nous , notre combat a déjà atteint son point de non retour. Le vent du réveil continue de souffler, c’est pourquoi, nous ne nous lassons pas de crier haut et fort à l’adresse du peuple congolais. N’en déplaise à nos pourfendeurs ! Qui aurait parié au mois de janvier de cette année 2011 que le vent de la révolution populaire,  allait emporter, dans l’espace de 4 mois seulement, trois  des régimes du Maghreb jugés pourtant jusqu’alors comme étant «  les plus forts et les plus stables » ?  Qui vivra verra !

Salut

 

FROM: Fuamba Mutombo

TO: michelluboya@yahoo.fr

 

Tuesday, August 23, 2011 8:34 AM

 

Bonjour Michel

 

Je ne trouve toujours pas ce dont pour lequel le Raïs m’a envoyé ici et sur son

accord , je devrais m’envoler après demain pour Hong Kong dans l’espoir d’en

trouver ce qui signifie que mon absence sera prolongée et voilà pourquoi je te

demande de garder la discrétion sur mon absence et de continuer à faire

comprendre aux gens que je suis à Louozi pour mission de service et surtout 

l’opposition ne devrait pas s’en apercevoir.

Merci

 

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com