Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 13:09
JOSEPH KABILA DIRIGE PAR FORCE ET L'ARGENT SANS CONSENTEMENT POPULAIRE

En complément de réflexion et d'information, Joseph Kabila n'a jamais eu un fief électoral au Congo, et souvent, à tort, l'on dit qu'il a gagné les élections en 2006. C'est un déplacement des termes, en 2006 dès le 1er tour jusqu'au 2è tour, Joseph Kabila n'avait jamais gagné les élections. 
L'opinion se souviendra que dès le 1er tour de 2006, la Radio Vatican annonçait aussi tôt la victoire de J.P. Bemba avec plus de 53%. Par la suite, l'Abbé Malo Malo, on ne sait comment il avait concocté ses résultats pour les ramener au second tour.   Et même dans ce 2è tour alors, Jean Pierre Bemba avait largement dépassé Joseph Kabila. Mais la Communauté international représentée alors par CIAT (Comité International d'Accompagnement à la Transition) qui réunissait les Ambassadeur des pays puissants prédateurs, ont opté pour Joseph Kabila qui était leur pion bien préparé. Le CIAT, comme sa voix était prépondérante à celle du peuple congolais, Malo Malo a opté de donner le Pouvoir à Joseph Kabila quand bien même il avait perdu les élections. 
Nous savons, qu'en tant que Prêtre, Malo Malo, même s'il trompe les apparences, il est depuis lors entré en conflit éternel avec sa conscience pour avoir manqué à son devoir de dire la vérité et celui d'avoir plongé son peuple dans l'abîme. Il ne manquera jamais de rendre compte. Cependant, un autre Pasteur, Daniel Ngoyi Mulunda l'a succédé pour se comporter de manière aussi cynique que sa qualité. Voyez le type des Pasteurs que nous avons.

En tout état de cause, Joseph Kabila ne s'inquiète pas quant au déroulement des élections sur terrain. Il se moque des Opposants qui se démènent pour les campagnes électorales. Ce qui importe pour lui, c'est Daniel Ngoyi Mulunda, pour dire l'opération de l'organisation de la tricherie interne au niveau de la CENI.

Il n' y a aucun Katngais normal qui pourrait donner sa voix à Joseph Kabila en dépit de la présence de Moïse Katumbi et Gabriel Kyungu qui lui jurent fidélité. Tout vrai Katngais garde le triste souvenir de l’Assassinat de Mzee Laurent Désiré Kabila dont Joseph Kabila est non seulement l'auteur intellectuel, mais aussi l'auteur matériel de cet odieux crime. Tout Kivutien conscient connaît les implications et affinités de Joseph Kabila avec les Rwandais pour les décimer. 

Dans cet état de chose, où se trouve son fief électoral dont on doit chatouiller les oreilles des gens qui raisonnent comment sortir le Congo de cette impasse. 

Nous savons qu'au sein du PPRD, il a perdu  son vrai garçon des courses Monsieur  Vital Kamerhe qui devait lui exécuter les sales besognes de campagne électorale sous la bonne face comme en 2006. Quel que soit leurs manœuvres et leurs ruses pour tromper la vigilance, l'un au pouvoir et l'autre à l'opposition, la situation ne sera plus comme avant. Dans cette hypothèse, nous savons que Joseph Kabila sera battu au Kivu par Kamerhe en question, au Katanga, dans les deux Kasaï, à Kinshasa, au Bas-Congo, à l'Equateur et en Province oriental, il sera largement battu par Etienne Tshisekedi. Alors son fief électoral dont nous parle se trouve où ? Seules les voix du Bandundu de son allié inconditionnel le Patriarche Gizenga qu'il va se départager avec les autres candidats.

Donc, l'hypothèse de donner Joseph Kabila vainqueur au premier tour par les urnes est très éloignée. Il ne peut remporter que par force comme en 2006 en bourrant les urnes avec Ngoyi Mulunda.

Connaissant son échec, il s'apprête à martyriser davantage le peuple congolais dès la moindre résistance. Mais nous tiendrons bon à le faire partir qu'il le veule ou non. La Marche d' Autodermination prévue en date du 2 décembre 2011 aura bel bien lieu. 

Rose Mwania

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com