Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 10:27

John Tshibangu et Joseph Konyi à la tête d’une rébellion dans la Province-Orientale


Posté le: 12/11/2013

Rire
Malgré la victoire des FARDC face à la rébellion du M 23, la partie orientale de la Rd-Congo reste toujours en proie à l’insécurité. Le président Ougandais Yuweri Museveni, qui héberge Sultani Makenga et une partie de sa bande constituée de plus de mille cinq cents éléments, prépare une autre rébellion contre la Rd-Congo à partir de l’Ituri, rapporte notre source, l’un de plus grand territoire de la province Orientale. Selon des sources concordantes, un nombre important d’officiers et hommes des troupes du M-23 sont en ces jours protégés à Kisiro, une localité située dans le district de Hoima en Ouganda.

Selon ces mêmes sources, un autre groupe de ces éléments-M23 seront introduits par Museveni en Ituri dans les jours à venir. Ils vont passer par le Parc National de Virunga pour rejoindre Cobra Matata, un général Maî-Maî qui sème terreur et désolation dans la province orientale. Une autre partie de ces rebelles sera installée dans les collectivités rd-Congolaises de Watalinga et Remnwori, localités situées à 60 kilomètres à la frontière de l’Ouganda. L’objectif est de rejoindre Kombi Hilaire, John Tshibangu et Joseph Konyi de la LRA dont ses présences sont signalées dans la vallée de la rivière Semiliki non loin de l’Ouganda. Selon le plan Ougandais, ces groupes armés en coalition avec les ADF-NALU et AL-SHABAAB défieront l’autorité de l’Etat pour semer un terrorisme sans pareil devant obliger toute la population à quitter la zone. Des sources dignes de foi indiquent que le Colonel mutin John Tshibangu et le Chef de la LRA Joseph Konyi ont érigé leur quartier général non loin du pont Semiliki, sur l’axe Mbau-Kamango en Chefferie de Watalinga. Hilaire Kombi, un Général autoproclamé et ses officiers supérieurs dont les Majors Akulema et Pendani viennent d’établir leur quartier général à la confluence des rivières Lwanoli et Semiliki. Pendant ce temps, les officiers de l’ADF-NALU dont les Colonels Bosco, Kigombo et Omari viennent d’installer leur Etat-major de Coordination à Nzelube, au niveau de la Confluence Lume-Semiliki.

Ces différentes installations terroristes leur permettront d’avoir un accès facile en Ouganda en cas de repli. Le territoire de Beni reste sous menace de tous les mouvements sur l’axe routier Beni-Kasindi avec qu’une facilité de coordination de différents groupes déjà établis dans le graben et la vallée albertine. Les mêmes officiers ADF-NALU ont installées des unités combattantes à Kambo, un secteur de Rwenorwi, sur l’axe Bulongo-Karuruma et sur les collines de Mwalika dans la Chefferie de Bashu non loin de l’Ouganda mais très proche du lac Edouard. Hilaire Kombi a institué encore une unité combattante à Kasindi-port dans le Secteur de Rwenwori. Cela intervient après qu’il ait institué un autre verrou à Katimbombo, dans le groupement de Batalinga sous le commandement du major auto proclamé Samu Hangi. Par ailleurs, il se poursuit un recrutement des jeunes refugiés Rd-congolais dans une nouvelle milice ougandaise, par le major Simon Mukidi, ancien ADF-NALU et Agent de renseignement dans le régime en place de l’Ouganda et qui est un ami personnel de Muhozi Museveni, l’un des fils du Président Ougandais. Tenez à comprendre que toute la partie orientale de la Province du Nord-Kivu et celle de l’Ituri en Province Orientale sont sous le verrou de l’Ouganda à travers ces forces négatives. Cela parait au tant plus normal pour le régime de Museveni dont l’ambition est de déplacer la frontière congolo-ougandaise jusqu'à la rivière Semiliki située à plus de 60 Km de l’Ouganda.

Toutes ces planifications justifient l’ambition de l’Ouganda. Kampala cherche à tout prix à annexer cette partie de la Rd-Congo sur son territoire dans le but d’exploiter le pétrole, l’or et le bois qui s’y trouvent. A défaut, obtenir du pays de Joseph Kabila un accord lui laissant librement l’exploitation du pétrole de cette zone. Et en se passant pour facilitateur de la crise M23-Gouvernement Rd-Congolais, l’Ouganda joue simplement au malin, à l’hypocrisie et à la distraction. Tant que les Rd-congolais ne l’auront jamais compris et tant que la communauté internationale continuera à fermer l’oeil face à cette conspiration, la paix restera toujours hypothétique dans cette région. S’agissant de l’aspect humanitaire, la situation reste encore préoccupante au Nord-Kivu. La semaine dernière, le Gouvernement ougandais a chassé plus au moins onze milles familles Rd- congolaises du Camp des refugiés Bukwanga et celles hébergées dans les familles d’accueil de Busunga, Butoho, Kasili, Nyauka, Kalela dans le district de Bundibugyo en Ouganda. Ces familles sont retournées au pays sans aucune assistance humanitaire dans la chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni.
Yves BUYA


Read more at http://congosynthese.com/actu.aspx?Id=2694#VFuIJ798X6YmudVv.99

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com