Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 17:20

Ivre de Sang des Congolais !

‘’Joseph Kabila’’  doit payer cher, Maintenant!

 Half KK

Les évènements moins luisants qui se succèdent dans le monde et plus particulièrement dans notre cher pays appelé Congo-Kinshasa, qu’il s’agisse de la mort de Rochereau Pascal Tabu au Congo, Nelson Mandela en Afrique du Sud, Mamadou NDALA, au Congo, ne doivent jamais nous distraire ; même pendant une fraction de  seconde dans cette nouvelle et extraordinaire détermination  à toujours gagner les guerres les plus atroces que le monde nous impose de l’extérieur à savoir de l’Ouganda [ de Yoweri Museveni], du Rwanda [ de Paul Kagame] et du Burundi, ces pays dont tout fonctionne avec le sang de plus de neuf million des Congo qu’ils continuent à décimer devant témoins ou complices de ces extrêmes barbaries, je cite : les diplomates, les Nations-Unies, les forces Sud- Africaines, Malawites, Tanzaniennes etc… qui n’empêchent rien et qui n’arrêtent jamais cette machine à tuer. Mais cela doit cesser immédiatement !

Oui, ces fous de sangs congolais [Yoweri Museveni, Paul Kagame et ‘’Joseph Kabila’’], dont j’ai la nausée de citer les noms dans ce paragraphe tellement qu’il n’y a plus d’autres qualificatifs à leur donner sauf un seul : Les plus nuisibles et criminels d’extrêmes cruautés. Tous les trois. Ils tuent, ils tuent, et ils tuent encore et toujours. En effet, avec l’ordre de leur chef-menteur, criminel sans cœur de l’Ouganda, le régime le plus sanguinaire d’aujourd’hui vient de massacrer des milliers des Congolais purs de sang à Kinshasa, Kisangani, Kindu, Lubumbashi et ailleurs devant témoins officiels du monde ; de la brigade d’intervention et les diplomates. Ils tuent en présence de ceux qui ont la mission de protéger les vies des civils vulnérables. Et pourtant, la vie est sacrée. La dignité humaine, [qu’elle soit congolaise], elle est sacrée pareillement. Le criminel raciste de ‘’Joseph Kabila’’, dont son nom réel est Hyppolite Kanambe, vient de tuer, comme il a déjà tué pour rien beaucoup d’autres (General Sylvain Lwecha, Agolowa, Mbuza Mabe, Yermos Madoa-Madoa, Baluku, … et plusieurs encore), le Vaillant General Mamadou NDALA. Et là, Trop c’est Trop ! Nous ne pouvons plus laisser le monde malhonnête continuer à nous duper jusqu’aujourd’hui. Non !

Tenez, une des missions de ces armées internationales déversées au Congo-Kinshasa, dont la brigade d’intervention de la résolution 2098 était de collaborer avec les forces congolaises pour démanteler les forces rwandaises et ougandaises qui sèment et perpètrent les atrocités extrêmes contre les enfants, femmes et hommes vulnérables sur les territoires congolais qui avaient violés. L’Officier de Collaboration proche dans cette mission n’était autre que le Général Mamadou NDALA. Il collaborait avec les troupes de la MONUSCO, la Brigade de l’Intervention dont les forces Sud-Africaines, malawites et tanzaniennes. C’est écœurant ! Car, on se demande comment ces forces internationales avec leurs capacités reconnues et supposées peuvent-elles se permettre de laisser le plan de tuer le Général Mamadou NDALA évoluer jusqu’à son accomplissement ? Car encore ces pays sont réputés pour leurs services de sécurité. Pourquoi leurs services n’ont pas fonctionné pour protéger  Mamadou NDALA contre ses ennemis bien jurés et identifiés à savoir les tristement Yoweri Museveni, Paul Kagame, ‘’ Joseph Kabila’’ Kanambe ?

En effet, ce Vaillant Haut Officier Congolais était en danger. Seul le Vaillant Peuple Congolais, sans armes, avait essayé, après plusieurs trahisons, de le protéger ; mains la sale machine à le tuer était déjà mise en marche par ce plus grand criminel du monde soutenu par l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi l’Afrique du Sud, la Tanzanie, le Malawi etc…

Acte de toute inutilité et Sales peines perdues ! Car le Responsable Peuple Congolais, à chaque instant qu’il subit quelques épreuves, ne  se laisse pas abattre. Il devient le Peuple le plus extraordinaire  plus vainqueur qu’avant. Et le monde entier par sa conscience tardive, retardée et honteuse s’en rend compte et finit par se mettre à répéter ce que ce Peuple dénonçait : Des atrocités inimaginables et plus de 9 million de Congolais,[ femmes, enfants, hommes et vieillards], décimés.

Non, ce n’est pas pour nous le moment d’être abattu, NON ! C’est plutôt le moment de rappeler à tous ces tueurs venant du Nord, du Sud, de l’Est ou de l’Ouest qu’aucun pouvoir, d’où qu’il vienne, ne peut plus perturber l’élan de la Victoire du Peuple Congolais qui se réveille, seul, avec plus d’énergie et dynamisme pour éradiquer toutes sources de ces humiliations ; et mettre la personne-cible à savoir, le tristement inacceptable raciste rwandais, ‘’Joseph Kabila’’ hors d’état de nuire le peuple congolais. Il est mortel, il est mortel et il le sera ! Alors il n’a pas le droit de prétendre qu’il soit le seul à disposer de droit de tuer. Non ! Toutes ces victimes, vivantes ou mortes, qui savent que c’est lui, le tueur, n’ont plus un autre message à lui envoyer lorsqu’on le croise sur la route, à la télévision ou dans le sommeil. Le seul message est maintenant : TU DOIS PAYER LES VIES DES CONGOLAIS! MAINTENANT !

De ce qui précède, nous recommandons :

* A toutes les vaillantes forces congolaises, partout, de multiplier les efforts et pour libérer le Congo-Kinshasa par cent ;

*A tous les résistants Congolais du monde entier (Europe, Amérique, Australie, Afrique, Asie ) de réactiver le mouvement avec actions concrètes, tactiques et courageuses pour montrer à l’opinion que le Congolais est déterminé à en finir avec le régime raciste et d’extrêmes atrocités  installé à Kinshasa contre le Peuple Congolais, Bantou ;

*A tous les Congolais vivant à l’étranger: De planifier le Programme de Retour massif dans notre pays, le Congo-Kinshasa. Et que tous les gouvernements des pays d’accueil en soient informés ; avec un message clair : Nous rentrons Chez-Nous au Congo-Kinshasa à pieds, avion, bus, camion, bateaux… avec enfants, femmes, vieillards ; car Trop c’est trop ! Et 

*A tous les Généraux, y compris le Vaillant Général Mamadou NDALA à titre posthume: Lorsqu’une personne bien identifiée est décidée à  vous tuer, il faut l’empêcher par tous moyens ; y compris les moyens non-violents.

 

Golden MISABIKO                                                      Johannesburg, le 12/01/2014                  

Défenseur International des Droits de l’Homme

Nominé MEA 2006 pour les Droits de l’Homme

Leader de la Société Civile au Congo-Kinshasa

Sous Protection Internationale

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com