Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 16:26

Identification des étrangers en RDC, des têtes vont tomber !

 Kanambe---Kabarebe1.jpg

Joseph Kabila fils biologique ou fils adoptif de Laurent-Désiré Kabila?

L'enquête sur l'assassinat de LDK est bloquée à ce jour par son "fils". Pourquoi?  

 

 

Le Gouvernement congolais veut procéder à l'identification des étrangers. Ceci, au risque de voir les institutions de la République se vider des mandataires aux nationalités multiples !  Encore faudra-t-il que le Parlement congolais lève le moratoire relatif à l'identification des étrangers lequel a été décrété en 2007 par Vital Kamerhé ex-Président de l'Assemblée nationale.   

 

A cet effet, comment le Gouvernement congolais compte-t-il s'y prendre, et ce, sans pour autant organiser préalablement un recensement général de la population ?  Ceci est d'autant plus vrai que la problématique de la "Congolité" de certains ressortissants de l'Est de la RDC risquent de refaire surface by topbuyer"" v:shapes="AutoShape_x0020_3"> et partant, replonger ce pays dans l'anarchie. 

 

Le seul document servant de carte d'identité en RDC est la carte d'électeur. Or, la CENI en a distribuée à tout-va ! A cet effet, plus de 40.100.000 cartes d'électeur commandées par le PNUD et la CENI sont en circulation !!!  Par ailleurs, le fichier électoral congolais contient plus de 9.8 millions d'électeurs fictifs (adultes en âge de voter) sur un collège électoral de 32.024.640 d'électeurs enrôlés. Plus encore, des millions de cartes d'électeur ont été distribuées notamment aux enfants, aux militaires, aux étrangers...  Bref, la RDC sous Joseph Kabila ressemble à une jungle en folie ! 

 

Au demeurant, voici une occasion rêvée pour ceux qui contestent la filiation de Joseph Kabila, au Président assassiné Laurent Désiré Kabila, d'exiger un test ADN ! 

 

Finalement, Joseph Kabila se serait-il fait piéger par les membres du Gouvernement ?  Dans tous les cas, la boîte à pandore vient d'être ouverte. 

 

 

Affaire à suivre !

 

Halle, le 8 mai 2014

 

Benjamin Stanis Kalombo

Président et Administrateur délégué

APRODEC ASBL. 

 

_______________________________________________________________________________

APRODEC asbl : N° d’entreprise : 891.074.266 ;

Siège social: Nachtegaalstraat, 8 Boîte 1 – 1501 HALLE  (Belgique);

Tél: 0032.484.925.836 ; E-mail : aprodecasbl@gmail.com ; http://aprodec.blog4ever.com

Delta Lloyd Bank: 132-5334362-82 IBAN: BE25132533436282 BIC: BNAGBEBB

________________________________________________________________________________

 

Le gouvernement ordonne l’identification de tous les étrangers vivant en RDC 

Kinshasa, 07/05/2014 / Politique

 

Une série de mesures viennent d’être prises au Conseil du gouvernement de mardi au regard de la crise du refoulement massif des RD-Congolais du Congo voisin, notamment al convocation d’une réunion extraordinaire de la Commission spéciale de Défense et sécurité entre les deux Congo et surtout d’engager rapidement l’opération d’identification de tous les étrangers vivant en RDC

 

A l’issue de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres, le Gouvernement s’est dit préoccupé par le zèle excessif affiché avec une dangereuse ostentation par un certain nombre de préposés de la République du Congo/Brazzaville dans l’exécution de l’opération « Mbata ya Bakolo » à l’endroit des ressortissants de la Rdc.


Pour donner une réponse appropriée à cette situation, le Gouvernement décide de convoquer urgemment la réunion extraordinaire de la Commission spéciale Défense et Sécurité entre la Rdc et la République du Congo, la délocalisation du site de transit vers la périphérie de la ville de Kinshasa, précisément dans la Commune de Maluku, le renforcement de l’Opération « Likofi Plus », l’identification de tous les étrangers résidant en Rdc, etc.


La situation des Congolais refoulés de Brazzaville a été aujourd’hui au centre d’une réunion extraordinaire du Conseil des ministres. Selon les chiffres publiés par le Gouvernement, ces Congolais atteignent environ 72.731. Pour faire face à ce problème qui a surpris le Gouvernement de la Rd Congo, le Conseil des ministres a résolu de rechercher la solution à cette crise par plusieurs mesures.
Il s’agit notamment de la convocation urgente d’une réunion extraordinaire de la Commission spéciale Défense et Sécurité entre la RDC et la RC, du renforcement des moyens d’action de la cellule de crise qui a la charge de ce dossier, la délocalisation du site de transit vers la périphérie de la ville de Kinshasa, précisément dans la Commune de Maluku, le renforcement de l’Opération « Likofi Plus » en vue du renforcement de la sécurité sur les sites de transit et de réinsertion et multiplication des parades à effets dissuasifs, l’identification de nos compatriotes par nos services à Brazzaville avant leur rapatriement à Kinshasa, l’identification de tous les étrangers résidant en Rdc, le renforcement des moyens humains et logistiques affectés au contrôle des mouvements des personnes et des biens aux postes frontaliers avec la RC, la sensibilisation des compatriotes sur l’obligation de se faire identifier auprès de nos missions diplomatiques lorsqu’ils vivent dans un pays étranger, la mise en œuvre d’initiatives susceptibles de faciliter la réinsertion des compatriotes refoulés, le déplacement du Gouverneur de la Ville de Kinshasa à Brazzaville ce mardi 06 mai 2014, pour rencontrer son homologue de Brazzaville, dans le but d’améliorer les conditions d’attente de nos compatriotes candidats au retour et obtenir des autorités congolaises (de Brazzaville) l’interdiction de diffusion des messages de haine, de xénophobie à l’égard du peuple de la République Démocratique du Congo.

Compte-rendu de la 22ème réunion extraordinaire du Conseil des ministres du 06 mai 2014

 

L’Avenir

 

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com