Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 09:16

Guerre du Kivu:

Récompenser nos vaillants militaires.

Commando FARDC

L’Observateur, le 6 novembre 2013

Les vaillants militaires de nos Forces armées sont parvenus à mettre un terme à la rébellion du M23. Si à Goma comme dans le Nord-Kivu, eux qui ont vécu dans leur chair les affres de cette longue et injuste guerre, on a applaudi de deux mains cette victoire, sur l'ensemble du territoire national c'est le calme plat. Mis à part la marche des mamans organisée lundi dernier sur le boulevard Triomphal et les nombreux messages des politiciens qui ne sont pas d'ailleurs dénués d'arrière pensée.

Ce silence et cet absence d'encouragement de la part de la population congolaise vis-à-vis des personnes qui ont, certes, choisi de verser leur sang pour la défense de la patrie et pensons-nous un impair que la République doit rapidement corriger. Ne dit-on pas qu'il n'est jamais tard pour bien faire. Car qu'on le veuille ou non, la raclée infligée au M23 est un signal fort adressé à nos belliqueux voisins qui nous ont mené la vie dure des décennies durant. Des décennies durant parce-que la guerre du M23 est le prolongement de la guerre enclenchée par les autorités rwandaises et ougandaises depuis la guerre de libération de l'AFDL. Pour eux, l'AFDL ne devait être qu'un paravent. Et que le vrai pouvoir devait être entre leurs mains. Ce qui a échoué vu le nationalisme à tout crin de L.D Kabila.

L'internement des FAZ à Kitona, le brassage, la guerre du RCD/Goma, du CNDP et enfin du M23 poursuivaient le même objectif : la vassalisation du Congo.

Honorer nos vaillants combattants

Par leur victoire, les Forces armées congolaises ont mis un terme à tant d'années d'humiliation. A ceux qui veulent relativiser cette grande victoire, en laissant croire qu'elle n'a été possible que grâce à l'appui de la Brigade internationale, Abdallah Wafi, chargé des opérations militaires de la Monusco dans l'Est a été catégorique sur RFI hier matin. Se refusant, à juste titre, à volet aux FARDC cette victoire qui est la leur.

Et pour avoir réussi ce haut fait d'armes, nous pensons disions-nous dans notre éditorial d'hier que nos vaillants militaires méritent bien la reconnaissance de la République.

Et cette reconnaissance doit marquer les esprits et surtout la jeune génération. Organisée à Goma ou quelque part au Nord-Kivu avec une diffusion nationale cette cérémonie serait une bonne chose. Au cours de cette prise d'arme ou défilé militaire seront récompensés nos vaillants militaires (commandos, fusiliers, tankistes etc.) et j'en passe qui se sont distingués au cours de cette contre offensive foudroyante de deux semaines qui a mis fin aux gesticulations du M23. Les soldats morts au front pour la défense de la patrie ne seront pas non plus oubliés et pourquoi pas leurs familles. Ceci, pensons-nous, ne sera que justice.

Des médailles et primes pour des footballeurs et pas pour nos militaires ?

 

Pour bien faire les choses, au cours de cette cérémonie (prise d'arme, parade ou défilé militaire) seront aussi décorés nos militaires avec en sus une prime conséquente.

Nous pensons du fond du cœur que l'on a toujours récompensé nos sportifs à chaque fois qu'ils ont porté haut le drapeau national. Nos vaillants militaires viennent de le faire, au péril de leur vie, raison de plus pour que la République leur soit reconnaissante. Personne au sein de la population congolaise ne trouvera à redire si on leur versait une prime.

Quant à la décoration (mérite militaire ou que sais-je encore), nos vaillants combattants qui ont pris part à la guerre du Kivu l'arboreront sur leur poitrine. Un vrai signe de reconnaissance qui permettra à la nation (population) de leur rendre les hommages mérités pour leur engagement dans la défense de la patrie. Ce signe de reconnaissance de la nation vis-à-vis de ces dignes fils qui au péril de leur vie ont défendu la nation sera aussi un signal pour améliorer l'image et la visibilité de notre armée. Et pourquoi pas déclencher un mouvement d'adhésion au sein de nos forces armées d'une frange importante de notre jeunesse.

Philippe Mbayi Wete.

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com