Ceux qui ont l'intention d'embraser le Congo au cas où ils échoucheraient aux élections de novembre prochain doivent réflechir mille fois !