Allemagne – La Communauté Congolaise de la Franconie e.V.  (CCF) a  organisé le samedi 01. Octobre 2011 une conférence  a Nuremberg ayant pour thème la guerre oubliée et l’actualité en République dite  Démocratique  Du Congo.

Conference de Nuremberg: Mama Sindani s'adresse a la Diaspora congolaise de la Franconie 01.10.2011

La Diaspora Congolaise de la Franconie a invité Mama Jeanne-Marie Sindani pour animer cette conférence qui a connu une forte  participation des Congolais(es) et a  regroupe un nombre assez important d’autres ressortissants africains, notamment  les Congolais de Brazzaville, les Béninois, les Camerounais, les Ivoiriens,  les Togolais, etc., ainsi les Allemands. Ce fut la deuxième invitation après celle du mois de mars 2009. Cette fois-ci, Mama Sindani etait en compagnie de Mme Milolo, membre effectif de l’ UPDC. La  date coïncidait avec la commémoration a Bruxelles de l’assassinat  du vaillant Combattant de la Diaspora Congolaise, le Héro Armand Tungulu Mudiandambu a Kinshasa il y a exactement un an.  

Mr. Muandu Secretaire general de la CCF

Apres le mot de bienvenue et d’ouverture de la conférence,  Madame Jeanne-Marie Sindani fut invitée par le secrétaire général  de la Communauté Congolaise de la Franconie e.V.,  Monsieur Muandu , pour  commenter  une brève  projection des images  en mémoire de toutes les  victimes congolaises ;  des images dures a voir par le commun des mortels, des images des atrocités qui  caractérisent  le quotidien du peuple congolais surtout à l’est du pays.  Ensuite,  Madame Sindani a salué  le public venu nombreux et  elle a animé cette  conférence  émouvante  en commençant par  un aperçu  général  sur les guerres d’invasion et d’occupation  de la RDC par ses voisins de  l’est, en l’occurrence le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi.  Elle a  épinglé les conséquences  directes  et indirectes de  cette guerre  internationale  envers la RDC et sa population, qui déplore plusieurs  millions des victimes congolaises innocentes que les pays agresseurs exterminent  en toute impunité, et en flagrante violation des droits internationaux et de la Charte des Nations Unies en plein XXIème siècle.

La Diaspora Congolaise de Franconie lors de la conference du 01.10.2011

Selon Madame Sindani, les conséquences de cette « première guerre mondiale africaine » sont incommensurables au niveau national  sur  le  plan social (génocide, crise humanitaire atroce, déplacement force de la population, viols des masses et feminicide  systématiques, famine, pauvreté, épidémies et maladies  endémiques, jeunesse  abandonnée  et sacrifiée,  destruction du tissu sociétal congolais, etc.); sur le plan politique (occupation étrangère, infiltration des populations étrangères, destruction de l’état  congolais, absence  et dysfonctionnement de toutes ses institutions  souveraines avec  tout le chaos insécuritaire qui en découle, etc.) ; sur le plan économique (destruction de toutes les infrastructures vitales de la nation, instabilité  financière, contrats  léonins, corruption immonde, pillages  systématiques  de toutes les ressources nationales, non-paiement des fonctionnaires  et des forces de sécurités, etc.) ; sur les  plans culturel  et spirituel (disparition des valeurs  et  dépravation exagérée des mœurs, soumissions aux  mœurs étrangères parfois très  néfastes  pour les Congolais, bradage et affaiblissement spirituel, déracinement culturel, désorientation sociale due a la souffrance et a la misère,  vulnérabilité face à la domination étrangère et  à  la menace de dépossession territoriale voire  identitaire, etc.)

Communaute Congolaise: Conference du 01.10.2011 a Nuremberg

Cependant, contrairement aux attentes des envahisseurs de la RDC, il importe de souligner que cette souffrance, voire  cette  détresse nationale a conduit à un éveil des consciences  réel et inébranlable du peuple meurtri.  Madame Sindani a interpellé ses Compatriotes  à se réveiller davantage, à  prendre conscience du drame collectif  auquel  tous les Congolais(es) doivent faire face, car c’est l’union bien organisée qui fait la force.

Communaute Congolaise de la Franconie a la confernce 01.10.2011

Les conséquences  désastreuses sur le plan national son aussi d’ordre écologique  avec le déboisement anarchique de la deuxième plus grande forêt  tropicale mondiale et la destruction de l’écosystème unique au monde, ainsi  que celle de la biodiversité dans le bassin du Congo.

Par ailleurs, Madame Jeanne-Marie Sindani a mis en évidence le caractère spécial du Congo sur le plan géostratégique mondial.  Ainsi  au niveau mondial, poursuit Madame Sindani, le danger  découlant de cette guerre monstrueuse   en RDC aura des conséquences  fâcheuses  sur  la sécurité et l’équilibre global en raison de la multitude des prédateurs  économiques internationaux  toute tendance confondue et  du  trafic illicite des matières radioactives, d’une part, et en raison du déséquilibre climatique du a la destruction de  la foret congolaise sous le gouvernement d’occupation, d’autre part.

La Diaspora Congolaise de la Franconie

Au deuxième point du thème de la conférence de Nuremberg, Madame Sindani  a démontré  le danger,  la mascarade supplémentaire et  la caducité du processus électorale en cours en RDC. Le peuple congolais sous un régime tortionnaire d’occupation et en  absence d’un état ne peut pas  encore une fois aller aux élections sans accomplissements des préalables.  Il faudra au peuple congolais une forte  détermination,  une forte prise de conscience individuelle et collective pour  revendiquer  massivement  et pacifiquement le changement de régime, la  réinstauration de l’état  et le respect de des droits fondamentaux  afin d’obtenir des conditions adéquates  pour exercer  son droit de souverain primaire en toute liberté et en toute sécurité.  Un régime qui cautionne  le massacre des millions de personnes issues  de sa  population  en toute impunité ne peut en aucun cas continuer  a  gérer  cruellement et impunément  la destinée des Survivants d’un si grand holocauste que l’on veut passer sous silence.  La mascarade  électorale en cours régie par le coup d’état constitutionnel du mois de janvier 2011, avec  son caractère irrégulier et opaque,  est une violation du  droit fondamental d’un peuple souverain, c’est un crime. Ce processus électoral  est  taillé sur mesure  dans le but à peine voilé  de maintenir le Congo sous occupation étrangère  meurtrière.  Le peuple congolais doit refuser de tomber dans ce piège et prendre sa  destinée  en main. L’opposition congolaise qui veut participer à ce processus électorale biaisé  doit nécessairement  demeurer  intransigeant face à  ses revendications  de la transparence et du contrôle de ce processus  truqué  d’avance, tel que l’attestent, entre autres, l’APRODEC et le rapport  de Zetes du mois d’Aout 2011.

Conference de Nuremberg: echanges avec le public

Lors des échanges avec  le public, Madame Sindani a répondu à toutes  les questions  de ses Compatriotes, des interventions  qui  étaient d’ailleurs  très pertinentes,  tant  du côté  des mamans congolaises  que  celui des vaillants Combattants  Congolais de la Communauté de Franconie. C’est un  signe  de maturité   et  du  niveau  élevé  de conscientisation  de la Diaspora Congolaise.  Tous  sont debout et  réclament  un  changement  immédiat  de régime et de gouvernement  pour restaurer  un état Congolais  stable et sécurisé, basé  sur le respect  des droits fondamentaux  et la Justice en RDC , et prêt a entamer une nouvelle ère de coopération internationale dans le respect de l’équilibre  interétatique et des normes internationales.  La Diaspora Congolaise de la Franconie,  comme la vaste majorité des Congolais de la Diaspora,  voit dans ces élections  une mascarade de mauvais gout qui n’a pas lieu d’être  dans le contexte  actuel. Ils évoquent, d’ailleurs,  à  l’unanimité un certain 04 Janvier avant le 30 Juin 1960, et récemment le printemps Arabe.

Questions et intervention du public a la conference

Les interventions des  autres Africains présents  étaient  aussi  profondes et  très  pertinentes ; telle d’un confrère  béninois  qui a reconnu le caractère continental  du malheur qui frappe le peuple du Congo. Il a rejoint  Madame Sindani dans son appel à  une prise de conscience panafricaine et à  un  sens de responsabilité  sans  faille dans la gestion de la destinée  africaine par des Africains eux-mêmes, afin d’imposer le respect  et l’équilibre dans les relations internationales.  Monsieur Mpambou,  ressortissant du Congo-Brazzaville,  est revenu sur  la culture bantu africaine. Appuyant  les propos de la conférencière,  Mr. Mpambou  a démontré l’importance de maintenir sa culture et ses racines pour mieux se défendre et  pour  mieux  exister  comme  peuple  et  comme  une nation libre et respectée  par d’autres  peuples. Les africains sont devenus la proie facile, selon Mr. Mpambou,  pour avoir négligé cet élément  fondamental. Ils acceptent  l’assimilation a toute les cultures, a toutes  les religions, même les plus étranges et contradictoires, au détriment de  leurs valeurs et de leur identité  propres.

Mama Sindani lance un message d'interpellation a la Diaspora Congolaise avant la fin de la conference

Avant de clôturer  la conférence, Mama Sindani  a vivement interpellé  ses Compatriotes présents  dans la salle  à se mobiliser  dans la lutte pour  le changement de régime  au pays. Elle a exhorté tous les autres Africains de la Diaspora  à joindre leurs efforts  pour  défendre la cause congolaise, car le Congo est le cœur de l’Afrique, et par conséquent, si le Congo va bien toute l’Afrique ira bien.  Elle  a conclu en disant : «nos origines et nos racines africaines sont des références  très importantes  pour notre avenir. »

Conference a Nuremberg 01.10.2011

La Diaspora Congolaise de la Franconie et les autres membres de la Diaspora africaine  souhaitent  de revoir Mama Sindani  très prochainement  pour une  conférence  panafricaine.

 

Les Pilliers et membres de la CCF e.V. a la conference  Mr. Matiti Suni et autres Pilliers membres de la Diaspora Congolaise de la Franconie

InfoDiasporaRDC Online

UPDC (Union des Patriotes de la Diaspora Congolaise)

Une Action et une Voix de paix qui comptent en RDC et sur la scène internationale