Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 12:13

Braquage insidieux à la BCC par Jos. Kabila:L'ARPappelle à la vigilance totale!

 

Front Civil Patriotique de la Résistance Populaire 

Opération Tungulu 2: phase 00: Mobilisation et éveil patriotique

 

Joseph Kabila pris la main dans le sac pour braquage insidieux à la BCC : L'ARP appelle à la vigilance totale !

 

Après avoir commandé des armes en Europe de l'Est qui ont disparu pour une destination inconnue, très certainement pour la mise en place de sa stratégie de terre brûlée, en prévision de sa fuite imminente prévisible, Joseph Kabila vient d'opérer, insidieusement, un véritable braquage à la banque centrale du Congo BCC. En effet, des millions des devises étrangères logées à la banque centrale ont disparu, sur son ordre, pour une destination inconnue!

Pour comprendre, il faut bien saisir que la République Démocratique du Congo est sous le joug d'une dictature totalitaire: c'est à dire que toutes les institutions sont caporalisées et prises en otage pour servir les intérêts du pouvoir d'un seul homme Joseph Kabila! Ce dernier contrôle tout, il ''nomme'' tout le monde, bourgmestres, administrateurs du territoire,...  l'armée, police, entreprises publiques etc! Ainsi donc, tous les responsables lui sont redevables et travaillent pour lui! Scandaleux! Inacceptable! Dans ce méli-mélo, Joseph Kabilas'est arrogé indûment le rôle ''d'ordonnateur des dépenses de l'Etat''! Il suffit qu'il donne l'ordre à l'éternel gouverneur de la banque centrale Jean- Claude Masangu, devenu, par la force des choses, son complice pour qu'il s'exécute sans poser de questions! Il ne passe pas par le gouvernement, encore moins par le ministère des finances et budget pour se servir! Tout le monde le sait mais personne n'a le courage de dénoncer ces dérives! Il se sert directement à la BCC! Il contrôle les recettes des douanes et accises au travers son homme de main, le tutsi ruandais Rugwiza! Par ces faits, mis à part les crimes avérés dont il est coupable, laforfaiture pour haute trahison contre le peuple congolais et la République Démocratique du Congo, notre patrie, l'Armée de Résistance populaire ARP accuse et déclare Joseph Kabila dit la haute hiérarchie pour certains, l'autorité morale pour d' autres, coupable de détournement de l'argent public, d'abus de biens sociaux!

Par ailleurs, l'ARP appelle les congolais à la vigilance totale et les encourage à dénoncer ce véritable banditisme au sommet de ce qu'on fait semblant d'appeler ''Etat''! Selon certaines indiscrétions,Joseph Kabila, aux abois, tend sérieusement vers l'option de déserter son poste en prenant la poudre d'escampette c'est à dire prendre la fuite! N'a-t-il pas donné un signal fort sur le sujet, lorsqu'un jour, à une réunion avec ses ministres, Joseph Kabila a menacé de laisser tout tomber, de les tuer tous et de partir??

L'article, ci-après, publié par Bakolokongo est édifiant!

 

Centre opérationnel

 

 

 

 

FLASH !!!- Scandale à la BCC : Les réserves de l’Etat auraient été emportées à un lieu inconnu.

 

Publié le 25/08/2011 | Par bakolokongo

Des sources proches et concordantes de la Banque Centrale du Congo(BCC), il revient à la rédaction patriotique de Bakolokongo.com qu’une grande partie de réserves de l’Etat congolais logées à la Banque Centrale du Congo, auraient été délocalisées puis emportées vers une destination inconnue par le gouverneur Masangu Mulongo , sur ordre de Joseph Kabila politiquent  aux abois,  qui voit arriver la fin de son règne d’imposture en RD Congo.

 

Joseph Kabila aurait intimé l’ordre au gouverneur de cette haute institution financière de l’Etat congolais «de prendre d’avance les précautions qui s’imposent  pour protéger les réserves de l’Etat en devises étrangères» avant les élections. Le gouverneur de la Banque Centrale du Congo se serait exécuté rapidement avec la participation de quelques proches collaborateurs dont Bakolokongo.com détient les identités, en délocalisant vers une destination que lui seul sait une grande partie des devises étrangères. A l’heure où notre rédaction couche cette révélation, il y a rareté des devises à la banque centrale du Congo. Les caisses en devises sont vides, rapporte notre renseignant.

 

Le président de la République Démocratique du Congo, monsieur Joseph Kabila, est absolument  convaincu de la pression exercée de toutes parts qui confirment la fin tragique de son règne et de son régime terroriste sanguinaire. Les précautions sataniques sont prises avec le pillage des réserves de l’Etat congolais en devises pour planifier désolation et sécheresse après son départ, dont les conditions restent encore floues.

 

Comme tous les signes l’indiquent, l’homme fort du pouvoir d’occupation a commencé la préparation de sa fuite dans les conditions déplorables, catastrophiques pour le pays. D’ici là on aura beaucoup vu. Qui vivra verra.

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com