Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 11:24

A beau mentir ce qui vient de loin !

 Ces tueurs tutsi comb-copie-1

Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose ! Autant d’adages populaires qui ont commencé à raisonner dans tous les salons politiques au lendemain de la prestation cahoteuse et tragi-comique d’un groupuscule prétendant rassembler des jeunes gens catholiques proches de la majorité présidentielle. Autant la dite prestation a tourné au ridicule, autant qu’à la vue de certains jeunes gens, les langues ont commencé à se délier dénonçant certains d’entre eux n’ayant aucun lien avec l’Eglise catholique.

 

Parmi eux, des musulmans, des pasteurs des églises du Réveil, des animateurs de scènes de théâtre de Chez nous, des animistes, des féticheurs patentés, bref un conglomérat d’aventuriers accourus de toutes parts pour tenter de discréditer l’Eglise Catholique en espérant opposer les évêques congolais au Pape François.

 

Le plus cocasse, il se raconte que certains manifestants vivent en conflit permanent avec leurs propres familles respectives au sujet de leur filiation douteuse et contestée. D’autres se sont rendus célèbres par des prestations radiotélévisées incendiaires mais pleines d’obscénités, des imputations dommageables et à la limite de l’injure en direction de certaines personnalités politiques qui ne partagent pas les points de vue de leurs camps.

 

Côté jardin, le décor planté par cette marche ratée a souffert plus de la prestation faite par la délégation de ces jeunes catholiques de la Majorité en dehors du bâtiment abritant les services de la Nonciature dont les portes étaient hermétiquement et délibérément fermées. Ce, alors que, selon celui qui semblait présider aux destinées de cette manifestation, bien avant la dite marche, il y avait eu un échange des correspondances avec la Nonciature.

 

Côté cour, le message lu devant le portail de la Nonciature a sérieusement déçu tant par son contenu que par la forme. Malgré les moyens de transport imposants et attrayants mis à leur disposition, les manifestants n’ont pas eu l’honneur de la présence ni d’un des responsables de cette représentation du Saint Siège en RDC ni celle d’une foule des badauds et autres passants car le dit bâtiment se trouve juste en face de la Banque Centrale du Congo dont les services de sécurité, très visibles et vigilants ne pouvaient en aucun cas autoriser un quelconque attroupement en ces lieux pendant des heures de grande circulation. D’ailleurs, tous les automobilistes des taxis ou voitures privées qui fréquentent ce tronçon sont souvent priés de ne pas trainer à cet endroit. Assurément, les mânes des ancêtres n’étaient pas du côté de ces manifestants, s’est exclamée  une vieille maman catholique.

 

Alors, manifestation maudite ?

 

Pourquoi pas, entend-on dire, car, à moins d’être de mauvaise foi, sourds et aveugles, il est un fait indéniable que les évêques catholiques avaient profité de leur visite ad limina au Vatican pour lancer un message aux congolais et aux hommes de bonne volonté pour dénoncer toute tentative de révision constitutionnelle, essentiellement en son article 220 qui limite le mandat du chef de l’Etat à cinq ans une seule fois renouvelable.

 

Est-ce une coïncidence fortuite ou un rendez-vous préparé de longue date par les membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo pour prendre date avec l’histoire en donnant un caractère solennel à leur prestation à partir de Rome ? Une façon de faire comprendre au Monde entier que le Pape François partage les mêmes positions en ce qui concerne cette question qui préoccupe au plus haut point la Nation congolaise, les partenaires bilatéraux et multilatéraux ainsi que tous ceux qui ont choisi la RDC comme leur seconde patrie.

 

 

Comme quoi, la présence de certaines personnalités n’ayant aucun lien avec l’Eglise Catholique doit avoir sérieusement discrédité cette manifestation voulue au départ par ses organisateurs pour démontrer à la face du Monde que le message des évêques à partir de la Ville éternelle n’est que le fruit de l’imagination d’une minorité d’entre eux en mal de positionnement. Et que Rome n’est pas dans ce schéma.  F.M.

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com