Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 09:45

VOICI UNE AUTRE VERSION ET FACE DE LA CRISE À KAMANYOLA

 

Une délégation de la coordination provinciale de la Société civile du Sud Kivu vient d'effectuer ce lundi 18/09/2017 une visite éclaire à KAMANYOLA où des incidents graves se sont perpétrés la semaine dernière.
VOICI UNE AUTRE VERSION ET FACE DE LA CRISE À KAMANYOLA.
On les appelle des réfugiés ????? 
Il s'agit en effet d'un groupe de ressortissants burundais estimés à 2.906 personnes appartenant à un secte YEZEBIA qui ont refusé de se faire enregistrer Biometriquement comme réfugiés au HCR et CNR. 
leur prophète leur a convaincu que KAMANYOLA est leur terre promise.
Certes, Nous déplorons ce qui s'est produit, mais il sied de rappeler que la totalité des morts ne sont pas seulement burundais. Il y'a bien d'habitants de KAMANYOLA, des passagers qui ont perdu la vie à cette occasion. D'autres compatriotes grièvement blessés et nous les avons visités à l'hôpital de KAMANYOLA.
Des informations recceuillies sur place renseignent que ces burundais organisent leurs patrouilles les nuits munis des armes blanches constituées essentiellement des bâtons bourrés des clous au bout, Des lances et flèches, machettes et couteaux et même des grenades.
Personne ne peut accéder dans les séances de prière 
de leur mouvement mystico religieux.
Ils ont aussi un centre de santé propre à eux où Aucun autre habitant de KAMANYOLA ne peut accéder.
Le vendredi 15/09/2017 vers 15h, ces ressortissants burundais,ayant réussi à ravir la seule arme que détient la PNC KAMANYOLA, ont tué le Sous lieutenant MBUZA NGANDO alias BISODO fils biologique du feu général MBUZA MABE connu à bukavu pour avoir combattu lors de la guère MUTEBUSI et Laurent KUNDA, ils ont aussi blessé plusieurs militaires et policiers.
Pour la population locale, Comment des étrangers peuvent faire la loi dans un autre pays tant que leur statut n'est pas connu. Il faut tout faire pour les regrouper dans un camps et éloigner de KAMANYOLA pour ne pas donner alibi aux Pouvoir de Bujumbura de venir attaquer la cité. Ces miliciens représentent une menace contre la sécurité de la RDC et du BURUNDI. D'ailleurs ils viennent de promettre de se faire vengeance sur la population d'ici là.
Pour ceux qui ne le savent pas, La cité de KAMANYOLA est très stratégique, c'est le point d'intersection entre BURUNDI, RWANDA ET LA RDC. 
Les éléments de la PNC et des FARDC doivent être renforcés dans cette entité le plus vite possible. Dotez aussi nos policiers des armes. Deux armes qu'ils ont réussi à ravir sont dans les mains de ces burundais qui, jusqu'à présent, sont toujours entassés devant le poste de la MONUSCO et la route est barricadée par eux. Il sont entourés et sécurisés par les éléments de la MONUSCO avec des chars de combats comme les images vous les montrent.
Ce qui fâche est qu'une cinquantaine d'entre eux viennent de quitter ce campement pour monter dans les plateaux qui surplombent KAMANYOLA vers Ngomo sans être identifier, l'on craint qu'ils vont se reconstituer en mouvement armé. Où vont ils ? 
En tout cas on sent l'odeur d'une guerre qui se planifie savamment....

Un rapport plus détaillé est disponible, prière nous écrire sur notre adresse mail societecivilesk@gmail.com pour vous le Fowarder.

MUTANIKUMBUKA

 

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com