Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 10:40

Nord-Kivu : Les réfugiés Rwandais ont remis les cartes d’électeurs illégalement obtenues en RDC

C’est au centre de cantonnement de Goma ce mardi 23 mai qu’un bon nombre de réfugiés Rwandais ont déposé les  à la CommissionNatianale pour les Réfugiés, les cartesd’électeurs illégalement acquises lors de l’enrôlement des électeurs de 2011 à 2017.
 
Lors de sa visite de travail dans le centre de transit accompagné de la Commission Nationale pour les Réfugiés, CRN, le Gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku a annoncé la relance dans un bref délai du recensement de tous les réfugiés au sein des familles d’accueils pour leur imminent rapatriement volontaire dans leur pays d’origine.
 
Cette annonce est intervenue après la visite par le chef de l’exécutif provincial de 236 réfugiés cantonnés dans le centre.
 
 
Aux hommes, femmes et enfants candidats au rapatriement, l’Autorité
provinciale a en appelé « à prendre conscience que l’on ne vit
mieux que chez soit ».
 
Il leur a demandé de retourner volontaire dans
leur Rwanda natal où des signaux de paix sont visibles.
 
Avant cette visite, le  Gouverneur du Nord-Kivu a tout d’abord conféré avec les responsables de la Commission Nationale pour les  Réfugiés antenne
provinciale pour se faire une idée sur le travail abattu par cette structureétatique avec l’appui du Haut Commissariat des
Nations unies pour les Réfugiés, UNHCR.
 
Les statistiques indiquent qu’à part les FDLR dont les effectifs
exacts ne sont pas connus, la Commission Nationale pour les Réfugiés fait état de cent quatre vint-dix-neuf mille (199.000) réfugiés civils
rwandais encore présents au Nord-Kivu, sur un total de cent
quarante-cinq mille (145.000) en RDC dont mille quatre cent-trente
(1.430) rapatriés depuis le début de cette année jusqu’au 18 mai 2017.
 
Pour rappel, cette nouvelle option de l’exécutif provincial intervient après un mouvement en masse des populations vers Boga en Ituri en quête selon eux d’une terre arable. Ce que l’Assemblée Provinciale et le Gouvernement de l’Ituri ont jugé de suspect citant même une main rwandaise dans la balkanisation de l’Est de la RDC.
 
Valéry Mukosasenge

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com