Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 16:46

Le Lac Tchad et le projet de déviation de l'eau de l'Ubangui

 

 

Avis autorisé d'Expert:

 

En ma qualité de Géologue, et donc avec connaissance scientifique d'hydrogéologie et d'hydrographie, il n'y a qu'une seule maniere pour la RDC de manifester son panafricanisme en faveur du Tchad ou d'autres pays du Sahel, sans préjudice et sans porter atteinte a son écosysteme sur la Riviere Ubangi ou sur le Fleuve Congo, c'est d'offrir que le captage de ses eaux douces ne se fasse pas en amont ni au milieu du cours des eaux, mais a l'embouchure du Fleuve Congo au niveau de Mwanda ou de Banana, juste avant que les eaux douces ne se déversent et ne se mélangent avec les eaux salées de l'Océan Atlantique. De cette maniere, le barage d'Inga ni l'écosyteme de tout le bassin hydrographique de la Cuvette Centrale du Congo n'en seront affectés. Alphonse D. EBAMA.

 

 

 

LA RDC EST PRESQUE DANS LA BOUCHE DU LION. CHERS AMIS, NOUS SOMMES TOUS CONCERNÉS PAR CETTE ALARME ÉMISE PAR LE PROFESSEUR ALBERT KABASELE, PROFESSEUR VISITEUR À L'UCG-BUTEMBO. JUSTE UN PETIT COURAGE DE LIRE CETTE PUBLICATION JUSQU'À LA FIN ET, VOUS COMPRENDREZ LES MANIGENCES DE CERTAINES GRANDES PUISSANCES DANS NOTRE PAYS.

 

Nous encourons une sécheresse grave le Fleuve Congo aura moins d’eau

(Djamba Yohé)

 

Lettre ouverte aux politiciens RDC :

 

Attention au bradage politique des ressources du Congo notre Asile. Je suis prêt, calcul à l'appui, de prouver à TOUS, Blancs et Noirs, Que le Lac Tchad vu par satellite, est maintenant en très Bonne Santé Hydrique, selon la NASA, selon l'IRD, selon OSRNaC-UPN/Kinshasa.

 

La Vérité ?

 

Un Lobby Français finance les Pays du Bassin du Tchad pour booster l'Agriculture au Sahel par Irrigation en Important l'Eau Douce d'Oubangi, mêmes avec les Armes s'il le faut et au prix du Sang des congolais comme dans le Kivu.Cette fois au nord dans l'Equateur, à cause de l'Or blanc << les Eaux Douces d'Oubangi>>, le décor d'un nouveau Nerf d'une nouvelle Guerre de L'Eau si Redoutable est planté à l'Union Africaine! Vraiment la RDC n'a pas d'amis, mon Pays est entouré des Charognards …

 

Le Tchad est le fer de lance de cette Guerre depuis Durban en 2012, à la CEEAC en 2014/2015, à la COMIFAC, À la COP21 Paris 2015,à la COP22 Marrakech en 2016 : où nous RDC, Ministère de l'environnement et ses Experts, avec le Ministre des Affaires Étrangères Tshibanda et celui de l'Environnement LIOTA: avons emporté cette Bataille devant l'ONU, le Groupe Afrique et dans les négociations secrètes avec LEFOLL ministre Français des Forêts. Pourquoi notre Gouvernement refait il marche arrière sans engager ses DIGNES et RESPECTUEUX SCIENTIFIQUES ?

 

Le Gouvernement ne devrait ignorait le rapport de notre Parlement commission environnement contre ce macabre projet d'oubangi, le refus de la Snel consulté, le regret de la RVF et des cris de l'Ancien Ministre Edundu, LIOTA , surtout Nobert BoKole sous notre Conseil à Cancún, Doha, , Durban, Marrakech devant les Chefs d'États du Monde. Le Tchad et ses Voisins veulent de l'eau pas pour sauver le Lac Tchad,mais pour irriguer leurs champs avec des Multinationales Françaises. Nous dénonçons avec larmes le comportement regrettable des faux scientifiques RDC chercheurs des postes comme ADG, ADF et autres dans la nouvelle entreprise de transfèrement des eaux douces oubangi vers Tchad !!!

 

Les Rdéciens chercheurs des postes avec CV disent que la RDC va contrôler par satellite le niveau de pompage vers le Tchad sans comprendre un seul iota de Télédétection, sans centre spatial dont seul les bailleurs français détiendront les images! Triste RDC des corrompus et de sciences de ventres! Certains de me compatriotes disent en plus , que le projet Oubangi est win win par rapport au barrage de pompage hydroélectrique dont la RDC la RCA et Brazzaville vont se partager 10% de solde de 20 Mégas Watt: unitile pour allumer les lampes aux villages environnants !!! Honte. Les exploitations minières pétrolières, les contrats forestiers et les régies financières ne suffisent elles pas pour renflouer les caisses vides de l'Etat? C est enfin l'eau d'Oubangi qui va sauver le Budget national désormais pour créer les entreprises non durables, éphémères et scandaleusement non écologiqueS! Il est temps que je sorte de mon silence: arrêtez svp, trop c'est trop … C'est une honte en nationale et internationale: un projet éléphant blanc et catastrophe irréversible …

 

Lisez les résultats sommaires que j'avais préparés en marge de la COP22 pour défendre notre Pays: tous les scientifiques physiciens, hydrologues, climatologues présents à Marrakech avaient applaudi et soutenus tous la solution de non transfèrement des eaux Oubangi vers Tchad. Si nous osons transférer ces 600 à 2000metre cube d'eau par seconde vers le Tchad: (1) Oubangi va sécher totalement d'ici 2030, (2) la RDC n'a aucune garantie sur le débit du pompage, (3) l'énergie hydroélectrique promise pour les populations locales est une poudre aux yeux car elle ne servira qu'au pompage à 80%, (4) Oubangi maintenant n'est navigable que 4 mois 12, et dès le lancement du pompage il ne sera navigable que 3 à 2 mois sur 12, (5) la déforestation naturelle liée à l'assèchement d'oubangi aura un effet domino sur le débit du fleuve en aval.....non non arrêtez ce projet svp.

 

Étonnamment, certains professeurs RDC chercheurs des postes dans la nouvelle régie d'oubangi ont déjà déposé leurs dossiers pour la vente de leur Terre: honte honte sciences sans conscience ruine de l'âme. Nous exigeons des études d'impact environnemental très approfondies des scientifiques RDC, RCA, Congo Brazzaville, sous le guide de la Banque Africaine de Développement BAD , banque à la base de ce Scandale écologique avenirs. RDC RDC RDC réveillez vous: car après le Colten de Kivu voici la nouvelle guerre de l'eau.

 

Source : Prof Kabasele

 

Information et opinion des autres

Relayé par l’Encrier du Rédacteur de l’Atlantique Nord,

Ottawa, le 25 avril 2017,

Canada.

 

…/…

Sinaseli Tshibwabwa

 

 

Chers compatriotes,

Je suis particulièrement heureux d’apprendre que d’autres scientifiques se sont enfin réveillés pour dénoncer ces projets qui ne visent qu’à «détourner» les eaux du bassin du Congo avec la complicité des autorités et d’une certaine élite congolaises. Il s’agit du Projet Transaqua et du Projet Oubangui.

Depuis 1999, nous n’avons cessé non seulement de dénoncer ces projets de transfert des eaux du bassin du Congo au Lac Tchad, mais aussi de proposer des solutions plus raisonnables, ayant moins d’impacts environnementaux et humains. J’ai publié plusieurs analyses sur ce sujet dont certaines peuvent encore être lues sur le site www.desc-wondo.org, www.assomar.org., www.lephareonline, ou sur d’autres médias sur le Net, etc. Je vous invite à lire ou relire les travaux suivants pour comprendre leurs enjeux, connaître les lobbies et les noms de certains scientifiques et politiciens congolais qui en font la promotion.

1)-.Tshibwabwa, S., 2014 : Transfert d’eau du bassin du Fleuve Congo au Lac Tchad : Éléments pour une prise de décision éclairée.

2)- Tshibwabwa, S., 2014 : Transfert de l’eau au Lac Tchad : Au sujet de l’article de NKK dans Le Phare du 03 Juin 2014

3)- Tshibwabwa, S., 2014 : Le projet Transaqua : Antidote au terrorisme de Boko Haram ou Projet du moyen-âge ?

4)- Tshibwabwa, S., 2014 : «Ensemble, arrêtons le Projet Oubangui» - Nous avons besoin de votre soutien-

5)- Tshibwabwa, S., 2015 : Afrique centrale : Pour plus de vision dans le dossier de transfert des eaux du bassin du Congo au Lac Tchad.

«L’Union fait la force», dit-on ! Joignez-vous à notre combat pour assurer une très large diffusion aussi bien au sein de notre communauté, en Afrique et qu'en Occident.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com