Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 12:24

Le M23 s’apprêterait à attaquer Bunagana puis Masisi – AUDIO

Le Général-Major Léon Mushale, commandant de la 3ème zone de défense, a expliqué les circonstances du crash de deux hélicoptères de l’armée à Rutshuru (Nord-Kivu). ACTUALITE.CD vous propose...

 
 
 
 
 
 
 
 

image: https://actualite.cd/wp-content/uploads/2017/01/makenga-1132x670.jpg

Le Général-Major Léon Mushale, commandant de la 3ème zone de défense, a expliqué les circonstances du crash de deux hélicoptères de l’armée à Rutshuru (Nord-Kivu). ACTUALITE.CD vous propose l’essentiel de la conférence de presse en texte et en audio.

Les dix choses à retenir de cette communication :

  1. Les combattants M23 sont installés Mont Mikeno en provenance de l’Ouganda
  2. Les deux hélicoptères participaient à une mission de routine de reconnaissance. Ils ont été pris dans un tourbillon coincé entre deux montagnes. Ils sont tombés dans le parc à des endroits distants d’1,300 Km
  3. Makenga qui se trouvait dans les parages, a été alerté sur le crash par une délégation d’une quinzaine de personnes venues d’un pays étranger évolué
  4. Quatre personnes se trouvant à bord des deux hélicoptères ont été capturées et conduit auprès de Makenga qui leur aurait fait boire un liquide avant que trois d’entre elles décèdent quelques heures plus tard.
  5. Les troupes FARDC n’ont découvert la présence dans le secteur de Makenga et ses troupes que le lendemain du crash
  6. Suite à l’offensive des FARDC, Makenga et ses hommes auraient fui avec un captif (FARDC) et abandonné les trois corps des autres membres de l’équipage des hélicoptères. Il aurait également abandonné quatre corps des combattants (M23).
  7. Les FARDC ont capturé un combattant M23 qui était avec Makenga. Il aurait 16 ans et ne parlant que Kinyarwanda. Le général-major Léon Mushale dénonce ce qu’il qualifie de recrutements des mineurs.
  8. Makenga aurait dits aux jeunes recrutés qu’il est revenu pour reprendre la rébellion. « Nous allons attaquer d’abord Bunagana (frontière avec l’Ouganda) puis Masisi», rapporte Léon Mushale.
  9. Selon l’armée congolaise, Makenga recrute dans le pays voisin pour créer l’incident entre les deux pays
  10. Selon Mushale, les combattants M23 auraient torturé les militaires capturés. Leurs corps ont été découverts déshabillés avec des traces de violence

Vous pouvez suivre l’intégralité de la communication du Général-Major Léon Mushale ici.

image:


Read more at https://actualite.cd/2017/01/31/m23-sappreterait-a-attaquer-bunagana-puis-masisi-audio/#7H1qAwAPpFYuKcFT.99

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com