Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 10:10
Notre mise au point d'hier mardi 16, et dernier UPDATE

Notre mise au point d'hier mardi 16, et dernier UPDATE

Cher tous,

Nous avions omis, par erreur, de joindre la pièce jointe (le brouillon des messages qui se trouvaient sur les banderoles trouvées avec nos 6 amis que le gouverneur Julien Paluku a fait enlever hier mardi 16 février, en pleine nuit, de la maison où ils étaient en veillée.

La voilà la pièce jointe en question (en formats JPEG et PDF).

Veuillez noter que les 6 camarades ont été transférés du P2 au parquet de grande instance de Goma ce mercredi à la mi-journée. Sur RFI aujourd'hui, le Gouverneur Paluku a prétendu que nos camarades auraient été trouvés avec "des armes blanches et des pneus". Nous démentons formellement cette information. Nos camarades n'avaient aucune arme blanche sur eux. Ils ont été trouvés en plein sommeil. Quant aux pneus, nous dénoncions déjà hier le fait qu'ils ont été amenés dans l'enclos où l'enlèvement a eu lieu par les agents de sécurité, dans le but manifeste de nous accabler.

Nous continuons à exhorter les organisations de défense des droits de l'Homme, la communauté internationale et toutes les personnes de bonne volonté à tout mettre en oeuvre pour que nous 6 camarades soient purement et simplement relâchés, afin de poursuivre leurs études (ils sont tous étudiants). Sachant comment l'appareil judiciaire a été transformé en un instrument de répression comme tant d'autres, nous n'avons aucune confiance quant l'équité d'une éventuelle procédure judiciaire. Les laisser aller en prison au motif qu'un procès serait organisé serait déjà une condamnation.

Nous rappelons aussi que les étudiants de plusieurs universités de Goma ont entamé ce mercredi une grève pour exiger la libération de nos camarades. La vingtaine d'étudiants qui étaient arrêtés plus tôt aujourd'hui alors qu'ils faisaient partie d'un groupe de queque 100 étudiants qui voulaient faire un sit-in au bureau de la Police viennent d'être relâchés. Ils ont tous été battus, et leurs téléphones, argent, ... volés par les policiers. Nous allons poursuivre la mobilisation jusqu'à ce que nos camarades soient tous libres, tout comme nous n'allons céder ni aux intimidations, ni aux menaces contre notre lutte citoyenne et non-violente pour la démocratie, la liberté et la dignité.

Cordialemnt,

Pour la LUCHA,

Jean Bwenge

Militant.


--

LUCHA (Lutte pour le Changement).
Mouvement citoyen, non-violent et non-partisan des jeunes Congolais (R.D. Congo) de tous milieux, origines, religions...qui partagent le désir d'un Congo Nouveau, véritablement indépendant, uni, démocratique, paisible et prospère, et qui militent pour son avènement, à travers des actions non-violen
te.

Nous croyons en nous, en tant que jeunes et en tant que Peuple, pour façonner l'avenir du Congo. Ceux qui changeront le Congo, ce n'est pas l'ONU, les ONG, les étrangers, les "autres", Dieu : ce sont les citoyens Congolais eux-mêmes, à condition d'en avoir conscience et d'y oeuvrer avec courage et détermination.

Tél. : +243 994 645 977
Twitter: @luchaRDC
Facebook Page: https://www.facebook.com/lucha.rdcongo

www.luchacongo.org

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com