Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 10:06
LES TUEURS-TUTSIS-RWANADAIS : UNE  RACE DES VIPERES

LES TUEURS-TUTSIS-RWANADAIS : UNE RACE DES VIPERES

COMITED’AVANT-GARDEREVOLUTIONNAIRE INDEPENDANT « cagri » COMMUNIQUE N°001/16/02

Le criminel Tutsi-Rwandais, Azarias RUBERWA, pris la main dans le sac !TRICHEUR, N’AYANT QU’UNE SEULE ARME AVEC LUI, « UGBENGE », LE MENSONGE TUTSI !
OUBLIANT LES 20 MILLIONS DES MORTS CONGOLAIS DONT IL EST UN DES RESPONSABLES
!

Tutsi-Rwandais, ancien étudiant rwandais à Lubumbashi, président-fondateur de l’organisation criminelle-Tutsi, le RCD, ignorant complètement l’histoire du Congo, a de nouveau raconté des balivernes au Journaliste congolo-américain, Marius MUHUNGA.

En effet, pour lui et tous les criminels Tutsi, le Congo commence en 1887. Alors, Diego Cao, le Portugais n’avait-il foulé les pieds sur le territoire Kongo en 1483 ? La Résistance de tous les Royaumes congolais contre les Occupants Belges et consorts n’avait-elle pas eu lieu depuis 1892-1912 (les Azande), les Lulua (1895), les Bena Kanyoka (Kananga, 1895), les Bayombe (1900), les Bayaka (1902-1906), les Bapende (1931), les Balubakat de Kasongo-Nyembo (1907-1917), les Babua (en 1905), les Bashi (1900-1916), les Budja (1903-1908), où étaient alors les éleveurs-immigrés Tutsi ?

Venus de la Somalie, Erythrée ou encore ailleurs, avec leurs vaches, à la recherche d’une terre d’accueil. Ce n’est que les Hutu-naïfs qui les avaient acceptés pour le plaisir de la « Ruganga » seulement. Ils n’ont jamais habité la terre de nos ancêtres du Congo avant 1935. Ils avaient tenté de pénétrer frauduleusement en 1935, mais ils étaient refoulés par les Nande, Bembe et Hunde. De quels Tutsi congolais (sic) nous parle ce criminel de Ruberwa ?

Tutsi-Rwandais, Azarias RUBERWA, celui qui avait enterré 18 femmes congolaises vivantes au Sud-Kivu ?? La justice le recherche et l’attend des pieds fermes. Fuyant les Combattants congolais aux Etats-Unis, il avait quitté Marius MUHUNGA sur la pointe des pieds comme tous les criminels, les mains et le sac remplis de sang innocent des Congolais.

Il paiera tôt ou tard, ATA NDELE. Le criminel Tutsi-immigré-éleveur des vaches, spécialiste en « Ugbenge », le mensonge Tutsi, était arrivé au Congo à pied, sans bagages, en tant qu’infiltré vers 1980. L’asile lui avait été refusé et on lui avait demandé de quitter le territoire congolais.

Le voilà étudiant Rwandais en le droit et devint Avocat dans le cabinet de Me MBU à Lubumbashi. Jamais défendu un dossier sérieux. Expulsé du Congo en 1995, il réintègre le FPR/APR en 1996. Devient un des dirigeants de l’AFDL, branche armée de l’APR qui envahit le Congo et l’occupe à ce jour. Un autre crime inscrit dans son dossier.
Ignorant totalement l’histoire du Congo, à qui voulait-il donné des leçons du Congo depuis 1887 ? Alors que notre histoire commence officiellement en 1483 avec la rencontre de l’aventurier portugais DIEGO CAO et le Roi Kongo.

Recherché pour ces crimes humanitaires, de guerre, et le pillage des ressources économiques et minières, président d’une milice criminelle Tutsi-rwandais, le R.C.D.-

FAIT A NEW-YORK (Usa),

LE 15 FEVRIER 2016

POUR L’AVANT-GARDE REVOLUTIONNAIRE

=. Comité Idelphonse MASENGO .=

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com