Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 11:11
UN MERCENARIAT NOIR ET D’AFRIQUE POUR SES MAÎTRES, LE CAS DE LA FORCE "EASTERN AFRICA STANDBY FORCE COORDINATION MECHANISM (EASFCOM)"

UN MERCENARIAT NOIR ET D’AFRIQUE POUR SES MAÎTRES, LE CAS DE LA FORCE "EASTERN AFRICA STANDBY FORCE COORDINATION MECHANISM (EASFCOM)"

Il est indiqué que des peuples représentés par des Nations et des États sentent le besoin de se regrouper notamment pour se défendre ou créer une communauté de marché économique. C’est le cas d’EASFCOM qui, comme son nom l’indique, rassemble des États d’ Afrique de l’Est, notamment, Djibouti, Burundi, Comores, Ethiopie, Rwanda, Seychelles, Kenya, Somalie, Soudan et Ouganda. Mais quand cette union, au-delà de l’utilité qui leur est commune, à ces États susmentionnés, constitue une menace ou se fait recruter et payer comme mercenaires, EASFCOM, dont la particularité est essentiellement « nilotique», oblige des Congolais de la RD-Congo de changer d’optique de combat et la lecture en cours chez élites congolaises.

Chomsky a raison quand il parle d’États mercenaires, que hier des mercenaires furent des individus, mais aujourd’hui Rome qui les engage, recrute particulière des États. Chomsky dans « Comprendre le Pouvoir » cite Israël, cite le cas de l’Afrique du Sud, pour ne reprendre que ces deux qui sont au service des USA. Il en est de même « Eastern Africa Standby Force Coordination Mechanism (EASFCOM) dont les membres sont des ministres de la défense des États susmentionnés.

Et pour ceux qui le savent, ce sont pays qui entrent en RD-Congo et y vivent avec l’avènement du fameux AFDL et de Laurent Désiré Kabila. C’est la puissance militaire qui agit en RD-Congo et ce derrière Paul Kagamé et son Rwanda.

Et au-delà, elle a comme partenaires, notamment l'Union Européenne, la France, L'Allemagne, la Suède (L’EUFOR) qui impose la victoire de « Joseph Kabila » en 2006. Il y a aussi la Norvège, le Danemark, le Pays-Bas, le Royaume-Uni et les USA. C’est ce qui renseigne leur site qui officiellement affirme que cette force est financée ces pays.

"[...] the key partners include Japan through the United Nations Development Programme (UNDP), Germany through GIZ, United Kingdom (UK), the Netherlands, Denmark, Finland, Norway and Sweden. The African Union, the umbrella organization for the EASF, also provides financial assistance to the EASF through its European Union Peace Facility programme. France and the United States of America also provide technical assistance to EASF.

En guise de conclusion et pour l'histoire, je dirais que des voix s’élèvent en Afrique. Quelques pays d'Afrique expriment leur désaccord et vont devoir l’annoncer publiquement dans les jours à venir. Voilà, ce qui m'amène à affirmer qu'une autre lecture s'impose en RD-Congo que celle qui est en cours en ce moment.

Dans son dernier papier à publier, l’Abbé Jean Pierre Mbelu se pose la question suivante : « D’où viendra le salut ? [Sa réponse] Du dépassement des ‘’egos surdimensionnés’’, de la mobilisation des jeunes, des mamans et des masses paysannes autour de la protection de nos terres, de nos eaux, de nos forêts au nom de la souveraineté populaire. Le reste, c’est du blabla. »

Mufoncol Tshiyoyo

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com