Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 12:57
NORD-KIVU LE RWANDA KIDNAPPE UN SERGENT DES FARDC À NYIRANGONGO

NORD-KIVU LE RWANDA KIDNAPPE UN SERGENT DES FARDC À NYIRANGONGO

L’armée rwandaise continue ses opérations de terrorisme d’Etat sur le territoire congolais. Mardi dernier, elle a kidnappé un sergent des Fardc dans un groupement du territoire de Nyirangongo, proche de la frontière rwandaise. La victime répond au nom de Motia Jeff, sergent de son état dans les Forces armées de la RDC.

L’infortuné était à la recherche du bois de chauffe, côté-RDC lorsque les bidasses de Paul Kagame lui sont tombés dessus, l’ont brutalisé, maîtrisé et exfiltré de force de l’autre côté de la frontière, au Rwanda. « Il s’agit bien d’un kidnapping en règle », soutient la RDC.

La Société civile du Nord-Kivu, qui a donné l’alerte par son Président D’Aquin Mwiti, a saisi le » Mécanisme élargi » de la CIRGL avec tous les éléments afin qu’ils exigent au Rwanda de libérer sans autre forme de procès le sergent Motia. Cette structure a aussi promis de tout mettre en œuvre pour la libération du soldat conduit de force au Rwanda.

Mais, il reste à savoir si Kigali se pliera à une quelconque demande du « Mécanisme » quand on sait que dans un passé récent des cas similaires n’ont pas connu une issue favorable. Quatre autres soldats des Fardc ont été arrêtés sur le territoire congolais et ramenés aussi de force au Rwanda où ils étaient placés en détention.

Toutes les requêtes du « Mécanisme » de la CIRGL pour obtenir leur libération sont restées vaines. Kigali est resté intraitable. C’est seulement après huit mois de captivité que deux des quatre infortunés ont été libérés et après deux autres selon le bon vouloir de Paul Kagame, « le seul qui donne des instructions à son armée pour mener des actions de sape sur le territoire congolais », précisé la Société civile du Nord-Kivu.

DES INCURSIONS RECCURRENTES DU RWANDA

Comment alors interpréter ces incursions récurrentes de l’armée rwandaise loin sur le territoire congolais pour y enlever des soldats des Fardc. Ce n’est pas tout au registre des provocations du Rwanda. Deux membres de la Société civile du Nord-Kivu enlevés dans les mêmes circonstances que les 4 soldats des Fardc sont, eux, toujours en détention illégale jusqu’à ce jour.

Le » Mécanisme élargi » de la CIRGL n’a jamais obtenu du Rwanda même de simples informations sur leur état de santé. Comme on le sait, Kagame n’a aucune considération pour ce « Mécanisme » qui n’a aucune force de coercition.

KANDOLO M.

Partager cet article

Repost 0
Published by kongolibre.over-blog.com